Test ASUS ROG Strix Z790-E Gaming WiFi : le nec plus ultra de la carte mère Raptor Lake

Nerces
Par Nerces, Spécialiste PC & Gaming.
Publié le 05 août 2023 à 09h15
© Nerces pour Clubic
© Nerces pour Clubic

Après avoir testé des cartes mères peu onéreuses – Biostar A620MP-E Pro et ASRock B760M Pro RS-D4 – on s’est dit « tiens, et si on jetait un œil à une Z790 haut de gamme ? ». Il est vrai que sur la 13e génération Raptor Lake, nous avions privilégié le raisonnable. Alors M. ASUS, ça donne quoi cette ROG Strix Z790-E Gaming WiFi à… 600 euros ?

Les plus
  • Conception presque parfaite
  • Excellentes performances
  • DDR5-7800, PCIe 5.0 (CG+M.2)
  • Fonctionnalités avancées
  • Q-Release/Q-Latch bien vus
Les moins
  • Plus chère que la Strix Z690
  • On cherche encore...

Fiche technique ASUS ROG Strix Z790-E Gaming WiFi

Résumé
Support du processeur (socket)Intel LGA1700
ChipsetIntel Z790 Express
Type de mémoireDDR5
Format de mémoireDIMM 288 pins (DDR5)
Connecteur(s) graphiquePCI Express 5.0 16x
Slots PCIPCI Express 4.0 16x (2x)
Contrôleur EthernetIntel i225-V
BluetoothOui
Wi-FiOui
Fonctionnalités d'Overclocking avancéesOui
Format de carte mèreATX
Processeur
Support du processeur (socket)Intel LGA1700
ChipsetIntel Z790 Express
Compatible avec coeur graphique intégré au CPUOui
Mémoire
Type de mémoireDDR5
Format de mémoireDIMM 288 pins (DDR5)
Fréquence MémoireDDR5 7600 MHz, DDR5 7200 MHz, DDR5 7000 MHz, DDR5 6800 MHz, DDR5 6600 MHz, DDR5 6400 MHz, DDR5 6200 MHz, DDR5 6000 MHz, DDR5 5800 MHz, DDR5 5600 MHz, DDR5 5400 MHz, DDR5 5200 MHz, DDR5 5000 MHz, DDR5 4800 MHz, DDR5 7800 MHz
Technologie mémoireDual Channel
Capacité maximale de RAM (Total)192Go
Capacité maximale de RAM par slot48Go
Slots d'extension
Connecteur(s) graphiquePCI Express 5.0 16x
Slots PCIPCI Express 4.0 16x (2x)
Audio
Chipset AudioRealtek ALC4080
Nombre de canaux audio8
Réseau
Contrôleur EthernetIntel i225-V
Norme Ethernet2.5 Gbps Gigabit Ethernet (2.5 GbE)
BluetoothOui
Version Bluetooth5.2
Wi-FiOui
Version Wi-Fi6
Stockage
RAID supportéOui
Connecteurs DisquesM.2 - PCI-E 2.0 2x + SATA 6 Gb/s, M.2 - PCI-E 4.0 4x, M.2 - PCI-E 5.0 4x
Modes RAID supportés0 (Zero), 1, 5, 10
Connectique
Nombre de connecteurs pour ventilateurs8
Connecteurs panneau arrièreUSB 3.2 Gen1 Type A, USB 3.2 Gen1 Type C, USB 3.2 Gen2 x2 Type C, 2.5 Gigabit Ethernet - RJ45, Audio numérique S/PDIF Optique, Bouton màj BIOS, DisplayPort, HDMI, Jack 3,5mm
Connecteurs additionnelsThunderbolt, USB 2.0 interne, USB 3.1 interne, ATX 24 Broches, Audio panneau avant, Connecteur(s) LED RGB adressable(s), PCI Express 8 Broches, USB 3.2 interne
Normes USBUSB 3.2
Équipement
Fonctionnalités d'Overclocking avancéesOui
Support TPM (Trusted Platform Module)Oui
LEDLED RGB
Caractéristiques physiques
Format de carte mèreATX
Longueur305mm
Largeur244mm
La classe à Dallas ? © Nerces pour Clubic

