🔴 French Days : ventes flash jusqu'à - 50% 🔴 French Days 2022 : ventes flash jusqu'à - 50%

Quelles sont les meilleures marques de SSD ?

19 mars 2021 à 16h37
1

Vous souhaitez acheter un SSD pour remplacer votre bon vieux disque dur, et rendre votre ordinateur plus réactif ? Avec une si grande variété de dispositifs de stockage, il n'est pas simple de trouver un produit qui correspond à ses besoins et encore moins de savoir quels sont les meilleurs SSD de chaque marque. C'est pourquoi nous vous proposons notre sélection des meilleures marques de SSD. Vous retrouverez un rapide historique de la marque, notre avis sur la marque, ainsi que les modèles qui valent le coup d'œil.

Les marques ne sont pas classées par ordre d'importance car selon les besoins de chacun le critère subjectif de "meilleur" peut sensiblement varier. En revanche chaque marque sélectionné dans ce classement présente des qualités.

Corsair (États-Unis)

Corsair

Des débuts prometteurs

Lancée en 1994, la société Corsair s'intéresse tout de suite au marché de la RAM. Et comme le secteur est relativement récent et peu concurrentiel à l'époque, la petite marque tire vite son épingle du jeu. Elle se met alors à proposer toujours plus de dispositifs de stockage et se diversifie ensuite pour sortir du domaine des composants.

Un catalogue complet

Grâce à son succès international, Corsair poursuit sur sa lancée et s'intéresse peu à peu à d'autres univers comme celui du gaming. Elle lance même en 2014 toute une gamme réservée aux joueurs de e-sport.


Les plus gros succès de Corsair

En un peu plus de 20 ans à peine, la société Corsair a réussi son pari et propose actuellement une offre variée à ses clients du monde entier. Il est désormais impossible de passer à côté de ses célèbres mémoire Corsair Vengeance ou Dominator, ou de ses SSD.

Corsair MP400
  • Des capacités de 1 To à 8 To
  • Rapport qualité / prix intéressant
  • Garantie de cinq ans

Le MP400 privilégie nettement la capacité sur les performances. Nous ne sommes plus ici au niveau d'excellence d'un Force MP600, mais Corsair s'est malgré tout arrangé pour exploiter au mieux la norme PCIe Gen 3.

Le MP400 privilégie nettement la capacité sur les performances. Nous ne sommes plus ici au niveau d'excellence d'un Force MP600, mais Corsair s'est malgré tout arrangé pour exploiter au mieux la norme PCIe Gen 3.

Crucial (États-Unis)

Issue de sa maison-mère Micron, Crucial voit le jour en 1996. Son but ? Rendre plus accessible le stockage de données et permettre à tous les utilisateurs, même les particuliers, de sécuriser leurs informations sensibles.

Crucial logo

La mémoire DDR enfin accessible à tout un chacun

À la fin des années 90, l'informatique est en plein boum. Et les amateurs de ce type de technologie cherchent par tous les moyens à se passer d'intermédiaires et veulent construire eux-mêmes leurs ordinateurs. C'est de ce constat que nait la marque Crucial. Premier fabricant à vendre sa mémoire DDR aux utilisateurs finaux, Crucial sort alors rapidement du lot.

Une reconnaissance du grand public

Les utilisateurs finaux sont rapidement conquis par cette démarche et s'approvisionnent donc en mémoire auprès de Crucial. Ce succès permet alors à la marque d'engager plus de budget à la recherche et au développement et de sortir par la suite de nombreux autres modèles de mémoires et de clés USB.

La révolution du SSD

C'est en 2008, soit plus de 10 ans après sa création, que Crucial sort son premier SSD. Ce modèle, nommé SSD Crucial, propose alors une capacité de stockage de 64 Go et des vitesses de lecture séquentielles jamais atteintes.

Crucial P5
  • Bonnes performances générales
  • Garantie de 5 ans appréciable
  • Endurance en progrès depuis le P2

Sans être renversant, le P5 est un SSD NVMe de qualité qui viendra avantageusement accueillir le système d'exploitation… si votre carte mère n'accepte pas le PCIe 4.0. Les performances sont globalement de bon niveau et l'endurance comme la garantie sont au-dessus de la moyenne. Attention cependant à disposer d'un dissipateur M.2 : l'autocollant thermique de Crucial est nettement insuffisant.

