Test MSI GeForce RTX 3080 Ti Suprim X : un rêve de joueur... qui le restera pour la plupart d'entre nous

Nerces Nerces sur Twitter Nerces sur Linkedin
Spécialiste Hardware et Gaming
07 juin 2021 à 12h05
22

Choses promises, choses dues. Quelques jours après avoir testé la GeForce RTX 3080 Ti dans sa Founders Edition, nous nous tournons vers un modèle custom et pas n’importe lequel. En effet, nous avons jeté notre dévolu sur l’une des plus puissantes variations de la nouvelle carte graphique de MSI, la Suprim X. L’objectif affiché du Taïwanais est de proposer une carte venant dépasser la RTX 3090. Rien que ça.

Attention, les bloqueurs de publicité peuvent empêcher l'affichage des graphiques hébergés sur Infogram.

Notez que le test de la MSI GeForce RTX 3080 Ti Suprim X n'a pas vocation à revenir sur l'architecture Ampere en général. Pour de plus amples informations à ce niveau, veuillez consulter notre test de la NVIDIA GeForce RTX 3080 Founders Edition .

MSI GeForce RTX 3080 Ti SUPRIM X
  • Plus rapide que la RTX 3090 FE
  • Un rêve de joueur PC
  • Ventilation plutôt discrète
  • Double BIOS (silence / gaming)
  • LED largement ajustables
  • DLSS, Ray tracing, Reflex
  • Poignée d'ips chère payée
  • Grosse carte, grosse conso.
  • « Que » 12 Go de GDDR6X
  • Pénurie actuelle, tarifs incontrôlés

Pas forcément connue de tous, la gamme Suprim dont est issue notre carte du jour est le très-haut du panier de l’offre MSI. Il s’agit des modèles les mieux équipés, les plus optimisés avec un système de refroidissement particulièrement travaillé.

L’objectif affiché du Taïwanais est d’offrir un produit à même de concurrencer l’excellence des Founders Edition tout en boostant un peu les fréquences de fonctionnement pour des performances légèrement supérieures. La 3080 Ti FE étant déjà très proche de la RTX 3090 FE, est-ce à dire que MSI va dépasser cette carte référence avec sa RTX 3080 Ti Suprim X ? Compte tenu du tarif auquel le fabricant propose son produit, on va dire que ce serait presque la moindre des choses.

MSI GeForce RTX 3080 Ti Suprim X © Nerces
© Nerces

Fiche technique de la MSI GeForce RTX 3080 Ti Suprim X

Sachez que, comme nous l’avons dit, la gamme Suprim ne se limite pas à cette seule RTX 3080 Ti, MSI dispose d’une ligne complète : RTX 3090, RTX 3080 Ti, RTX 3080 et RTX 3080 en attendant, vraisemblablement, une prochaine RTX 3070 Ti, mais si cela doit se vérifier, ce ne sera pas avant encore quelques jours.

La MSI GeForce RTX 3080 Ti Suprim X, c’est :

  • GPU : GA102-225
  • Architecture : Ampere
  • Cœurs CUDA : 10 240 cœurs
  • Fréquence boost : 1,830 GHz
  • Configuration mémoire : 12 Go GDDR6X
  • Interface mémoire : 384-bit
  • Cœurs de Ray tracing : 80 cœurs de 2e génération
  • Cœurs Tensor : 320 cœurs de 3e génération
  • PCI Express Gen 4 : Oui
  • NVIDIA NVLink™ (SLI-Ready) : Non
  • HDMI 2.1 : Oui
  • DisplayPort 1.4a : Oui
  • Connecteurs d’affichage standard : 1x HDMI 2.1, 3x DisplayPort 1.4
  • HDCP : 2.3
  • Longueur : 335 millimètres
  • Largeur : 140 mm
  • Hauteur : 3 slots
  • Poids : 1 940 grammes
  • Température GPU maximale : 93°C
  • Consommation graphique : 400 Watts
  • Alimentation système recommandée : 850 Watts
  • Connecteurs d’alimentation : 3x8 broches PCIe
  • Garantie : 2 ans
  • Prix et disponibilité : disponible, pas de MSRP communiqué par MSI

Sans grande surprise, la fiche technique de la MSI RTX 3080 Ti Suprim X est très proche – au moins sur les caractéristiques principales – de la Founders Edition testées précédemment. Même nombre de cœurs RT et Tensor bien sûr, même nombre de cœurs CUDA et mêmes 12 Go de GDDR6X sur bus 384-bit. En revanche, MSI a eu dans l’idée de doper les fréquences de fonctionnement : en boost, on passe ainsi de 1665 MHz à 1830 MHz. La carte adopte donc un système de refroidissement bien différent et, nous y reviendrons, change nettement de dimensions.