La qualité, partout, tout le temps

Quand on dépense 600 euros dans une carte mère, on s’attend à ce que le fabricant ait pensé à tout. Reconnaissons que les choses débutent bien avec une boîte richement fournie. On se moque des autocollants ROG ou du porte-clés et les deux câbles SATA font presque pingre, mais pour le reste, c’est impeccable : supports pour ventilateurs DDR5 et VRM, équerre pour carte graphique, matériel pour fixer des SSD M.2 (même un pad thermique), serre-fils et antennes Wi-Fi.

Q-Code LED pour un retour sur ce qui pourrait déconner © Nerces pour Clubic

L’inspection de la carte elle-même ne déçoit pas davantage. Bien sûr, autour du socket LGA1700 l’imposant système 18+1 phases d’alimentation (90A) est appuyé par des dissipateurs assez costauds et ASUS a pensé aux prises ventilateurs pas loin. Évidemment, quatre ports DIMM pour la RAM (DDR5-7800+) sont de la partie et, à proximité, le Q-Code LED pour le diagnostic et le bouton de démarrage. Plus impressionnant, ASUS a sorti l’artillerie lourde pour le stockage.

Le SupremeFX : Realtek ALC4080 + Savitech SV3H712 © Nerces pour Clubic

Certes, on ne trouve que 4 ports SATA, mais on peut placer un maximum de 5 SSD au format M.2 – dont un pourra être en PCIe Gen 5 – et tous sont équipés d’un dissipateur thermique sur la face supérieure. Hélas, un seul fait de même pour la face inférieure (le PCIe Gen 5, ouf), mais ASUS compense en plaçant des prises pour ventilateur à proximité de chacun. Autre bon point, la pile du BIOS est très accessible et non planquée sous les divers dissipateurs plus ou moins esthétiques.

À gauche, un Q-Latch et, à droite, le Q-Release. Pratique ! © Nerces pour Clubic

Certains regretteront la présence de « seulement » trois ports PCIe, nous préférons insister sur le fait qu’ils sont tous au format x16 avec le premier en PCIe Gen 5. Attention toutefois, limitation du nombre de lignes PCIe Gen 5 oblige, la carte graphique sur ce port ne fonctionnera qu’en x8 si le port M.2 PCIe Gen 5 est lui aussi occupé. Remarquez, même en x8 et même sur les jeux les plus lourds, on ne sature pas encore la bande passante.

Joli dissipateur (avec caloduc) pour le premier port M.2 © Nerces pour Clubic

Notons aussi la présence de ces petits plus qui font le charme des dernières générations ASUS : chaque M.2 a un Q-Latch pour un maintien sans vis et la carte graphique dispose du Q-Release pour un retrait sans peine. On totalise 8 prises (4 broches) pour des ventilateurs ou une pompe de watercooling, deux alimentations 8 broches pour le CPU, deux headers USB 3.2 Gen 1, un header USB 3.2 Gen 2x2, des headers pour des LED, deux headers USB2, un header pour une sonde thermique et même un header Thunderbolt.

Deux headers USB3 et l'indispensable pile CR2032 © Nerces pour Clubic

Un I/O shield est fixé et, là non plus, il n’y a guère à se plaindre. Un HDMI et un DisplayPort sont de la partie, ainsi que deux boutons Clear CMOS et BIOS Flashback. Pratique. L’USB est présent avec 1x 3.2 Gen 2x2, 7x 3.2 Gen 2et 4x 3.2 Gen 1. Un regret peut-être, seuls 2 ports sont en USB-C. L’Ethernet 2.5 GbE est confié à un contrôleur Intel i226-V tandis que les 5 jacks audio et le connecteur S/PDIF optique sont laissés à un Realtek ALC4080 appuyé par un amplificateur Savitech SV3H712. Pas mal.

