Facebook va vous demander de lire un article avant de le partager, comme Twitter

Facebook Clubic © Clubic.com
© Clubic.com

Facebook souhaite ainsi lutter contre la diffusion de fake news sur sa plateforme.

Twitter a été le premier réseau social à afficher un pop-up d'informations pour inciter l'utilisateur à lire le contenu d'une page web avant de la partager à son réseau.

Un pop-up incitant à ne pas se fier au seul titre d'un article

Facebook emboîte le pas à l'oiseau bleu en adoptant un fonctionnement similaire. Lorsque l'on souhaitera partager un lien depuis son fil d'actualité sans l'avoir ouvert au préalable, un pop-up s'affichera pour nous inciter à lire le contenu de l'article afin de se renseigner quant à son contenu.

Facebook sera en mesure de détecter si vous avez ouvert l'article depuis sa plateforme pour ne pas afficher le pop-up à chaque partage. Si vous l'avez lu ailleurs, un bouton « Continuer le partage » est accessible pour ne pas tenir compte de cette information.

Le réseau social, en plus de ses actions pour lutter contre les fake news, espère ainsi encourager les utilisateurs à ne pas se fier à des titres trop aguicheurs ou mensongers et à réfléchir à deux fois avant de partager un article à leurs amis.

Source : Neowin

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
8
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Forfait mobile : le forfait RED by SFR 5Go à 5€ est encore disponible quelques heures
Huawei :
Honor pourrait également sortir son smartphone pliable... mais pas avant la fin d'année
Après Aukey, au tour de RavPower d'être banni d'Amazon en raison de faux avis
Galaxy Z Fold 3 et Z Flip 3 : vers un lancement tout début août
Qualcomm : le futur haut de gamme Snapdragon 895 en test chez les constructeurs partenaires
Le forfait mobile B&You 5 Go à prix mini est de retour !
Le trafic de données mobiles a augmenté de 46 % depuis le début de la pandémie de COVID-19, selon Ericsson
Tim Cook estime qu'il y a 47 fois plus de malwares sur Android que sur iOS (et c'est drôlement précis)
Les Honor 50, 50 Pro et 50 SE sont officiels : les premiers smartphones de la marque depuis qu'elle n'appartient plus à Huawei
Haut de page