Facebook analyse les données chiffrées, sans les décrypter, pour de la pub ciblée

04 août 2021 à 16h12
5

En employant des technologies basées sur l'intelligence artificielle, Facebook pourrait bien se faire plus agressif à propos de l'utilisation de ses données chiffrées.

Selon The Information, l'entreprise dirigée par Mark Zuckerberg a recruté divers chercheurs en intelligence artificielle pour analyser le contenu de ses données chiffrées sans avoir à les passer en clair. Ces travaux visent à permettre la diffusion de publicités basées sur les messages protégés de bout en bout de WhatsApp .

L'intelligence artificielle au premier plan

Ces chercheurs plancheront alors sur des séries d'algorithmes capables d'interpréter la nature du message. Protéger ces données sans entraver l'efficacité des publicités ciblées pourrait permettre à Facebook d'atteindre deux objectifs :

  1. Continuer à générer des résultats financiers positifs ;
  2. continuer à assurer des mesures de protection des données utilisateurs.

Par ailleurs, la pratique n'est pas inédite chez les GAFAM : Microsoft, Amazon et Google travaillent tous sur une approche similaire, afin d'offrir aux annonceurs une publicité toujours plus ciblée, et donc potentiellement plus efficace.

Une prise de risque pour la firme ?

Cette prise de position de Facebook intervient dans un contexte compliqué pour le géant américain. Il y a quelques semaines, une demande a été formulée par la Cour Suprême autrichienne sur requête du militant Max Schrems à propos du traitement des données personnelles des internautes par Facebook.

Ainsi, dans les prochains mois, la Cour de justice de l'Union européenne va devoir se pencher sur la légalité du traitement des données personnelles, en accord avec le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données).

facebook

Le juge européen va par ailleurs devoir se pencher sur la question de la publicité : l'utilisation des données personnelles pour générer des revenus publicitaires est-elle réellement compatible avec le principe de protection des données ? Ainsi, s'il estime que cette pratique est illégale, alors Facebook pourrait bien devoir trouver un nouveau modèle économique.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Vers un chargeur USB-C universel ? C'est ce que demande la Commission européenne
iOS 15 est disponible au téléchargement pour les iPhone et iPad
Une nouvelle Kindle Paperwhite de 6,8
Google préparerait un deuxième Pixel pliant, nom de code : Jumbojack
ColorOS 12 : quelles sont les nouveautés au programme pour les smartphones OPPO, OnePlus et realme ?
iPhone pliant : une nouvelle source pointe une sortie pour 2023, doté d'un écran LG
La Surface Pro 8 de Microsoft fuite quelques jours avant sa présentation
IKEA dévoile un chargeur sans fil Qi invisible à installer
Des détails sur le Surface Duo 2 de Microsoft apparaissent en ligne avant l’annonce officielle
[MàJ] Après sa fusion avec OnePlus, OPPO va supprimer près de 20 % de ses effectifs
Haut de page