Un I/O shield fort bien équipé © Nerces pour Clubic

BIOS et accompagnement logiciel

Au premier démarrage, on rentre évidemment dans le BIOS de la bête, mais pas grand-chose de réellement neuf à signaler sur ce point. Bien sûr, il reste question de proposer une interface duale « débutants/experts » avec, pour le premier cas, toutes les informations rassemblées sur une page très lisible. En mode expert, c’est plus aride, mais rien qui ne sorte de l’ordinaire. Soulignons tout de même qu’ASUS propose à peu près tout ce dont pourrait avoir besoin un amateur d’overclocking.

Trois écrans du dernier BIOS de la carte : classique, mais efficace © Nerces pour Clubic

Notons d’ailleurs qu’ASUS poursuit avec ses différents modules : le Qfan control pour gérer le plus précisément possible les ventilateurs connectés, l’EZ Flash 3 Utility pour mettre à jour le BIOS et, surtout, MemTest86 pour vérifier le bon fonctionnement de notre DDR5. Précisons aussi que tous les réglages les plus pointus sont dans la rubrique Ai Tweaker avec, notamment, la prise en charge de l’XMP d’Intel. Enfin, l’ASUS MultiCore Enhancement qui rassemble les optimisations maison est toujours de la partie… et, bien sûr, désactivé pour nos tests de performance.

Nous attendions peut-être un peu plus de la suite logicielle © Nerces pour Clubic

Côté logiciel, ASUS reste dans le classique et il est d’ailleurs étonnant qu’une carte comme la ROG Strix ne profite pas d’un peu plus que la Prime testée il y a quelques semaines. Cela dit, c’est propre et bien ficelé avec l’AI Suite 3 laquelle rassemble toutes les options de surveillance et d’optimisation de manière très visuelle. On profite aussi d’Armoury Crate, complet, mais un peu lourd à utiliser, et du « compagnon », un gadget prévu pour répondre aux questions des néophytes.

Attention, la capture HWInfo a été faite avec un Core i9-12900K © Nerces pour Clubic

Performances générales

Pour ce test de carte mère, nous avons logiquement reconduit notre plateforme de référence de la génération Raptor Lake d’Intel avec, donc, un Core i9-13900K (contrairement à nos captures, désolé pour la coquille) au cœur de la configuration appuyé par nos barrettes de DDR5-6000 réglées en 5600 afin de garder les spécifications standards du CPU et en CL36 pour être en ligne avec les précédents tests.

Même chose pour CPU-Z : les captures illustrent le Core i9-12900K © Nerces pour Clubic

  • Carte mère : ASUS ROG Strix Z790-E Gaming WiFi
  • Processeur : Intel Core i9-13900K
  • Mémoire : G.Skill Trident Z5 Neo DDR5-6000 CL30 (2x 16 Go)
  • Carte graphique : ASUS TUF RTX 3080 Gaming OC
  • SSD « système » : Kingston KC3000 2 To
  • Refroidissement : ASUS ROG Ryujin II 360
  • Alimentation : be quiet! Straight Power 11

Côté logiciel, nous utilisons Windows 11 Professionnel 64-bit 22H2 22621.607. Nous exploitons les derniers pilotes chipsets signés Intel (10.1.19468.8385) et nous avons mis à jour notre GeForce RTX 3080 de sorte qu’elle exploite les derniers pilotes GeForce en date (536.67).

La machine de bench verse dans le violet... sauf pour le logo Clubic ! © Nerces pour Clubic

Test mémoire, AIDA64

Performances observées sur AIDA64 © Nerces pour Clubic

Premier test et premières réussites pour cette ROG Strix qui n’a certes pas une avance énorme sur ses concurrentes, mais signe malgré tout les meilleurs résultats que nous ayons pu observer sur le module mémoire d’AIDA64. Pour la forme, nous avons aussi essayé des barrettes en DDR5-7200 : dépasser les 100 Go/s en lecture, ça fait son petit effet.

