Avis Max : que vaut le dernier service de streaming à la sauce HBO ?

Antoine Roche
Publié le 11 juin 2024 à 16h52

La voici enfin disponible en France depuis ce 11 juin 2024. Qui ? Mais la plateforme de streaming Max, bien entendu ! Voici donc notre avis complet sur la solution qui va avoir fort à faire pour tenter de creuser son trou dans un marché de la SVoD déjà saturé par Netflix, Disney+, Prime Video ou encore Canal+. Catalogue, fonctionnalités, tarifs, spécificités… on fait le tour !

On vous dit tout sur Max ! © PixieMe/Shutterstock
On vous dit tout sur Max ! © PixieMe/Shutterstock
Clubic
Max
  • moodRemboursement sous 30 jours
  • devices2 connexions simultanées
  • live_tvQualité vidéo : Full HD
  • downloadLecture hors ligne disponible
  • escalator_warningEspace enfant disponible
  • Web
  • Streaming vidéo & SVOD
8 / 10
Les plus
  • Certaines des meilleures séries du marché
  • Prix raisonnable (surtout via Canal+)
  • Interface et technique efficaces
  • Du sport en option
Les moins
  • Meilleure qualité derrière l'abonnement le plus onéreux
  • Pas d'offre d'essai
  • Peu d'options (notamment sur les langues)
  • Une interface plus riche est possible

Anciennement connue sous le nom de HBO Max depuis son lancement outre-Atlantique en 2020, ce qui s'appelle désormais juste Max depuis 2023 est la propriété du conglomérat Warner Bros. Discovery. Cette plateforme de streaming propose donc sans surprise les séries premium qui ont fait le renom de la chaîne américaine HBO au fil des années. Mais ce n'est pas tout. Non seulement du contenu venant d'ailleurs est proposé, mais des chaînes live et du sport sont également au cœur de la solution. Notez immédiatement que si vous souhaitez tester Max avant même de lire cet avis, peut-être y avez-vous déjà accès si vous êtes abonné à l'un des bouquets de Canal+ ou à une offre Freebox de Free.

La majorité de cet avis et les captures qui l'illustrent se basent sur la version web de Max, mais aussi les applications Android et Android TV. L'ensemble de la solution étant unifié, vous ne devriez pas être dépaysé sur d'autres systèmes d'exploitation, comme iOS ou Apple TV.

Interface et ergonomie

Les classiques profils - Max

Une fois abonné et le service lancé sur la plateforme de votre choix (plus sur tout cela plus loin dans cet avis), Max propose comme attendu de se connecter à un profil personnalisable. Pratique pour que chaque membre d'un foyer dispose de son propre suivi de séries et de films regardés et de recommandations adaptées. Par ailleurs, un profil enfants est proposé directement.

L'accueil - Max

Vous voici désormais sur la page d'accueil, où un massif Dwayne Johnson carrousel est là pour vous recommander les œuvres du moment. Sur toutes les versions de Max, tout en haut un bandeau statique donne accès à tous les menus indispensables. Un retour à l'accueil est là, ainsi que des menus Séries et Films pour trouver le show ou le long-métrage qu'il vous faut. Un menu HBO est également là pour regrouper toutes les œuvres en provenance de la chaîne américaine. Même chose pour le bien nommé Sport avec les replays et directs du moment venus d'Eurosport. Enfin, des boutons dont l'emplacement diffère selon la plateforme permettent d'effectuer une recherche, de consulter ses favoris et d'atteindre les paramètres. Sur mobile, des boutons dédiés aux téléchargements, aux notifications et au Chromecast sont également là.

L'accueil sur mobile - Max
Mes favoris sur mobile - Max

Comme chez Netflix, les favoris mêlent sans distinction les films et les séries que l'utilisateur aura marqués avec le bouton Ajouter à ma liste. Celui-ci est accessible sur chaque fiche ou vignette d'œuvre en survolant les trois points en haut à droite. S'y trouvent également des recommandations personnalisées et un onglet pour reprendre ses lectures en cours. Ces lectures en cours sont aussi à retrouver dans l'accueil, sans avoir à trop descendre dans l'interface comme c'est le cas chez certains concurrents. Comme chez tout le monde en revanche, la page principale fait la part belle aux recommandations : personnalisées (en fonction de l'historique de visionnage on imagine), nouveautés à l'affiche, sélections thématiques, regroupement par marques ou univers et bien d'autres.