MSI GeForce RTX 3080 Ti Suprim X © Nerces

Un monstre dans votre PC

Au premier coup d’œil posé sur la RTX 3080 Ti Suprim X, c’est évidemment ses dimensions qui impressionnent. Il faut dire que la carte est véritablement un colosse : elle mesure un peu plus de 33 centimètres dans le sens de la longueur et pas moins de 14 cm dans la largeur. Si ces mensurations ne vous parlent pas plus que ça, jetez un coup d’œil à nos photos : la Founders Edition signée NVIDIA est moins longue de 5 cm et moins large de presque 3 cm. Un tel monstre implique forcément de faire très attention au moment de l’achat : il va falloir vérifier que votre boîtier est adapté et nous pensons notamment à ceux qui disposeraient d’un ventilateur sur la paroi gauche.

De manière assez logique, ces dimensions extraordinaires n’ont pas seulement des conséquences sur l’occupation de la carte dans le boîtier, mais aussi sur l’espace au niveau de la carte mère : trois emplacements PCI Express sont ainsi condamnés et cela pourra même bloquer des emplacements M.2 pour SSD NVMe . Là, encore, il convient donc de faire attention à vos priorités avant de vous tourner vers cette RTX 3080 Ti Suprim X qui, pour en terminer avec ses dimensions, représente un poids non négligeable : pratiquement 2 kilogrammes ! MSI ne s’y trompe pas et livre un accessoire afin de tenir la carte en place et éviter de la casse.

MSI GeForce RTX 3080 Ti Suprim X © Nerces
À gauche, notre MSI du jour et, à droite, la Founders Edition... qui paraît presque minuscule © Nerces pour Clubic

Pas moins de trois prises d’alimentation 8 broches

Même sur ses cartes les plus exigeantes, NVIDIA exploite un unique port d’alimentation : ce fameux connecteur 12 broches qu’il est aujourd’hui le seul à utiliser. Pas plus que sur les autres modèles de RTX série 3000, MSI a décidé que cette RTX 3080 Ti Suprim X ne prendrait pas en charge ce nouveau connecteur. Afin de nourrir la carte, on se trouve donc avec rien de moins que trois connecteurs d’alimentation 8 broches. Là encore, il va falloir disposer du matériel adéquat… en particulier si vous comptiez réutiliser un bloc d’alimentation un peu ancien : même sur des modèles puissants, tous ne disposent pas d’autant de câbles dédiés au PCIe.

NVIDIA GeForce RTX 3080 Ti FE © Videocardz
Toutes les spécifications de la gamme RTX 30 signée NVIDIA © Videocardz

Aucun risque en revanche, si vous avez une alimentation récente. En effet, pour faire fonctionner cette RTX 3080 Ti Suprim X, il faut nécessairement un bloc capable de délivrer au moins 850 Watts et tous les derniers modèles de chez beQuiet, Corsair ou Seasonic – pour n’en citer que quelques-uns – sont suffisamment équipés. Les plus experts auront remarqué que cette recommandation de MSI pour une alimentation de 850 Watts va au-delà même des spécifications de la RTX 3090 Founders Edition de NVIDIA laquelle se contentait de 750 Watts : MSI nous donne ici un avant-goût de la puissance de sa carte, de sa gourmandise également.

MSI GeForce RTX 3080 Ti Suprim X © TechPowerUp
Merci à W1zzard pour ce cliché de la carte « désossée » © TechPowerUp

12 Go de mémoire vive GDDR6X

La question de la mémoire vidéo est sur toutes les lèvres depuis la sortie des premières cartes GeForce RTX de série 3000 et, plus encore, avec l’arrivée des concurrentes, les Radeon RX de série 6000. Il faut dire que NVIDIA a surpris son monde en proposant parfois moins de mémoire vidéo que sur certains modèles de la génération précédente. Ainsi, la RTX 3080 est arrivée avec 10 Go de GDDR6X quand la RTX 2080 Ti disposait de 11 Go de GDDR6. AMD a en quelque sorte enfoncé le clou en prenant un malin plaisir à doper la quantité de mémoire embarquée sur ses Radeon RX, taclant évidemment NVIDIA.