Test CPU, Cinebench R23

Performances observées sur Cinebench R2# © Nerces pour Clubic

Passer sur Cinebench R23, nous permet d’évaluer plus directement les performances du processeur et nous n’avons une fois encore rien à reprocher à la ROG Strix. En single comme en multi-thread, elle déborde très légèrement les autres cartes à base de chipset Z790 que nous avons pu tester.

Test CPU, Geekbench 5

Performances observées sur Geekbench 5 © Nerces pour Clubic

Au lancement de Geekbench 5, nous ne cherchions pas la révélation, mais plutôt la confirmation des résultats Cinebench R23 : aucune incohérence, les résultats du Core i9-13900K sont ici conformes à ce que nous attendions et la carte mère ASUS est à nouveau la plus performante, malgré ce petit point derrière l’ASRock B760M sur le test single-core.

Test général, PCMark

Performances observées sur PCMark © Nerces pour Clubic

Comme toujours utilisé pour aboutir à des mesures plus conformes à un usage réel de la machine, PCMark ne fait que souligner l’excellence de la ROG Strix. Certes, les écarts sont à nouveau minimes, mais, vérifiés test après test, ils ne peuvent plus seulement être liés à la marge d’erreur de nos outils.

Test stockage, CrystalDiskMark

Performances observées sur CrystalDiskMark © Nerces pour Clubic

La ROG Strix étant l’une des premières cartes PCIe Gen 5 que nous testons, nous avons décidé de nous limiter à l’évaluation PCIe Gen 4 de notre SSD Corsair MP600 Force. C'est évidemment pratique pour comparer avec les mesures de nos anciens tests. Rien à dire, à 5 Go/s en lecture séquentielle, la performance est au niveau des concurrentes. Pour information, le Seagate FireCuda 540 (PCIe Gen 5) atteint, lui, les 10 Go/s !

Test Ethernet, Copie de fichiers

Performances observées en copie de fichiers via l'Ethernet 2,5 GbE © Nerces pour Clubic

Comme la plupart des cartes mères du moment, l’ASUS ROG Strix Z790-E Gaming WiFi intègre un contrôleur Ethernet 2,5 GbE de marque Intel, en l’occurrence l’i226-V. Sans surprise donc, nous obtenons des résultats extrêmement proches de ce qu'offraient les précédentes cartes testées avec plus ou moins 234 Mo/s en copie de fichiers SMB sous Windows 11.

Test Wi-Fi, PassMark Performance Test

Performances observées en Wi-Fi 6 sous PassMark Performance Test © Nerces pour Clubic

Enfin, terminons ces quelques mesures en exploitant le contrôleur Wi-Fi – ici du 6E – de la ROG Strix. C’est du matériel de qualité et cela se ressent côté performances avec des débits évalués à un tout petit peu plus de 900 Mbps. Là encore, les écarts sont modestes, mais il s’agit de la première carte mère à dépasser un tel seuil.

ASUS ROG Strix Z790-E Gaming WiFi, l’avis de Clubic

Conclusion
Note générale
9 / 10

Au moment de tester la Prime Z790, nous avions souligné qu’il n’était pas nécessaire de dépenser plus de 350 euros – déjà une belle somme – pour profiter d’une carte efficace et pas si mal dotée. Se pose donc la question de l’intérêt de la ROG Strix ? Pourquoi mettre 250 euros de plus ?

Soyons honnêtes, pour une majorité d’utilisateurs, l’intérêt est limité. Ce type de carte parle aux spécialistes. Ceux qui auront un intérêt à profiter – déjà – d’un M.2 en PCIe Gen 5. Ceux qui trouvent utile de disposer de 5 ports M.2, chacun avec son dissipateur. Ceux qui ont besoin d’une sortie optique, de 5 jacks de 3,5 mm et d’une solution audio plus aboutie. Ceux, enfin, que l’overclocking intéresse ou qui se sentent plus sereins à l’idée d’avoir une carte mère remarquablement robuste à tous les niveaux.