Les différents univers de la plateforme - Max

On retrouve ainsi une nouvelle fois une vignette HBO, mais aussi des accès aux œuvres Max Originals, DC, Adult Swim, Discovery, Cartoon Network ou encore Harry Potter. Certaines marques ne parleront peut-être pas aussi bien au grand public que peuvent le faire celles de Disney+, et Max aura peut-être un peu de travail à effectuer de ce côté là.

Pas de trailer avant de choisir une oeuvre... - Max

Chaque œuvre dispose également de sa fiche informative. La navigation dans les séries à plusieurs saisons est passable à défaut d'être parfaite, mais Max a fait un effort sur les détails affichés (casting, synopsis, durée, genres…), assez complets, notamment du côté de la signalétique via des symboles (âge limite, violence, sexe…). On aurait apprécié une légende pour chacun de ces symboles, mais tant pis. De même, aucune bande-annonce ou bonus vidéo (récap', making-of…) à se mettre sous la dent. Dommage.

La recherche fonctionne bien - Max

Max ne propose également pas le même niveau d'interactivité que Netflix, notamment du côté des boutons sur les vignettes. Il est possible de supprimer aisément une œuvre de sa liste Reprendre la lecture, mais pas de bouton pour indiquer qu'on aime ou non une œuvre, par exemple, pour affiner l'algorithme de recommandation. Il y a de la place pour des améliorations.

L'interface de lecture - Max
Même avec l'abonnement Premium, il y a des pubs pour du contenu Max... - Max

Même chose pour l'interface de lecture, tristement minimaliste. Des boutons -10/+10 sont là pour naviguer dans la vidéo, de même qu'un bouton pour changer la langue audio et des sous-titres. Sauf trop rares exceptions, Max ne propose rien en dehors du français et de l'anglais pour l'audio et du français pour les sous-titres (pas de sous-titres en anglais….). De même, il faudra repasser pour un réglage de la qualité vidéo à la volée, de la vitesse de lecture, un bouton de verrouillage ou la navigation dans les épisodes d'une saison.

Les favoris - Max

Vous l'aurez compris, si vous êtes déjà client chez la concurrence, Max ne révolutionne rien. L'ensemble est cependant parfaitement fonctionnel, efficace (notamment la recherche, rapide et qui va chercher les mots clés même dans les noms d'épisodes) et compréhensible. On aurait cependant apprécié une recherche plus riche (par durée, réalisateur, genre…), une séparation des séries et des films dans la liste de favoris et plus de choix et de possibilités dans l'interface de lecture, notamment du côté des langues audio et de sous-titres. L'affichage des chaînes en direct proposées par Max aurait également mérité au moins son propre menu en haut, et non juste un bandeau perdu au milieu de l'accueil.

Les rares paramètres - Max

Terminons ce tour de l'interface en passant une tête du côté des options. Plusieurs menus, derrière son image de profil, permettent de modifier quelques éléments. Abonnement et Compte permettent comme leur nom l'indique de gérer son forfait et ses informations de base, mais aussi les appareils connectés. Dans Paramètres se trouve le reste, peu épais. Quelques options de lecture et de notifications sont là, avec les paramètres pour l'apparence des sous-titres (police, taille, couleur, fenêtre, arrière-plan….) et la gestion du code PIN parental. Et… c'est tout.

Les options des sous-titres sont complètes - Max

Catalogue

Vous l'avez normalement compris, le principal atout de Max, ce sont les séries (et films, dans une moindre mesure) HBO. Si vous n'avez pas déjà vu les nombreux classiques que sont Game of Thrones, Sur Écoute, Euphoria, Succession, The Last of Us, Les Soprano, True Detective, The White Lotus et bien, bien d'autres, il y a déjà de quoi se régaler pendant des mois. Relevons que le temps que tous les partenariats signés ces dernières années se terminent, il est possible que Max ait besoin d'encore quelques mois pour récupérer définitivement toutes ses œuvres à son catalogue (il manque par exemple Westworld et Oz). Heureusement, il ne manque pas grand-chose.

Depuis son lancement, Max produit sans surprise ses propres séries originales, estampillées Max Originals. En plus des futurs shows ambitieux Harry Potter ou Dune à venir, il y a déjà quelques shows sympathiques à regarder, comme Peacemaker ou Warrior.

Les séries Max Originals - Max

Propriété de Warner Bros. Discovery, Max propose également du contenu en provenance de ses différents réseaux. La plateforme est aujourd'hui le hub principal pour regarder films et séries se déroulant dans l'univers des comics DC, mais aussi regarder les dessins animés d'Adult Swim et de Cartoon Network. Le contenu est disponible en streaming classique, ou bien via des chaînes thématiques en live, comme Investigation Discovery, TLC ou Discovery. S'y trouvent notamment des documentaires ou des programmes pour les plus jeunes, qui côtoient des incontournables de Warner Bros., comme les sagas Harry Potter, Godzilla, Mad Max ou Matrix.