MSI GeForce RTX 3080 Ti Suprim X © Nerces
MSI GeForce RTX 3080 Ti Suprim X © Nerces

Question de prises : en interne, les trois 8 broches d'alimentation et en externe, les 3 DisplayPort + 1 HDMI © Nerces

Même la RX 6700 XT est ainsi équipée de 12 Go de GDDR6 quand les autres modèles disposent tous de 16 Go. En lançant la RTX 3080 Ti, NVIDIA se devait de réagir. Il l’a fait et ses partenaires l’ont bien entendu suivi. La RTX 3080 Ti Suprim X – comme la 3080 Ti Founders Edition – est donc dotée de 12 Go de GDDR6X. Il s’agit de puces identiques cadencées à 1 188 MHz, reposant sur un bus 384-bit. On se retrouve ainsi avec une bande passante de 912 Go/s, pas si loin donc de ce que propose la RTX 3090 avec ses 936 Go/s. Pour le moment, nous sommes ravis de ces 12 Go, reste à voir si, un jour, des jeux vidéo viendront nous prouver qu’il en faut davantage pour jouer au mieux.

MSI GeForce RTX 3080 Ti Suprim X © Nerces
MSI GeForce RTX 3080 Ti Suprim X © Nerces

Deux « gadgets » pas inintéressants : à gauche, le double BIOS silent / gaming et, à droite, le soutien de carte © Nerces

Refroidissement Tri Frozr 2S et logiciel MSI

Les partenaires de NVIDIA tentent toujours de se distinguer de la Founders Edition et d’apporter quelques petites choses pour justifier un passage dans leur crémerie plutôt que dans une autre. Chez MSI, cela passe par un système de refroidissement que le Taïwanais baptise Tri Frozr 2S. Rien de vraiment nouveau cependant dans la mesure où c’est le même qui équipait la RTX 3090 Suprim . Il se compose de trois ventilateurs de 95 mm estampillés Torx Fan 4.0. Leurs 10 pales sont reliées, deux par deux, dans leur partie supérieure l’objectif étant de concentrer, de mieux diriger le flux d’air vers le dissipateur.

MSI GeForce RTX 3080 Ti Suprim X © Nerces
La backplate de cette Suprim X souligne le soin apporté par MSI à son produit © Nerces

Le résultat est là puisque là Suprim X est à la fois un peu plus silencieuse (-0,5 dB) et sensiblement plus efficace (-7°C) que la Founders Edition alors que ses fréquences de fonctionnement sont plus élevées. Autre atout de MSI : la présence d’un curseur pour choisir entre un BIOS gaming et un BIOS silent. Il y a certes une différence (-5 dB), mais cette fois, nous sommes un peu moins convaincus : quand on achète une telle carte, c’est pour disposer de performances maximales, non ? Enfin, dernier point, MSI propose sa propre interface logicielle qui vient en sus du NVIDIA Control Panel et, éventuellement, de GeForce Experience.

MSI GeForce RTX 3080 Ti Suprim X © Nerces
MSI Center est d'abord un outil de surveillance... © Nerces

Bien sûr, MSI Afterburner est de la partie et, avec lui, toutes les options liées à la surveillance de la carte, à son overclocking. Le Taïwanais propose aussi le MSI Center qui vient plus ou moins en « remplacement » du MSI Dragon Center, toujours disponible. Le MSI Center est constitué autour d’une structure modulaire qui, de base, se limite au monitoring en temps réel de la carte. On peut ensuite lui ajouter des modules pour s’occuper de « tout et n’importe quoi » depuis la gestion des ventilateurs jusqu’à l’optimisation graphique des jeux en passant par les effets RVB sur les multiples LED de la Suprim X. Un outil simple et complet qui reste malgré tout un peu accessoire.