ASUS le sait, la ROG Strix ne concerne qu’une frange réduite de la population, mais avouons qu’il est difficile de revenir sur un autre modèle après avoir goûté à tous ces plus (Q-Latch, Q-Release, BIOS Flashback, multiples ventilateurs…) qui font le charme d’un modèle résolument haut de gamme, impeccable sur toute la ligne.

Les plus
  • Conception presque parfaite
  • Excellentes performances
  • DDR5-7800, PCIe 5.0 (CG+M.2)
  • Fonctionnalités avancées
  • Q-Release/Q-Latch bien vus
Les moins
  • Plus chère que la Strix Z690
  • On cherche encore...
Par Nerces
Spécialiste PC & Gaming

Tombé dans le jeu vidéo à une époque où il fallait une belle imagination pour voir ici un match de foot, là un combat de tanks dans ces quelques barres représentées à l'écran, j'ai suivi toutes les évolutions depuis quarante ans. Fidèle du PC, mais adepte de tous les genres, je n'ai du mal qu'avec les JRPG. Sinon, de la stratégie tour par tour la plus aride au FPS le plus spectaculaire en passant par les simulations sportives ou les jeux musicaux, je me fais à tout... avec une préférence pour la gestion et les jeux combinant plusieurs styles. Mon panthéon du jeu vidéo se composerait de trois séries : Elite, Civilization et Max Payne.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Nos experts recommandent des produits et services technologiques en toute indépendance. Si vous achetez via un lien d’affiliation, nous pouvons gagner une commission. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. En savoir plus
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
gothax

Salut Nerces
Plusieurs incohérences concernant les captures :point_right:EDIT : je viens de lire les petites écriture sous les capture ( oublie cela merci)
-Tu dis que c’est un 13900k mais cpu-z montre un 12900k-
-Pareil pour la RAM-:point_left:

Pourquoi ne pas tester en 6000 CL30 ? Cela ne tenait pas ? Tu es en 5600 C48 ??? C’est bof qu’en même non ?
(Rassure moi tu étais en deux barrettes ?)
Quel version du BIOS as tu utilisé stp ?
As tu un temps de boot sur windows qui sur Asus et DDR5 était un gros point noir ?

Pour comprendre stp si tu mets le nmve direct sur le proc la CG passe en x8 c’est bien cela ? Y a combien de nmve en direct sur le proc ( vs chipset) ?

Merci d’avance pour tesr réponses
Je suis quand même dubitatif de mettre 600€ dans une CM surtout que cela n’apporte jamais de perfs supp brutes.

BôSamedi

Nerces

Hello. C’est écrit en légende des photos : j’ai fait les captures avec le 12900K. J’ai eu quelques soucis avec mes systèmes de refroidissement et j’ai pas mal changé de processeurs sur ce test. Résultat, je me suis mélangé au moment des captures HWInfo et CPU-Z : pas prises au bon moment. J’en suis désolé évidemment, mais je ne pouvais plus changer quand je m’en suis aperçu.

Pour les tests en revanche, j’avais bien réglé comme je voulais :
« nos barrettes de DDR5-6000 réglées en 5600 afin de garder les spécifications standards du CPU et en CL36 pour être en ligne avec les précédents tests »
5600 > spécifications CPU, je ne teste pas les mémoires :slight_smile: , influence surtout les débits
CL36 > réglages des précédentes mesures, influence surtout sur la latence

Pour la version du BIOS : v1202 (cf capture)

[quote=« gothax, post:2, topic:476884 »]
As tu un temps de boot sur windows qui sur Asus et DDR5 était un gros point noir ?[/quote]
Pas compris

