La Freebox Server passe en version 1.1.1

26 août 2011 à 17h19
0
Quelques jours après la publication d'une mise à jour problématique dédiée au boîtier Server de sa Freebox Revolution, Free a corrigé le tir avec la publication d'un nouveau firmware, estampillé 1.1.1.

00A0000003991808-photo-freebox-revolution-stark.jpg
La mise à disposition du firmware 1.1.0 survenue en début de semaine ne s'est pas fait sans heurts : rapidement, Free a dû faire machine arrière et déployer une ancienne version du logiciel de sa Freebox, en raison de dysfonctionnements divers. Jeudi, l'opérateur a corrigé le tir, et publié une nouvelle mise à jour, estampillée 1.1.1, qui reprend l'essentiel des nouveautés introduites en début de semaine tout en corrigeant les problèmes associés.

Voici la liste des rustines apportées par les ingénieurs de Free au logiciel, telle que rapportée sur le blog dédié.

- Pas de possibilité de faire sortir des appels
- Accès à la console d'administration en mode bridge
- Paramètre de réponse DHCP en broadcast non sauvegardé
- Compatibilité DLNA avec certaines TV
- Mauvaise priorité dans les flux locaux
- Compatibilité WiFi avec divers appareils mobiles
- Gestion de la température interne
- Enregistrement de France 3
- Bruit permanent du disque dur

Il semblerait en revanche que la fonction permettant de régler manuellement la marge de bruit (soit le niveau d'interférences tolérées au niveau du signal) ne soit plus de la partie, ce qui décevra sans doute de nombreux abonnés. En jouant sur ce paramètre, plusieurs de nos lecteurs nous ont signalé des gains sensibles, parfois de l'ordre de plusieurs Mb/s, en débit descendant. Free n'a pour l'instant pas commenté cette disparition. On ne sait donc pas si elle est temporaire ou définitive, ce n'est pas impossible dans la mesure où la modification de ce réglage à grande échelle peut avoir des répercussions sur le réseau général de l'opérateur.

Silence radio également concernant la possibilité d'un contentieux avec Apple relatif à l'implémentation de la compatibilité avec Airplay, qui permet à la Freebox de recevoir et diffuser des contenus multimédias émis depuis un appareil iOS. Il semblerait en effet que pour doter sa Freebox de cette façon, Free ait choisi de se tourner vers un composant logiciel disponible sur le Web, évitant ainsi d'avoir à régler à Apple les licences d'utilisation correspondantes.

Alexandre Laurent

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech,...

Lire d'autres articles

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech, que ça concerne le grand public, l'entreprise, l'informatique ou Internet. Milite pour la réhabilitation de Après que + indicatif à l'écrit comme à l'oral, grand amateur de loutres devant l'éternel, littéraire pour cause de vocation scientifique contrariée, fan de RTS qui le lui rendent bien mal.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page