Sans être renversant, le P5 est un SSD NVMe de qualité qui viendra avantageusement accueillir le système d'exploitation… si votre carte mère n'accepte pas le PCIe 4.0. Les performances sont globalement de bon niveau et l'endurance comme la garantie sont au-dessus de la moyenne. Attention cependant à disposer d'un dissipateur M.2 : l'autocollant thermique de Crucial est nettement insuffisant.

Samsung (Corée du sud)

Samsung est aujourd'hui connu dans le monde entier comme un leader incontesté dans le secteur des nouvelles technologies et du stockage de données. Mais son histoire remonte à sa création en 1938 par Lee Byung-Chul, alors entrepreneur dans le secteur du textile et des denrées alimentaires.

Samsung logo

Samsung : de l'entreprise familiale à la multinationale

D'abord entreprise locale, la société Samsung s'intéresse au commerce de la laine autour de sa ville d'origine, Séoul. C'est en 1969 que la marque se tourne enfin vers les nouvelles technologies et qu'elle commercialise pour la première fois de son histoire une télévision. Depuis, connaissant des succès croissants, Samsung n'a eu de cesse de se développer et d'enrichir son catalogue.

Un succès planétaire

Peu à peu, Samsung s'impose comme une référence et fait de son nom une marque puissante. Dans les années 2000, la marque s'illustre par la qualité de ses disques durs à plateaux, puis celle de ses puces mémoire en 2009. Vendue en 2011 à la société Seagate, la division « disques durs » de Samsung reste leader sur ce marché.

Disque dur SSD : l'avenir de Samsung

Bien plus puissants et performants que les disques à plateaux traditionnels, les modèles SSD représentent le futur de la division « disques durs » de Samsung et devraient s'illustrer prochainement.

Samsung 870 QVO
  • Jusqu'à 8 To de stockage
  • Performances de bon niveau, avec le cache
  • Cache de bonne taille sur les modèles 2 / 4 / 8 To

Afin de proposer des tarifs toujours plus bas, les fabricants de SSD essayent de multiples techniques. Pour Samsung, cela se traduit par l’utilisation de la mémoire QLC et son stockage des données sur 4 bits. Une technique qui n’est finalement pas nouvelle puisque cela fait bientôt deux ans que le Sud-coréen a présenté ses premiers modèles et c’est peut-être là tout le problème du 870 QVO qui nous intéresse aujourd’hui.

En effet, en dehors de la disponibilité d’une version 8 To, on peine à avoir les améliorations par rapport au 860 QVO sorti en fin d’année 2018. Les performances sont similaires – de toutes façons limitées par l’interface SATA III – et, plus gênant, on retrouve les mêmes défauts. Lorsque le cache est débordé le modèle 1 To chute autour des 80 Mo/s en écriture et on a toujours ce côté « date de péremption » avec une endurance qui ne conviendra pas à tous les usages.

Des problèmes qui subsistent alors que le tarif est identique – voire très légèrement supérieur – à celui du 860 QVO. Le 870 QVO est un SSD intéressant dont il faut privilégier la version 2 To qui propose des performances suffisantes dans la majorité des cas, mais sur ce coup-là, on a du mal à comprendre la stratégie de Samsung.

Afin de proposer des tarifs toujours plus bas, les fabricants de SSD essayent de multiples techniques. Pour Samsung, cela se traduit par l’utilisation de la mémoire QLC et son stockage des données sur 4 bits. Une technique qui n’est finalement pas nouvelle puisque cela fait bientôt deux ans que le Sud-coréen a présenté ses premiers modèles et c’est peut-être là tout le problème du 870 QVO qui nous intéresse aujourd’hui.

En effet, en dehors de la disponibilité d’une version 8 To, on peine à avoir les améliorations par rapport au 860 QVO sorti en fin d’année 2018. Les performances sont similaires – de toutes façons limitées par l’interface SATA III – et, plus gênant, on retrouve les mêmes défauts. Lorsque le cache est débordé le modèle 1 To chute autour des 80 Mo/s en écriture et on a toujours ce côté « date de péremption » avec une endurance qui ne conviendra pas à tous les usages.

Des problèmes qui subsistent alors que le tarif est identique – voire très légèrement supérieur – à celui du 860 QVO. Le 870 QVO est un SSD intéressant dont il faut privilégier la version 2 To qui propose des performances suffisantes dans la majorité des cas, mais sur ce coup-là, on a du mal à comprendre la stratégie de Samsung.

SanDisk (États-Unis)

C'est au milieu des années 90 que SanDisk s'illustre comme l'un des fabricants principaux de matériel de stockage de données. Mais l'aventure commence pourtant en 1988 quand Eli Harari crée son entreprise en Californie.

