Google+ : la société s'explique sur les clôtures de comptes

26 juillet 2011 à 10h50
0
00A0000004396904-photo-google-sq-gb.jpg
L'équipe de Google+ a tenu à s'expliquer sur la fermeture soudaine de plusieurs comptes utilisateur et souhaite clarifier davantage ses attentes envers les internautes.

Après avoir annoncé que les pages de Google Profiles seront bientôt rendues publiques, la firme de Mountain View semblait vouloir mettre en place une politique relativement stricte en interdisant l'usage des fausses identités. Un peu plus tôt ce mois-ci, Katie Watson, responsable des communications globales et des affaires publiques de la société expliquait que « les profils Google sont conçus pour être des pages publiques sur le Web, destinées à aider à trouver de vraies personnes dans le monde réel ». En d'autres termes, l'objectif est de tomber à coup sûr sur le profil Google d'une personne en effectuant une recherche avec son nom.

Bradley Horowitz, vice-président chargé de développer le réseau Google+, revient sur cette polémique après que plusieurs internautes ont vu leurs comptes suspendus pour violation des conditions d'utilisation. Ainsi, sur son propre profil, M.Horowitz affirme ainsi que dans certains cas ces violations étaient finalement effectuées de manière involontaire. Ainsi Google devrait contacter ces personnes afin de leur expliquer plus clairement la manière de restaurer leurs comptes utilisateur.

Par ailleurs, afin de simplifier la procédure, Google annonce quelques nouveautés et notamment, l'envoi d'une notification avant la suspension informant l'internaute qu'il doit modifier les informations de son compte si celle-ci ne respectent pas les conditions d'utilisation du site. Les développeurs sont également en train de revoir le système d'inscription afin de forcer d'emblée le respect des consignes et éviter la publication de caractères HTML exotiques. Aussi, M.Horowitz précise qu'il est possible de spécifier un pseudonyme dans une section dédiée permettant aux amis de retrouver le profil en question au sein du moteur de recherche de Google.

Enfin le responsable tient à souligner que la suspension d'un compte Google+ n'entraine pas l'éradication totale du compte Google. « L'accès à Gmail, ou aux autres produits ne nécessitant pas de profil Google+, n'est pas bloqués »... à moins bien sûr que l'internaute en question n'ait pas respecté les conditions d'utilisation de ces autres sites...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Western Digital met à jour les Velociraptor 150 et 300 Go
Facebook : les Winklevoss perdent une nouvelle fois
Streaming musical : Grooveshark est attaqué en justice
LinkedIn : un bouton pour postuler en un clic
Apple publie une
iOS 4.3.5 : une simple mise à jour de sécurité
Zynga prépare une version chinoise de CityVille
Adobe ferme deux de ses boutiques en ligne
Amy Winehouse : Microsoft s'excuse pour un tweet malheureux
SUSE (ex Novell) et Microsoft étendent leur accord d'interopérabilité
Haut de page