MSI GeForce RTX 3080 Ti Suprim X © Nerces
... mais de multiples modules permettant d'en doper les fonctionnalités © Nerces

Protocole de test

Il y a seulement quelques jours, nous vous proposions le test de la RTX 3080 Ti Founders Edition. En toute logique, ce test de la RTX 3080 Ti Suprim X repose sur une plateforme strictement identique afin que la comparaison puisse de se faire le plus simplement du monde. En voici le détail exact :

  • Processeur : Intel Core i9-11900K
  • Carte Mère : Asus Z590-E Gaming WiFi (Chipset Intel Z590)
  • Mémoire : Corsair Dominator Platinum RGB 32 Go DDR4 4000 CL19
  • SSD « système » : Western Digital WD_Black SN850 1 To (Type 2280)
  • SSD « stockage » : Corsair MP400 4 To (Type 2280)
  • Alimentation : beQuiet Straight Power 11, 1 000 Watts Platinum
  • Refroidissement : Corsair iCUE H150i RGB Pro XT 360 mm
  • Moniteur : iiyama G-Master GB2888UHSU-B1, 4K 60 Hz
MSI GeForce RTX 3080 Ti Suprim X © Nerces
Le carte MSI est installée sur notre configuration de test : admirez les nombreuses LED © Nerces

Nous le soulignons à chaque fois, mais il est encore bon de le préciser ici : nous nous efforçons de garder les configurations logicielles aussi proches que possible entre les différents tests de nos cartes graphiques. Dans le cas de cette MSI RTX 3080 Ti Suprim X, cela se traduit par l’utilisation des pilotes GeForce 466.54 alors que viennent de sortir les 466.63. Nous estimons que l’impact est mineur, mais cela mérite d’être signalé.

Outils de mesure « synthétiques »

À la manière de ce que nous écrivions au moment du test de la RTX 3080 Ti FE, notre premier outil de mesure est à l'origine d'une première claque, c'est encore le cas avec la RTX 3080 Ti Suprim X. La « petite » de chez MSI est effectivement à même de devancer la RTX 3090 FE et si l'écart reste faible, il est néanmoins notable : près de 300 points ou pratiquement 3% en 2 160p sur 3DMark TimeSpy Extreme.

Notre second outil de mesure vient confirmer la tendance amorcée avec 3DMark et Unigine Superposition enfonce même encore un peu plus le clou. La RTX 3080 Ti Suprim X est donc à nouveau devant la RTX 3080 Ti FE, mais aussi devant la grande sœur, la RTX 3090 FE. L'écart est encore un peu supérieur avec, cette fois, pratiquement 4 % de gain en 2 160p.

Notez bien que si les résultats en 2 160p sont supérieurs à ceux en 1 440p et 1 080p, c'est la conséquence d'un réglage au niveau des shaders. Il n'y a donc pas d'erreur sur notre graphique.

Pour en terminer avec nos mesures « synthétiques », nous insistons une fois encore sur les options de ray tracing . Nous employons pour cela la scène Port Royal de 3DMark qui vient confirmer la domination de notre RTX 3080 Ti Suprim X sur TOUTES les cartes jamais passées entre nos mains. L'écart avec la RTX 3090 FE n'est pas considérable (+ 4 %), mais suffisant pour couronner, une fois encore, la nouvelle star de MSI.

Performances observées dans les jeux

Pour notre premier jeu, nous avons opté comme d'habitude pour DOOM Eternal et sa bibliothèque Vulkan, pas si souvent exploitée. Ce changement par rapport à des outils « synthétiques » plutôt basés sur DirectX 12 ne vient guère perturber la RTX 3080 Ti Suprim X qui domine de la tête et des épaules les débats : on parle cette fois de +4,2% par rapport à la RTX 3090 FE ce qui permet d'obtenir 214 images par seconde en 2 160p niveau de détails au maximum.

Petite sensation avec nos mesures sur The Division 2 . La RTX 3080 Ti FE était déjà un tout petit moins à l'aise et, logiquement, la RTX 3080 Ti Suprim X est un chouia moins à la fête également. Rien de dramatique cependant, mais la petite nouvelle de chez MSI ne fait « que » jeu égal avec la meilleure des Founders Edition à 77 ips en 2 160p.

