Paris donne finalement son feu vert aux antennes du futur Free Mobile

29 septembre 2010 à 10h47
0
01173142-photo-antenne-gsm.jpg
Le conseil de Paris a finalement donné son feu vert, mardi, au déploiement des quelque 300 antennes de téléphonie sur lesquelles compte se baser le futur Free Mobile pour constituer son réseau. Sur 163 conseillers, 84 élus ont voté pour cette proposition. 9 personnes, les Verts, ont voté contre.

La délibération portait sur l'intérêt, ou non, d'autoriser Free à déployer ses propres antennes mobiles dans un paysage urbain dont les points hauts sont de plus en plus saturés par ces émetteurs, dont la proximité avec les habitants de la ville ne serait pas anodine selon les Verts.

« On est dans un flou juridique réel », a par exemple dénoncé mardi Denis Baupin, élu Vert, cité par le Parisien. « Le gouvernement a organisé un Grenelle des ondes censé apporter des réponses, et pourtant, ils ont décidé d'accorder une 4e licence », regrette-t-il.

La Ville indique quant à elle n'avoir « aucune marge de manoeuvre » dans la mesure où l'arrivée de ce quatrième acteur a été décidée par l'Etat.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'idée d'une nouvelle taxe
Biostar montre ses cartes mères H67/P67
Radeon HD de la série 6000 : vers une
Brevets : Apple attaque Nokia au Royaume-Uni
Hugh Jenkins :
Go 660 : une oreillette Bluetooth pour mobiles et ordinateurs chez Jabra
AOL rachète Thing Labs, éditeur du client Brizzly
Le Lanboy Air d'Antec fait son entrée sur le marché
CA Technologies rachète Hyperformix
Insolite : un téléviseur Sony qui éduque vos enfants
Haut de page