Paris donne finalement son feu vert aux antennes du futur Free Mobile

Alexandre Laurent
29 septembre 2010 à 10h47
0
01173142-photo-antenne-gsm.jpg
Le conseil de Paris a finalement donné son feu vert, mardi, au déploiement des quelque 300 antennes de téléphonie sur lesquelles compte se baser le futur Free Mobile pour constituer son réseau. Sur 163 conseillers, 84 élus ont voté pour cette proposition. 9 personnes, les Verts, ont voté contre.

La délibération portait sur l'intérêt, ou non, d'autoriser Free à déployer ses propres antennes mobiles dans un paysage urbain dont les points hauts sont de plus en plus saturés par ces émetteurs, dont la proximité avec les habitants de la ville ne serait pas anodine selon les Verts.

« On est dans un flou juridique réel », a par exemple dénoncé mardi Denis Baupin, élu Vert, cité par le Parisien. « Le gouvernement a organisé un Grenelle des ondes censé apporter des réponses, et pourtant, ils ont décidé d'accorder une 4e licence », regrette-t-il.

La Ville indique quant à elle n'avoir « aucune marge de manoeuvre » dans la mesure où l'arrivée de ce quatrième acteur a été décidée par l'Etat.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Il y a désormais plus de 10 000 distributeurs de Bitcoin dans le monde
scroll top