Asus Rampage III Black Edition: carte mère au delà de l'ultime?

11 avril 2011 à 16h21
0
La note de la rédac

Tour du propriétaire

Black Edition oblige, la Rampage III se dote d'un PCB noir aux embouts arrondis, dont le format est l'eATX. Mieux vaudra donc prévoir un boîtier large pour l'accueillir ! Et si nous parlions couleur, précisons qu'esthétiquement parlant la Rampage III Black Edition adopte le noir sur l'ensemble de ses composants et connecteurs, avec quelques touches de bordeaux sur certains radiateurs.

Animée par le chipset Intel X58, la carte se dote logiquement d'un socket LGA-1366 et de six emplacements mémoire DDR3, les processeurs Core i7 qu'elle accueillera bénéficiant d'un contrôleur mémoire triple-canal. Sans surprise nous retrouvons le système de fixation des barrettes mémoire made-in Asus avec d'un côté un ergot rabattable et de l'autre un ergot automatique. En ce qui concerne la fréquence de fonctionnement, Asus certifie sur le papier sa Rampage III Black Edition pour des modules DDR3 à 2200 MHz en mode OC. Dans le BIOS, une option 2400 MHz est tout de même présente. Petit détail : la mémoire s'installe d'abord dans les emplacements noir (et non les gris).

0000016804161142-photo-asus-rampage-iii-black-edition.jpg


En ce qui concerne l'apport en énergie de cette Rampage III Black Edition, on retrouve une alimentation numérique comme sur les dernières cartes P8P67. En cela, la Rampage III Black Edition se distingue donc de la Rampage III Extreme même si l'étage d'alimentation conserve ses huit phases.

0000012704161252-photo-asus-rampage-iii-black-edition-alimentation.jpg

L'étage d'alimentation de la Rampage III Black Edition mis à nu avec l'un des composants Proadlizer


Asus ajoute au passage des composants Proadlizer signés NEC au niveau de l'alimentation processeur, mémoire et QPI. Il s'agit de découpleurs dont le rôle est de stabiliser au maximum l'alimentation tout en réduisant le bruit. Toujours au niveau de l'alimentation, mais en ce qui concerne la connectique, la carte propose, outre le classique connecteur ATX 24 broches, deux connecteurs ATX huit broches ainsi qu'un connecteur Molex, ce dernier étant utilisé pour stabiliser l'alimentation électrique du bus PCI-Express.

0000010904161240-photo-asus-rampage-iii-black-edition-d-coupleur-nec-tokin-proadlizer.jpg

Gros plan sur un composant Proadlizer


Le refroidissement de la carte est assuré par un ensemble de radiateurs. On retrouve deux blocs imposants reliés entre eux par un heatpipe et reposant sur le northbridge Intel X58 et les composants de l'étage de l'alimentation. Ces radiateurs bénéficient d'un usinage particulier alors que le radiateur du X58 est flanqué d'un logo Republic of Gamers qui s'illuminera de rouge au démarrage du système. Si Asus opte par défaut pour un refroidissement passif, le fabricant livre un ventilateur optionnel, de fort petite taille, pouvant se fixer sur le radiateur du X58. Toutefois vu son emplacement on peut douter de l'efficacité réelle du flux d'air. Et à l'allumage du système on pestera à l'écoute du bruit strident et peu supportable qu'il génère. Quant au southbridge, une puce ICH10R, un simple radiateur métallique frappé du logo Asus le recouvre. En réalité ce n'est pas le seul composant recouvert par ce radiateur mais nous aurons l'occasion d'y revenir.

000000C304161316-photo-asus-rampage-iii-black-edition-northbridge.jpg
000000C304161318-photo-asus-rampage-iii-black-edition-southbridge.jpg

Radiateurs northbridge et southbridge


Comme la Rampage III Extreme, la Rampage III Black Edition comporte quatre connecteurs PCI-Express 16x de seconde génération. L'héritage PCI disparaît toutefois sur ce modèle au profit de deux ports PCI-Express 1x. La carte est compatible avec les technologies multi-GPU les plus en vogue à savoir le SLI et le Crossfire. Et comme sur la Rampage III Extreme, les cartes graphiques sont à installer en positions 1 et 3. Résultat : un meilleur flux d'air grâce à un espacement plus conséquent même si un port PCI-Express 1x s'en trouve condamné. En ce qui concerne le câblage effectif des ports PCI-Express, avec deux cartes graphiques en SLI on profitera d'un plein débit, chaque carte étant câblée en 16x. Avec trois cartes graphiques, la première carte opérera en 16x, les deux autres en 8x. Enfin avec quatre cartes graphiques, chaque carte se contentera d'un port PCI-Express 16x 2.0 câblé sur 8x. Ici, Asus n'a pas recours à des composants tiers comme le NF200 de NVIDIA pour ce qui concerne le multi-GPU.

Socket LGA-1366 : un grand classique

Socket LGA-1366 : le même ouvert

Emplacements mémoire DDR3 : ne pas confondre noir à peupler en premier et gris...

L'étage d'alimentation et son radiateur

Le BIOS Switch pour passer rapidement d'un BIOS à l'autre

L'un des connecteurs PCI-Express 16x

Le northbridge X58 mis à nu



Nous évoquions la présence d'un autre composant sous le radiateur du southbridge. Il s'agit d'une puce PLX, autrement dit un bridge PCI-Express. Celui-ci a un seul et unique rôle : offrir aux deux ports PCI-Express 1x de la carte mère un débit correspondant à celui du PCI-Express de seconde génération. Le southbridge ICH10R accompagnant le X58 est en mesure de gérer 4 liens PCI-Express 1x de première génération: la puce PLX va donc agréger deux liens PCI-Express 1.0 pour faire un seul et unique lien PCI-Express 1x de type 2.0.

0000010E04161254-photo-asus-rampage-iii-black-edition-bridge-plx.jpg

Le southbridge Intel ICH10R et à gauche le composant PLX


Côté design et agencement, la carte semble fort réussie. L'espace entre les radiateurs et le processeur bien que limité ne pose aucun souci à l'installation d'un ventirad, y compris pour des modèles Noctua.

0000017C04161278-photo-asus-rampage-iii-black-edition-mont-e-avec-noctua-1.jpg

Asus Rampage III Black Edition et Noctua NH-U12P SE2


Le ventilateur optionnel pour le radiateur du northbridge ne bloque pas non plus l'installation des ventirads (ce n'était pas le cas avec la Rampage III Extreme).

7
0000010904161284-photo-asus-rampage-iii-black-edition-mont-e-avec-noctua-4.jpg

Gros plan sur le ventilateur optionnel du northbridge


Attention toutefois avec un Noctua NH-U12P SE2, par exemple, il ne nous a pas été possible de fixer les deux ventilateurs : le second venait culbuter le radiateur de nos barrettes mémoire. Enfin pas de souci à signaler du côté des ports PCI-Express même avec les cartes graphiques aux dimensions hors normes.

0104000004161282-photo-asus-rampage-iii-black-edition-mont-e-avec-noctua-3.jpg

Avec deux ventilateurs en revanche... cela passe moins bien, la faute aux barrettes mémoire !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
PlayStation suspend temporairement ses publicités sur Facebook et Instagram
Crysis Remastered revient en vidéo et annonce déjà son report
Au tour d'AMD de publier ses pilotes activant la planification GPU

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top