Twitter déploie ses "fleets" : des tweets qui disparaissent au bout de 24 heures

18 novembre 2020 à 10h50
3

Le réseau social déploie une nouvelle fonction, qui permet de publier des Stories Fleets.

Les utilisateurs peuvent ainsi mettre en ligne des contenus éphémères, qui disparaîtront au bout de 24 heures.

Les Fleets se déploient sur Twitter

Après avoir testé la fonction au Brésil notamment, Twitter n'est pas peu fier d'annoncer le déploiement à grande échelle de la fonction « Fleets ». Cette dernière permet aux utilisateurs de publier des messages éphémères, qui seront répertoriés en haut de la timeline, et disparaîtront au bout de 24 heures.

Rien de révolutionnaire dans l'ensemble, puisqu'il s'agit de reprendre le principe des « Stories » d'Instagram, comme l'a déjà fait récemment un certain LinkedIn.

Avec la fonction Fleets, Twitter veut permettre aux utilisateurs de tweeter certains messages de façon éphémère plutôt que via un tweet classique, ce qui diminuera les messages « que l'on n'aurait peut-être pas du publier tout compte fait » dans la timeline.

À noter que Twitter cache également au public les réponses à un Fleet, qui seront visibles uniquement par son auteur.

Et vous, vous Fleetez ?

Source : The Guardian

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Chrome sur iOS permet de verrouiller ses onglets de navigation privée avec Face ID
Forfait mobile : le forfait RED by SFR 5Go à 5€ est encore disponible quelques heures
Huawei :
Honor pourrait également sortir son smartphone pliable... mais pas avant la fin d'année
Après Aukey, au tour de RavPower d'être banni d'Amazon en raison de faux avis
Galaxy Z Fold 3 et Z Flip 3 : vers un lancement tout début août
Qualcomm : le futur haut de gamme Snapdragon 895 en test chez les constructeurs partenaires
Le forfait mobile B&You 5 Go à prix mini est de retour !
Le trafic de données mobiles a augmenté de 46 % depuis le début de la pandémie de COVID-19, selon Ericsson
Tim Cook estime qu'il y a 47 fois plus de malwares sur Android que sur iOS (et c'est drôlement précis)
Haut de page