Neutralité : les Républicains montrent les dents

23 décembre 2010 à 17h16
0
Cette semaine, la FCC américaine a décidé, au cours d'un vote, d'adopter des mesures visant à garantir pour les opérateurs fixes, une certaine neutralité du réseau. Pour ce faire, elle a réussi à recueillir les voix des trois membres démocrates de la Commission. Cette fois, le parti Républicain conteste la décision.

00A0000001682644-photo-le-drapeau-des-etats-unis.jpg
Dans les grandes lignes, la FCC a opté pour deux solutions. D'un côté, les opérateurs délivrant des offres pour l'Internet fixe ne pourront pas exercer de discrimination sur la fourniture du débit. Il leur sera donc impossible de garantir un débit pour un contenu « Premium ». De l'autre, une plus grande latitude est donnée aux opérateurs mobiles.

Plusieurs sénateurs républicains ont donc sévèrement contesté ce vote. Certains estiment que ces décisions auront pour effet de mettre un frein à l'innovation. Aussi elles pourraient nuire à la création d'emplois. Pour appuyer leurs motifs, ils souhaitent saisir la Chambre de l'Energie et du Commerce (House Energy and Commerce Committee).

Ce recours peut revêtir une importance capitale dans le sens où les membres de l'opposition républicaine s'en serviraient pour invoquer le « Congressional Review Act », une loi qui permet au Congrès américain de passer outre les décisions de la FCC. Cette dernière serait alors mise hors-jeu. Elle serait alors contrainte à transiger et à revoir sa position. Les débats portant sur la neutralité du réseau sont donc loin d'être terminés...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Bill Gates considère que
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top