Google pourrait investir dans la messagerie de Symphony

06 octobre 2015 à 11h07
0
A l'avenir Google pourrait proposer une version de sa messagerie Hangouts plus sécurisée grâce à la technologie de Symphony

Google s'apprêterait à effectuer un nouvel investissement au sein de la société Symphony. Plutôt qu'une acquisition, la société suivrait une stratégie similaire à ses relations avec la startup Magic Leap, c'est-à-dire en sécurisant la technologie sans pour autant accueillir l'équipe.

Selon le Wall Street Journal, aucun montant précis n'a été communiqué mais avec cet investissement Symphony serait valorisée à 650 millions de dollars. Jusqu'à présent la société avait reçu des fonds de divers cabinets d'investissement comme Goldman Sachs, Bank of America, Merrill Lynch, Credit Suisse, J.P. Morgan ou encore Citi, et levé au total 66 millions de dollars.

035C000008195630-photo-s-curit-security-ban.jpg


Symphony a mis au point une messagerie collaborative sécurisée. A la différence des multiples solutions disponible sur le marché, la technologie de Symphony est pensée pour les institutions financières ainsi que pour les entreprises. Ces établissements sont effectivement obligés de conserver une copie de leurs messages durant plusieurs années afin de pouvoir les rendre accessibles auprès des autorité dans le cadre d'une enquête.

Sans plus d'informations, on imagine que pour Google, l'objectif pourrait être de renforcer ses outils d'Android for Work et notamment la messagerie Hangouts.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Enfin des nouvelles de Squadron 42, le mode solo de Star Citizen ?
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
Freebox Pop : la fibre, l'expérience TV et le répéteur Wi-Fi à l'honneur de la campagne d'affichage de la box
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
scroll top