Sandisk logo

L'origine de SanDisk

D'abord nommée SunDisk en 1988, l'entreprise de Eli Harari aurait pu s'attacher à la conception de mémoires statiques, domaine de spécialisation de son fondateur. Mais ce dernier est visionnaire et s'intéresse plutôt à la mémoire flash, sur laquelle il mise alors toute sa chaine de fabrication.

Un catalogue de plus en plus complet

Grâce au développement de cette technologie et au pari gagnant d'Eli Harari, SanDisk grandit peu à peu et développe son catalogue. Pour preuve ? On compte aujourd'hui une très grande variété de disques durs internes et externes, de SSD et de cartes mémoire en tout genre. En 2016, la société est alors rachetée par le géant Western Digital.

SanDisk : des modèles primés

Forte de son expertise et des innovations qu'elle entreprend régulièrement, la société SanDisk a plusieurs fois figuré parmi les 100 marques les plus innovantes au niveau mondial. Avec certains de ses modèles, SanDisk fait même figure de référence. C'est par exemple le cas de ses gammes SSD et SSD Plus.

SanDisk Ultra 3D
  • Débits corrects
  • Bonne taille de cache
  • Mémoire NAND 3D

Ce sont d'excellents SSD moyens de gamme qui correspondent à un champ d'application très large. Surtout que Sandisk est arrivé plutôt tard dans le développement de mémoire NAND 3D. Heureusement pour Western Digital et Sandisk le résultat est réussi.

Ce sont d'excellents SSD moyens de gamme qui correspondent à un champ d'application très large. Surtout que Sandisk est arrivé plutôt tard dans le développement de mémoire NAND 3D. Heureusement pour Western Digital et Sandisk le résultat est réussi.

Seagate (États-Unis)

Fondée en 1979 en Californie, la société Seagate conçoit rapidement le premier disque dur 5''1/4 pour ordinateurs. Elle devient alors une référence et équipe encore aujourd'hui les plus grandes consoles de jeux du monde entier.

Seagate logo

Seagate : l'une des entreprises pionnières du stockage

Aujourd'hui géant mondial, la jeune société Seagate des années 80 s'illustre dès ses débuts en créant des appareils révolutionnaires, à l'image du premier disque dur à plateau 5''1/4 pour ordinateurs.

Une politique d'expansion

Prenant peu à peu une place importante dans le paysage, Seagate rachète et absorbe quelques-unes des autres marques présentes à cette époque. C'est par exemple le cas de la marque Maxtor en 2005, de la division « disques durs » de Samsung en 2011 ou encore de SandForce en 2014. Ces fusions successives lui assurent alors définitivement sa 2e place mondiale.

Des produits pour toutes les gammes

Seagate développe ses produits selon trois axes afin de répondre à tous les besoins : des solutions de stockage premier prix, des disques durs de gamme intermédiaire et des produits haut de gamme. Et parmi l'ensemble de son catalogue, deux modèles se détachent du reste avec leurs performances et leur positionnement. Il s'agit du Maxtor M3 et du Maxtor D3.

Seagate Barracuda 2 To External SSD
  • Rapport stockage-prix intéressant
  • Débits culminant à 540 Mo/s
  • Entre 500 Go et 2 To

Si la performance vous importe moins que la capacité de stockage, le Seagate Barracuda de 2 To est tout indiqué.

Profitant de débits culminant à 540 Mo/s, il sera en mesure de lancer tous les jeux Xbox, Xbox 360 et Xbox One légèrement plus vite que le disque dur de série de la Xbox One. On est par contre sur une solution jusqu’à 10 fois moins rapide que le SSD interne de la Series X | S. On vous l’a dit : on cherche ici la capacité et non pas la vitesse.

Si la performance vous importe moins que la capacité de stockage, le Seagate Barracuda de 2 To est tout indiqué.

Profitant de débits culminant à 540 Mo/s, il sera en mesure de lancer tous les jeux Xbox, Xbox 360 et Xbox One légèrement plus vite que le disque dur de série de la Xbox One. On est par contre sur une solution jusqu’à 10 fois moins rapide que le SSD interne de la Series X | S. On vous l’a dit : on cherche ici la capacité et non pas la vitesse.

Western Digital (États-Unis)

Ce n'est que 18 ans après sa création que Western Digital entre véritablement dans l'univers du stockage de données. Car à ses débuts, en 1970, la société est plutôt spécialisée dans la production de circuits imprimés et de puces pour calculatrices.