Red Dead Redemption 2 est le second jeu Vulkan de notre panel, un jeu qui vient remettre les choses « dans l'ordre » : la RTX 3080 Ti Suprim X s'autorise 3 images par seconde de plus (à 78,9 ips) que la RTX 3090 FE. Cela fait bien sûr d'elle la plus performante jamais testée dans les colonnes de Clubic.

Le jeu Control signé Remedy est l'un des rares sur lesquels nous avons activé les options de ray tracing. Il permet logiquement de mettre en avant les GeForce de NVIDIA, plus efficaces que leurs homologues AMD dans ce domaine. Avec 86 images par seconde, notre cobaye est largement devant la RTX 3090 FE de NVIDIA : +12,8 % en faveur de la RTX 3080 Ti Suprim X, excusez du peu.

Gears 5 avait déjà permis à la RTX 3080 Ti Founders Edition de briller en devançant - d'un micro-poil - la RTX 3090 FE. Sans surprise, la RTX 3080 Ti Suprim X enfonce donc le clou : elle assure des performances 7 % plus élevées que celles de cette RTX 3090 FE.

Call of Duty Modern Warfare est le second jeu sur lequel nous activons les options de ray tracing, mais il se montre moins handicapant pour les cartes AMD. Reste que ce qui nous intéresse ici, ce sont les performances de la RTX 3080 Ti Suprim X. L'écart est modeste (+3,8 %), mais une fois encore, elle prend le meilleur sur la RTX 3080 Ti FE et la RTX 3090 FE avec 109 images par seconde en 3 840 x 2 160.

En passant sur Death Stranding , nous activons DLSS et FidelityFX. La RTX 3080 Ti Founders Edition était devenu la carte la plus performante passée entre nos mains et, logiquement, ce titre échoit maintenant à la RTX 3080 Ti Suprim X. En 2 160p, elle est 5 % plus performante que la RTX 3080 Ti FE et 5,75 % plus performante que la Radeon RX 6900 XT.

C'est avec le test de la RTX 3080 Ti FE que nous avons pour la première fois employé Cyberpunk 2077 afin de mettre en avant les options ray tracing et DLSS. Pour ce dernier test, la RTX 3080 Ti Suprim X confirme toute sa puissance avec, en 2 160p, un écart de +3,6 % face à la RTX 3090 FE qui signait jusqu'à présent les meilleurs résultats. Une domination qui s'accentue en 1 440p (+3,9 %) et, plus encore, en 1 080p (+5,3 %).

Consommation et efficacité

Au moment de tester la RTX 3080 Ti Founders Edition, nous parlions d'une consommation électrique qui « crève le plafond ». Une expression assez malheureuse quand on voit la gourmandise du dernier bébé de MSI qui vient enfoncer un nouveau seuil, celui des 400 Watts.

Nous avons mesuré la consommation du PC avec un wattmètre à la prise, au repos puis en pleine charge dans un jeu exigeant. Nous avons comparé la consommation du PC, avec et sans carte graphique insérée. Enfin, nous avons comparé nos résultats avec ceux remontés par MSI Afterburner.

La RTX 3080 Ti Suprim X est, sans surprise, la carte la plus gourmande que nous ayons jamais testée. « Sans surprise », car on sait que toute architecture poussée dans ses retranchements augmente nettement sa consommation pour gagner quelques images par seconde.

Le bilan de la carte MSI n'est toutefois pas catastrophique et son rapport performances / Watts n'est pas si loin de celui de la RTX 3080 Ti FE. Voici, une petite comparaison des différentes cartes testées récemment (la valeur la plus haute est la meilleure) :

  • RX 6700 XT : 28,45
  • RX 5700 XT : 16,98
  • RX 6800 XT : 30,18
  • RTX 3070 : 29,48
  • RTX 3080 : 27,52
  • RTX 3080 Ti FE : 27,40
  • RTX 3080 Ti Suprim X : 25,54

Nous arrivons maintenant à la question qui fâche : celle du prix. Nous ne parlerons pas de la disponibilité des cartes et ne jetterons pas non plus la pierre à MSI compte tenu de la situation complètement folle que nous connaissons aujourd'hui. Ce dernier ne communique d'ailleurs aucun « tarif officiel » - ou MSRP - conscient qu'il ne sera pas respecté.

