Twitter se débat avec les contenus pédopornographiques... et y a diffusé de la pub par erreur

30 septembre 2022 à 08h00
2
Twitter application © © Brett Jordan / unsplash
© Brett Jordan / unsplash

Malgré ses investissements importants dans la détection des contenus illicites, certaines grandes entreprises envisageraient d'arrêter leurs campagnes publicitaires sur le réseau social.

Cette annonce intervient quelques semaines après la révélation par The Verge que Twitter abandonnait son clone d'OnlyFans, craignant qu'il ne soit pas en mesure de détecter efficacement des comptes et des publications à caractère pédopornographique.

Les annonces suspendues sur tous les profils

Twitter autorise la diffusion de contenus pornographiques, qui représenteraient environ 13 % des publications postées sur la plateforme. Mais il semble rencontrer des difficultés pour détecter les contenus pédopornographiques. En effet, comme ils utilisent des messages codés, ceux-ci arrivent à leurrer le système de détection du réseau social. Des publicités pour de grandes marques et institutions sont alors apparues à leurs côtés. Parmi elles : Coca-Cola, Disney, Universal ou encore un hôpital pour enfants.

Dans un courriel adressé aux annonceurs, Twitter a déclaré avoir suspendu les publicités sur tous les profils, mis à jour ses systèmes de détection, banni les comptes qui violaient ses règles et lancé une enquête. Confirmant l'incident, la porte-parole de l'entreprise se veut rassurante : « Twitter a une tolérance zéro pour l'exploitation sexuelle des enfants. » Elle ajoute que l'entreprise investit davantage de ressources consacrées à la sécurité des enfants, notamment en embauchant de nouveaux postes pour mettre en place des solutions.

Une mauvaise publicité pour le réseau social

L’impact sur la réputation et les finances de Twitter se fait déjà sentir. De grandes marques comme Dyson et Mazda ont déjà gelé leurs campagnes publicitaires, tandis qu’un porte-parole de Coca-Cola a déclaré que son entreprise ne tolérait pas que ces contenus soient associés à sa marque. Universal, de son côté, a demandé à Twitter de retirer les publicités en question. Au total, pas moins de 30 annonceurs sont concernés par l'incident.

Cette nouvelle apparaît alors que le réseau social est toujours en procès contre Elon Musk. Pour rappel, le milliardaire veut annuler son acquisition de Twitter pour 44 milliards de dollars. Il estime que le nombre de faux comptes sur la plateforme est largement sous-estimé par cette dernière.

Source : Engadget

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
ABC
Le jour où les réseaux sociaux feront leur job correctement en terme de prévention et de modération, ils ne seront plus rentables. Le jour où les réseaux sociaux seront conformes à la loi en tous points (y compris fiscaux), ils ne seront plus rentables.<br /> Finalement, le type de contenu décrié dans cet article, est le reflet de « l’éthique » de ces réseaux.<br /> On ne peut pas tout confier à des algorithmes et à quelques petites mains sous-payées dans les pays du tiers monde. Facebook et Twitter ont pris du plomb dans l’aile. Instagram et Tiktok suivront. Une pensée pour feu Snapchat. Ou pas…<br /> La continuité de ces réseaux de merde, c’est l’ubérisation, qui elle aussi ne serait pas viable si elle respectait les lois.
Belgarath
Musk qui voulait la liberté de parole sur Twitter, il devrait être content, il y a même la liberté de pub. <br /> D’ailleurs, je ne voit pas pourquoi les marques râlent, c’est le porno qui est le plus fréquenté, elles devraient être contentes.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Idée cadeau | Insta360 X3 : une caméra spectaculaire
Découvrez le prix soldé de cet écran PC gaming très, très haut de gamme
Le premier trailer pour le prochain film Indiana Jones met un sérieux coup de fouet
Le smartphone Realme GT Master baisse de prix pour le week-end
Ça y est, Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 a son trailer !
AWS (Amazon Web Services) veut rendre plus d’eau qu’elle n’en utilise, mais comment ?
Coupures d'électricité : ce site vous dit si vous êtes concerné
Moins de 30€, c'est l'offre du moment sur les écouteurs sans fil de chez OPPO !
Voilà à quoi devrait ressembler le Pixel 7a, nouvelle version accessible du smartphone signé Google
Véhicules électriques : pourquoi Tesla perd des parts de marché aux États-Unis ?
Haut de page