Western Digital

Western Digital : le pionnier des disques durs

Tandis que son activité est assez éloignée de l'univers du stockage, la marque américaine fait le choix de virer de bord en 1988 pour s'y intéresser. Elle crée alors les premiers disques durs à plateaux et trouve vite sa place dans ce marché encore peu concurrentiel. La puissance des ordinateurs et des serveurs prend ainsi une autre dimension.

Une envie de conquérir le monde

Une fois lancée dans la fabrication de matériel de stockage, l'activité de Western Digital connait rapidement des sommets. Elle rachète alors plusieurs autres marques concurrentes et devient en quelques années le leader incontesté du marché des disques durs.

Un rythme d'innovation continu

Avec son catalogue fourni, Western Digital propose aujourd'hui une gamme très complète de solutions de stockage. Et avec des sorties régulières, le matériel de la marque s'illustre régulièrement comme novatrice et innovante, à l'image du premier HDD jamais proposé au grand public, le Raptor, et commercialisé par Western Digital en 2003.

Western Digital WD_Black SN850
  • Le plus rapide, tout simplement
  • Gestion du cache impeccable
  • Jusqu'à 2 To de capacité

Vous l’aurez compris à travers ce test, le WD_Black SN850 est tout simplement LE meilleur SSD NVMe actuellement sur le marché. Il devance nettement les concurrents d’ancienne génération et vient supplante – gentiment mais sûrement – le 980 PRO dernier né de chez Samsung.

Certains habitués regretteront peut-être une endurance en retrait par rapport à des modèles comme le 970 PRO quand d’autres souligneront – à raison – que les gains obtenus peinent à matérialiser dans une utilisation « de tous les jours ». Pour l’utilisateur lambda, il est clair que de passer d’un NVMe PCIe 3.0 à ces 4.0 dernier cri n’a guère d’intérêt, mais cela n’enlève rien à la réussite de Western Digital.

Comme nous le disions pour le 980 PRO, nous sommes en présence d’une véritable bête de course dont on attend simplement de pouvoir exploiter le plein potentiel en utilisation courante.

Vous l’aurez compris à travers ce test, le WD_Black SN850 est tout simplement LE meilleur SSD NVMe actuellement sur le marché. Il devance nettement les concurrents d’ancienne génération et vient supplante – gentiment mais sûrement – le 980 PRO dernier né de chez Samsung.

Certains habitués regretteront peut-être une endurance en retrait par rapport à des modèles comme le 970 PRO quand d’autres souligneront – à raison – que les gains obtenus peinent à matérialiser dans une utilisation « de tous les jours ». Pour l’utilisateur lambda, il est clair que de passer d’un NVMe PCIe 3.0 à ces 4.0 dernier cri n’a guère d’intérêt, mais cela n’enlève rien à la réussite de Western Digital.

Comme nous le disions pour le 980 PRO, nous sommes en présence d’une véritable bête de course dont on attend simplement de pouvoir exploiter le plein potentiel en utilisation courante.

La Rédaction Clubic

Témoin de la révolution numérique des 20 dernières années, Clubic propose une couverture quotidienne et exhaustive de l’actualité des nouvelles technologies. La marque fédère une communauté d’experts...

Lire d'autres articles

Témoin de la révolution numérique des 20 dernières années, Clubic propose une couverture quotidienne et exhaustive de l’actualité des nouvelles technologies. La marque fédère une communauté d’experts indépendants et d’amateurs qui partagent leur passion de l'information Tech.

Lire d'autres articles
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
snoopyz
C’est un avis parmi d’autres mais dans les rares défections matérielles que j’ai comptées sur mes machines personnelles se trouvent la fameuse DDR Corsair Vengeance et le SSD Crucial 64Go évoqué dans l’article.<br /> Du coup pour mon disque nvme je vais plutôt me tourner vers PNY, Sabrent et Kingston qui sont aussi de gros acteurs du marché.
Blackalf
Le hic c’est que les WD et Seagate PCI-e x4 4.0 sont les plus chers. <br /> Personnellement, ayant eu plusieurs clés USB SanDisk (et pas des entrées de gamme) qui ont claqué rapidement, je ne prendrais sûrement pas un ssd de la marque…par contre j’ai un ssd Crucial MX100 depuis fin 2014, il a 22.000 heures de fonctionnement sans aucun souci. ^^<br /> On ne peut pas comparer ce qui se faisait en 2008 par rapport à aujourd’hui…la preuve, les premiers ssd Corsair étaient catastrophiques, et jusqu’en 2016 ils explosaient les records de taux de retour.
Voir tous les messages sur le forum
  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page