Linux 3.6 : améliorations supplémentaires pour la mobilité

05 octobre 2012 à 12h43
0
Linux poursuit sa marche vers la mobilité, avec le coup d'envoi de la version 3.6 du noyau, donné dimanche dernier par son inventeur Linus Torvalds, qui continue d'orchestrer son développement. Cette mise à jour apporte tout particulièrement plusieurs améliorations liées à l'économie d'énergie.

Linux 3.6, répondant au nom de code « Terrified Chipmunk » (littéralement « tamia terrifié »), inaugure pour commencer la fonction « Suspend to Both », qui permet comme son nom l'indique de sauvegarder l'état de la machine à la fois sur la mémoire vive et le support de stockage (disque dur ou SSD).

Cette fonction, qui existe sur Windows et OS X depuis quelques temps, offre le meilleur des deux mondes : elle permet de sortir de veille en quelques secondes, mais aussi de rétablir une session après une longue durée, y compris en cas d'épuisement de la batterie.

Dans le même ordre d'idée, le nouveau kernel inaugure enfin la prise en charge d'une nouveauté du PCI Express 2.0 et de l'ACPI 5.0, l'état D3 Cold qui, contrairement au D3 Hot, permet de couper entièrement l'alimentation de composants PCI Express et Serial ATA. C'est l'ACPI qui devra le réveiller, mais en cas d'inutilisation prolongée, pour une unité optique par exemple, cet état permet d'importantes économies d'énergie.

000000F000092171-photo-linux-tux-logo-officiel.jpg

Cette mise à jour apporte comme d'habitude son lot d'améliorations en matière de systèmes de fichiers, de stockage et de gestion du réseau. Les contributeurs du site Internet collaboratif LinuxFr ont comme à leur habitude détaillé chacune de ces nouveautés.

Les sources de Linux 3.6 sont disponibles dès à présent sur kernel.org. Les binaires prêt à l'emploi pour les distributions sont quant à eux en cours de préparation et de déploiement.

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page