Meta : nouvelle amende en Europe pour le géant des réseaux sociaux

19 janvier 2023 à 16h10
1
Meta Facebook Instagram logo © Shutterstock
© Shutterstock

Sous l'impulsion de l'Union européenne, le régulateur irlandais a une nouvelle fois épinglé WhatsApp pour sa gestion des données personnelles.

WhatsApp, filiale du mastodonte du numérique Meta, a été condamnée ce 19 janvier 2023 à une amende de 5,5 millions d'euros par la Data Protection Commissioner (Commission de protection des données) en Irlande.

Après Facebook et Instagram, au tour de WhatsApp

La DPC estime WhatsApp coupable de violation de la vie privée de ses utilisateurs. Elle exige de la société qui développe l'application de messagerie instantanée qu'elle réévalue la manière dont elle exploite les données personnelles de ses utilisateurs à des fins d'amélioration du service.

L'autorité irlandaise, que l'on peut comparer à la CNIL en France, et qui travaille étroitement avec l'Union européenne, avait déjà infligé une amende de 390 millions d'euros à Meta au début du mois de janvier pour l'exploitation des données des utilisateurs de Facebook et Instagram à des fins publicitaires.

La facture est donc bien moins salée pour WhatsApp que pour les deux autres grandes plateformes détenues par Meta, mais l'accumulation des amendes pourrait enfin inciter le groupe américain à reconsidérer sa manière de traiter nos informations personnelles.

WhatsApp fait appel

Selon l'ordonnance émise par la DPC, Meta doit réévaluer la base juridique sur laquelle elle s'appuie pour continuer à diffuser de la publicité ciblée via l'analyse des données personnelles des consommateurs européens. L'autorité a aussi ordonné à WhatsApp de se mettre en conformité dans les six mois.

Un porte-parole de WhatsApp a déjà annoncé que la firme allait faire appel de cette décision, comme elle avait fait appel d'une amende de 225 millions d'euros prononcée en septembre 2021 suite à une enquête lancée en 2018 par la même DPC. Celle-ci avait conclu que WhatsApp ne respectait pas le RGPD et manquait à ses obligations de transparence en matière d'informations aux utilisateurs sur le traitement de leurs données.

Comme le rappelle Reuters, le régulateur irlandais a déjà infligé 1,3 milliard d'euros d'amende à Meta en cumulé, et dix autres enquêtes sont actuellement en cours sur les pratiques du géant des réseaux sociaux.

Source : Reuters

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
DrGeekill
C’est bien l’appel. Ça permet de mettre de côté une partie de l’argent de la vente en cours des données personnelles pour payer l’amende
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

iPhone 15 et 15 Plus : vers un nouveau module photo, avec quelles capacités ?
Chez AMD, comme chez NVIDIA, le PCIe 4.0 x8 pour réduire les coûts ?
Vous devez absolument voir ce dernier trailer de The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom
2 ans après son lancement, la gamme Rocket Lake en
Le renouvelable, première source d'électricité dès 2025 ?
Radars en ville : le projet encore reporté
Vous aviez Stadia ? Voici le temps qu'il vous reste pour réactiver votre manette
Fini les bouchons d'oreille pour dormir, Philips veut que vous dormiez avec ces écouteurs spéciaux
Hogwarts Legacy : un véritable carton alors que le jeu n'est même pas encore officiellement sorti
Prix dérisoire pour le clavier mécanique Cooler Master V2 CK530
Haut de page