Certains confrères américains ont estimé celui de la RTX 3080 Ti Suprim X à 1 800 dollars « en temps normal » et nous avons pris ce tarif comme référence pour calculer un hypothétique ratio performances / prix. Celui-ci souffre déjà beaucoup d'un tel positionnement tarifaire (5,70 contre 8,12 pour la RTX 3080 Ti FE et 12,52 pour la RTX 3080 FE).

Maintenant, pensez que la RTX 3080 Ti Suprim X est facturée 2 319,95 euros chez LDLC où elle est, bien sûr, en rupture. Un tel tarif fait littéralement plonger le ratio performances / prix (4,43) et montre combien il faut être « investi » pour s'autoriser une telle dépense.

MSI GeForce RTX 3080 Ti Suprim X © MSI
La RTX 3080 Ti Suprim X ? Un monstre de puissance, de performances... et de prix © MSI

MSI GeForce RTX 3080 Ti Suprim X : l'avis de Clubic

Incroyablement performante, une carte comme la RTX 3080 Ti Suprim X signée MSI nous pose un petit problème. Bien sûr, il vous appartient de juger quel budget allouer à votre passion, mais alors que nous critiquions déjà les 500 euros demandés par NVIDIA pour passer de la RTX 3080 FE à RTX 3080 Ti FE, il faut cette fois envisager de débourser 800 ou 900 euros pour faire évoluer son set-up.

Notez bien que nous ne parlons pas là de MSRP, mais des tarifs revendeurs : pour les chanceux qui arrivent à mettre la main dessus, la RTX 3080 Suprim X se négocie plus de 1 500 euros, mais il faut compter sur plus de 2 300 euros pour la version RTX 3080 Ti. Alors c’est vrai, pour ce prix, vous profiterez de ce qui se fait de mieux dans le genre en étant même un cran au-dessus de la RTX 3090 Founders Edition.

Il n’est pas question de remettre en cause les qualités du bébé de MSI. La RTX 3080 Ti Suprim X constitue à n’en pas douter un rêve de gamer, mais un rêve qui en restera un pour la plupart d'entre nous : il en faut de la place dans son PC et sur son compte en banque pour un tel produit.

MSI GeForce RTX 3080 Ti SUPRIM X

8

La RTX 3080 Ti Suprim X affiche d'emblée la couleur en proposant de meilleures performances que la RTX 3090 Founders Edition. La qualité de finition n'est pas moins remarquable et on peut la considérer comme un « rêve de joueur ». Un rêve hélas très volumineux et qui souffre de la situation actuelle : disponibilité et tarif surréalistes.

Les plus

  • Plus rapide que la RTX 3090 FE
  • Un rêve de joueur PC
  • Ventilation plutôt discrète
  • Double BIOS (silence / gaming)
  • LED largement ajustables
  • DLSS, Ray tracing, Reflex

Les moins

  • Poignée d'ips chère payée
  • Grosse carte, grosse conso.
  • « Que » 12 Go de GDDR6X
  • Pénurie actuelle, tarifs incontrôlés
Modifié le 14/06/2021 à 17h27
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
22
17
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Le futur Exynos de Samsung, boosté au RDNA 2 d'AMD et supportant le Ray-Tracing, serait annoncé en juillet
Environ 25 % des cartes graphiques ont été achetées par des mineurs de crypto-monnaies au premier trimestre 2021
AMD : jusqu'à 128 coeurs Zen 4 pour les prochaines les puces EPYC et Threadripper ?!
Premiers résultats de la carte graphique Intel Xe DG1 : il vaut quoi, ce GPU ?
AMD : à sa sortie le 22 juin, FidelityFX Super Resolution (FSR), sera supporté par sept jeux
Lenovo IdeaPad 3 : 100€ de réduction sur ce PC portable 14 pouces sous Ryzen 5
Intel : la SST (Speed Select Technology) ralentirait les processeurs de 10%, mais un correctif est en préparation
Intel et AMD au coude-à-coude dans la course à la DDR5 : ça va être serré !
Asus lance ses RTX 30xx avec Lite Hash Rate
Lenovo Ideapad 3 : un PC portable Gamer sous Ryzen 7 à moins de 800€
Haut de page