Google présente Chromecast, sa clé HDMI connectée à 35 dollars

Google a dévoilé mercredi Chromecast, un petit appareil en forme de clé multimédia venant se brancher en HDMI derrière une télévision. Il permet de lire les contenus diffusés depuis n'importe quel terminal mobile Android, iOS, Windows ou OS X pour peu qu'il utilise une application compatible comme YouTube, bien sûr, Netflix ou Pandora... et bientôt Chrome

Sans dire un mot de ses projets relatifs à Google TV, le moteur de recherche a dévoilé mercredi un petit appareil visant à attaquer l'écran du salon par la bande : Chromecast, une petite clé HDMI multimédia, connectée sans fil, et embarquant une version allégée de Chrome OS.

01F4000006151264-photo-google-chromecast.jpg

Seule, la clé n'a guère d'intérêt : sa valeur réside en effet dans sa capacité à relayer des contenus émanant d'un autre terminal, qu'il s'agisse d'un téléphone, d'une tablette ou même d'un ordinateur. Sur un mobile, il suffit que l'application intègre la commande spécifique, baptisée Cast. La première servie est bien sûr YouTube, mais Cast fonctionne également avec des services comme Netflix ou Pandora. La vidéo lue depuis le téléphone et relayée par Chromecast sur la TV reste pilotée depuis le terminal : pause, avance rapide ou gestion du volume par exemple.

Mercredi, Google a fait ses démonstrations depuis un téléphone Nexus 4, sous Android donc, avant d'embrayer avec un iPhone, également compatible puisque la gestion du « Cast » se fait au niveau de l'application et non à celui du système d'exploitation. Entre autres intérêts, le fonctionnement de cette « extension » fait qu'il suffit d'être connecté sur le réseau local du foyer pour pouvoir diffuser des contenus : un ami de passage pourra donc sans effort particulier afficher les vidéos de sa tablette sur ma TV.

01F4000006151268-photo-google-chromecast.jpg

La firme indique également vouloir s'ouvrir à Chrome, son navigateur, sous Windows comme sous OS X (et plus tard avec Chrome OS, évidemment), pour qu'une page Web puisse d'un clic être transférée vers l'écran de la télévision. Cette fonction-ci n'est toutefois qu'au stade de la bêta. Si quelques partenaires de renom sont déjà présents, Google souhaite étendre plus largement son catalogue, et annonce la mise à disposition d'un kit de développement (SDK) en bêta, adressé à tous les développeurs qui souhaiteraient implémenter cette fonction au sein de leurs produits.

Chromecast, capable de gérer la vidéo jusqu'en 1080p et répondant à la spécification CEC du HDMI, embarque un contrôleur WiFi 802.11n et pèse 34 grammes. Il est mis en vente dès à présent aux Etats-Unis, à 35 dollars l'unité.

Une petite clé pour un lourd impact ? Le concept de la clé HDMI n'a rien de neuf, et beaucoup savent déjà, avec leur équipement actuel, transférer d'un clic leurs contenus multimédias d'un téléphone vers la TV. De nombreuses TV sont maintenant connectables (à défaut d'être toujours connectées) et dotées de fonctions similaires, sans même parler des box chères au marché français. Chromecast aura toutefois pour lui quelques arguments pour faire son chemin : un prix réduit, une simplicité d'utilisation sans pareil, la possibilité d'aisément connecter toutes les TV du foyer et, surtout, une intégration native au sein d'applications mobiles extrêmement fortes.

00C8000006151266-photo-google-chromecast.jpg


Pour aller plus loin
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Marvel Cinematic Universe : le guide complet pour regarder (ou non) les films et séries du MCU dans le bon ordre
E3 2021 : des stands virtuels et d'autres animations dématérialisées au programme
Un revenu universel en crypto-monnaie : douce utopie ou vraie bonne idée ?
PS5 : Sony travaille en ce moment sur plus de 25 exclusivités
Test Sony Bravia XR-55X90J : une alternative intéressante aux téléviseurs OLED ?
FLoC : Brave, DuckDuckGo, GitHub, WordPress… Pourquoi une telle levée de boucliers contre Google ?
PS5 : Sony dévoile deux nouveaux coloris pour la manette DualSense
Cent ans après : la carte de crédit, produit d'une utopie
Test ASRock B560M Steel Legend : parce que le Z590 n'est pas forcément indispensable
Test de Mass Effect Édition Légendaire : une trilogie qui fait toujours son petit effet
Haut de page