[quote=« gothax, post:2, topic:476884 »]
Pour comprendre stp si tu mets le nmve direct sur le proc la CG passe en x8 c’est bien cela ? Y a combien de nmve en direct sur le proc ( vs chipset) ?[/quote]
M2_1 et M2_2 sont gérés par le processeur. Seul le M2_1 gère le PCIe Gen 5. Seul le M2_1 « gêne » le PCIe x16_1 qui fonctionne en x8 si le M2_1 est occupé.
M2_3, M2_4 et M2_5 sont gérés par le chipset

[quote=« gothax, post:2, topic:476884 »]
Je suis quand même dubitatif de mettre 600€ dans une CM surtout que cela n’apporte jamais de perfs supp brutes.[/quote]
Les performances sont un peu supérieures à la carte Prime Z790 quand les réglages entre les deux CM sont identiques. La Strix Z790 permettra d’aller plus haut dans les réglages CPU et mémoire justement. De plus, elle propose (beaucoup) plus de fonctionnalités.
Après, ASUS n’est pas naïf, le gros des ventes se fera plutôt sur la Prime Z790 que sur la Strix Z790. En réalité, c’est même bien plus sur les CM B760 que les ventes se feront.

gothax

Merci Nerces
J’avais vu et édité mon message quant au 12900K sur les captures sûrement trop tard hihi tkt pô :wink:
Mais as tu testé le 6000C30 du coup ? Jai bien compris que c’était pour comparer avec 5600
Vas tu tester des proc de jeux; 13600k par exemple sur cette cm ?

Sinon bôtest merci

Nerces

J’ai testé jusqu’en 7200 de mémoire. Oui, le 6000 en CL30 passe et permet de faire progresser la latence : on passe grosso modo de 76 à 68 entre CL36 et CL30.

Non, il n’est pas prévu d’autres tests sur cette CM. On fait volontairement des tests assez courts, même si je comprends que le fait de ne pas couvrir un peu plus large côté CPU ou RAM puisse décevoir.

gothax

Merci pour ce retour sur les RAM
C’est la chance de disposer de tels matériels qui permet d’espérer d’autres tests mais je sais que c’est chronophage et fastidieux : donc aucune « déception » tkt Pô.

BeauSamedi et à bientôt
PS: la vidéo de VCG (vieuxcongaming) de ce matin est intéressante sur le marché des CG si cela t’intéresse :wink:

wax78

Y’a un truc que je comprends pas. J’ai cette carte mere depuis novembre 2022. C’est un test sur une revision 2.0 de la carte car certaines specifications ne sont pas les même que la mienne ? (Notamment la vitesse de la ram et la capacité plus faible sur la mienne dans les specs)

Nerces

Peux-tu détailler davantage en mettant clairement les specs que je puisse voir ? Merci.

gothax

Il semble qu’il y ait qu une seule rev non ?
Quel version du BIOS as tu ?
Je ne pense pas que tu ais la même si tes specs sont différentes :thinking: ?

MattS32

Concernant la capacité, l’explication est peut-être côté BIOS : il y a eu en février une mise à jour de BIOS dont le descriptif est « Support high-capacity DDR5 memory kits ».

Du coup ils ont dû mettre à jour les specs de la carte mère en conséquence.

Possible aussi que ça soit pareil pour les fréquences, mais là je n’ai pas vu de mise à jour de BIOS l’indiquant.

wax78

@MattS32 : Effectivement en février et fin mars, des updates ont touchés les specs de la ram. Moi je me suis basé sur la spec technique « a la sortie de la cm », donc mon raisonnement étais biaisé.

@Nerces : je pense que vu la répons de MattS32, j’ai ± ma réponse, hormis les kit 7600 que je ne vois pas dans les changelog de l’update bios. (ceux sur le site d’asus qui ne sont peut être pas complet).

@gothax : j’ai bien le dernier update bios. Mais avec ou sans, je n’ai de toute manière pas de kits de ram pour tester, mais bon ce n’est pas très important au final, tant que ma machine tourne :slight_smile: