Un rare exemplaire du Micral N mis aux enchères

Dimitri PAVLENKO
21 mai 2017 à 08h56
0
Pour les historiens de l'informatique, le Micral N est le digne représentant des tout débuts en France de la micro-informatique. L'un des cinq derniers exemplaires connus de cet authentique ancêtre du PC sera mis aux enchères à Tours le 11 juin.

Construit en 1974, cet exemplaire sera vendu avec tous ses périphériques. Un must-have pour tout collectionneur !

Des performances dignes... de 1974

Sacrée découverte que celle de Maître Rouillac, commissaire-priseur de son état à Tours. Contacté par un ancien salarié du fabricant R2E, il met en vente pour son client l'un des cinq derniers exemplaires connus du premier micro-ordinateur de l'histoire de l'informatique. Ce Micral N qu'il propose à la vente sera vendu complet, avec tous ses périphériques (clavier, écran cathodique, lecteur double de disquette 8 pouces et télétype).

Evidemment, côté performance, on est au temps des dinosaures ; la carte processeur est équipée d'un processeur INTEL 8008 8 bits cadencé à 0,5 Mhz. Trois cartes mémoire apportent 16ko de mémoire vive. Mis au point par le Français R2E dans les années 70, le Micral N servait aux ingénieurs de l'INRA pour la mesure et le calcul de l'évapotranspiration des sols.

01F4000008703228-photo-micral-n.jpg


Des cartes électroniques connectables

Révolutionnaire, le Micral N l'était en son temps. L'exploit consistait d'abord dans la miniaturisation de la machine, grâce à l'usage des premiers microprocesseurs. L'autre particularité du Micral N résidait dans sa carte dotée de 11 ou 22 connecteurs, qui permettait de connecter à la machine des cartes électroniques supplémentaires, on dirait aujourd'hui des périphériques, qui ouvraient à ses utilisateurs des perspectives très larges pour l'utilisation du Micral N. L'appareil était en plus vendu à un prix très compétitif à l'époque, 8.500 francs en 1972.

Malgré ces atouts, le Micral N, symbole d'une France pionnière de la micro-informatique dans les années 70, ne survécut pas au passage de la décennie. En 1979, R2E fut racheté par l'américain Honeywell-Bull, qui abandonna progressivement l'informatique personnelle pour se concentrer sur les services aux entreprises. Cet exemplaire très rare du Micral N sera donc sûrement très convoité lors de sa mise aux enchères le 11 juin au château d'Artigny, près de Tours. Il est estimé 20.000 euros.




Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Gaix-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
scroll top