🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Jeep vise un véhicule zéro émission par catégorie d'ici 2025

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
09 juillet 2021 à 16h00
7
Jeep Wrangler 4xe © Jeep
© Jeep

D’ici quatre ans, Jeep proposera, pour chacun de ses modèles, une version électrifiée. Que ce soit hybride rechargeable ou électrique, Jeep va étendre son offre d’ici à 2025 pour proposer plus de véhicules « zéro émission ».

C’est également lors de l’événement organisé par la société mère Stellantis que Jeep a levé le rideau sur le plan d’électrification de sa gamme pour les prochaines années. Ce fut également l’occasion pour la marque de dévoiler un nouveau modèle qui s’inscrit dans cette stratégie, le Grand Cherokee hybride rechargeable.

La gamme 4XE va compter de nouveaux modèles

Suite à cette annonce, le constructeur va décliner ses modèles Wrangler, Cherokee et Wagoneer en version 4XE d’ici à 2025. Avec cette réorientation stratégique, la marque américaine, qui avait boudé ce type de motorisation pendant un temps, a finalement revu sa copie pour s’adapter à l’évolution du marché.

Jeep a finalement décidé de concentrer ses efforts sur la mise sur le marché de motorisations plus respectueuses de l’environnement à l’usage. L’événement organisé par Stellantis pour dévoiler la stratégie de chacune des marques du groupe fut l’occasion pour Jeep de présenter le nouveau SUV de luxe Grand Cherokee dans une inédite version hybride rechargeable.

De son côté, Dodge, l’autre grande marque américaine, appartenant également à Stellantis, a indiqué qu’un muscle car électrique arriverait également en 2024.

Stellantis, le groupe français à l’attaque du monde

Avec la fusion des groupes PSA et FCA, le nouveau groupe Stellantis devient le quatrième constructeur automobile au rang mondial. Il est composé de nombreuses marques comme Peugeot, Citroën, DS, Fiat, Alfa Roméo, Opel, Vauxhall, Jeep ou encore Dodge pour ne citer que celles-ci.

Avec une telle position, le groupe français a le pouvoir de faire évoluer le parc automobile mondial tout en permettant à toutes ses marques de puiser dans son catalogue pour développer leurs propres véhicules, notamment en utilisant conjointement les nouvelles plateformes électriques mises au point par les différents acteurs du groupe.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
6
KarlC
Toujours plus de pollution sous couvert de fausse écologie !
Iceslash
Tu peux nous en dire plus ? car pour l’instant tu dis sans rien sans étayer?
metta
oui malheureusement … Livre: Age du Lowtech de Philippe Bihouix Philippe Bihouix — Wikipédia
KarlC
Hé bien, tu prends le cout carbone de production d’une version essence, celle de l’hybride et tu te rends compte que le delta est énorme pour un gain carbone tres faible à la conduite… et encore, quand l’utilisateur joue le jeu.
Iceslash
Pour moi l’Hybride est un non-sens,<br /> Mais d’après les études Thermique &gt; Électrique en niveau émission de CO² tout au long de la chaîne de production jusqu’à son utilisation. Une Thermique est plus polluante point.<br /> Je pense aussi que les seuls freins à l’adoption de l’électrique en masse sont actuellement le prix du véhicule et la démocratisation des stations de recharge. L’autonomie est une contrainte faible.
vidarusny
Il y a un vrai effet ciseaux entre autonomie et capacité de recharge. L’autonomie est une contrainte dont la force dépend du nombre de kilomètre journalier et le nombre de véhicule à recharger.<br /> Ce qui crée une fracture importante entre chaque citoyen Français en fonction de son lieu de vie et de travaille. Et on sait que les investissements seront fait de manière très inégale ce qui rajoute à cette fracture…<br /> Mais c’est une maladie française de faire une règle pour certain et vouloir l’appliquer à tous. Même si la règle est faite pour 60% de la population que faites vous des 40% restant. En sachant que pour des raisons dont vous n’avez pas la maitrise vous pouvez passer de l’une à l’autre…<br /> Le plus amusant est de créée des villes toujours plus grandes t’éloignant toujours plus de ton travail et nécessitant toujours plus de transport dont une bonne majorité est quasiment vide…<br /> Je sais que la voiture est une source importante de pollution, que l’électrification réduit les CO2, mais elle permet surtout de ne pas remettre en cause nos façons de vivre et de ne pas trop se poser de question. Au final je doute qu’elle règles vraiment les problèmes.<br /> Enfin sur la pollution, arrêtons de parler uniquement de la pollution de l’air comme ci elle était la seule qui ait une importance… J’ai peur que l’on arrive dans un monde ou on aura évité le pire au niveau de l’air mais dans lequel nous n’aurons plus ni eau ni nourriture. Car la première des pollutions reste la population mondiale en constante évolue et sur lequel nous ne devons pas parler régulation… La démographie est une arme politique et consumériste à minima, voir pire pour les différents extrémistes.
cpicchio
Pour une citadine, c’est vrai. Par contre pour une familiale, c’est un frein majeur car les stations ne suivent pas et ne suivront jamais les jours de grands départs. C’est juste mathématique ou alors il va falloir monter des mini centrales nucléaires à chaque station d’autoroute !
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Pour accompagner sa R5 électrique, Renault lance... un baladeur K7 !
Bonus écologique : fin du suspense, il sera bien maintenu jusqu'à la fin de l'année !
Hyundai dévoile (enfin !) la IONIQ 6
Risque de décrochage de roue, Toyota rappelle toutes ses bZ4X
Nouveau record pour la Mercedes EQXX avec 1 200 km en une seule charge !
Volkswagen stoppe la production de l'ID. Buzz en raison de batteries défectueuses
620 km d'autonomie pour le concept futuriste ID. AERO de Volkswagen
Metacycle : les motos électriques à 5 000$ de SONDORS arrivent sur le marché
La France accueille e-Vadea, un nouveau réseau de bornes de recharge électrique
Soldes Cdiscount : les trottinettes électriques à prix choc cet été
Haut de page