Enfin, derrière un abonnement supplémentaire à 5 euros par mois, Max s'inspire de Prime Video et souhaite également proposer du sport, en live ou en replay. Eurosport 1 et 2, pour regarder du tennis et du cyclisme principalement, sont là. Des catégories pour regarder bien d'autres disciplines (handball, automobile, athlétisme…) sont aussi proposées pour combler toutes les envies. Notez que cet été les JO de Paris seront diffusés gratuitement sur Max à travers plusieurs dizaines de canaux.

La page des sports - Max

Accessibilité et fonctionnalités

2024 oblige, il n'y a probablement que sur les grilles-pain (et la Nintendo Switch) que Max n'est pas disponible. Le service propose un site web, mais aussi des applications mobiles (iOS et Android), pour consoles de salon (Sony et Microsoft), téléviseurs (LG, Samsung…) et box multimédia (Apple TV, Android TV, Amazon Fire TV…). Il est également possible d'en profiter chez les différents FAI. Si vous utilisez plusieurs plateformes avec le même compte, vos données sont bien entendu synchronisées partout.

Pour se connecter, un classique couple compte/mot de passe est demandé. Y compris sur mobile, où un système plus pratique aurait pu être apprécié. Heureusement, c'est le cas sur téléviseur, avec différents modes de connexion (compte/mot de passe, QR code ou connexion WiFi sur le même réseau).

Les quelques options de téléchargement - Max
Les téléchargements - Max

Max permet, si vous possédez l'abonnement adéquat, de télécharger vos films et vos séries sur vos appareils pour pouvoir en profiter sans connexion Internet. De rares options sont là (dont la qualité du téléchargement pour ne pas prendre trop d'espace de stockage), mais l'ensemble est parfaitement clair et fonctionnel.

Les classifications enfants - Max

La plateforme de Warner Bros. Discovery n'a pas oublié les plus jeunes et propose un système de profils enfant. Il est possible d'y choisir différentes classifications d'âge pour n'afficher que les contenus adaptés, au sein d'une interface légèrement remaniée et simplifiée, et surtout d'exiger un code pin pour pouvoir en sortir. Simple, mais fonctionnel, une fois encore.

Un profil enfant - Max

Qualité audiovisuelle et service client

L'interface de Max est fluide et performante. Cela concerne également la lecture des vidéos. Y compris sur téléviseur avec une diffusion dans la qualité vidéo maximale, à savoir en 4K avec HDR (Dolby Vision ou HDR10). À l'œil, Apple TV+ reste devant en termes de finesse d'affichage, mais Max n'a pas à rougir et sa vitesse de chargement la rapproche de celle de Netflix (dans de bonnes conditions avec une bonne connexion fibrée).

D'autant que tout le catalogue un minimum moderne est concerné par la présence de 4K, tandis que quelques titres proposent aussi du son Dolby Digital Plus ou Dolby Atmos pour les personnes équipés qui veulent plus que du stéréo/5.1. Il reste dommage que Max ait choisi de ne proposer ses meilleures technologies qu'au sein d'un forfait plus onéreux, comme chez Netflix, Paramount+ et Disney+, et non à tous, comme chez Apple TV+, Canal+ et Prime Video. De même, il aurait été appréciable de pouvoir choisir la qualité audio/vidéo à la volée pour régler d'éventuels désagréments.

En cas de souci avec Max d'ailleurs, Warner Bros. Discovery a tout d'abord mis en place un traditionnel centre d'aide. FAQ et recherche sont là pour trouver une solution en cas de problème commun autour de l'utilisation du service, de la facturation ou de la technique. Si cela ne suffit pas, un bouton de contact est également là.

Il faudra passer par un robot dans le centre d'aide pour atteindre un humain - Max

Malheureusement, il s'agit en fait d'un désormais classique robot par chat auquel poser des questions. Heureusement, si celui-ci ne peut pas vous aider directement, en quelques étapes il reste possible d'appeler par téléphone, d'être rappelé ou d'envoyer un email à un humain. Lors de notre essai pour être rappelé, il n'a fallu attendre qu'une poignée de minutes pour parler à quelqu'un. Dommage de devoir passer obligatoirement par ce chatbot.

Tarifs et rapport qualité/prix

Max propose trois formules assez classiques en 2024 pour pouvoir accéder à son catalogue :

  • Basic avec pub : 5,99 euros par mois pour : qualité vidéo en FHD avec présence de publicités avant et pendant la diffusion, sur 2 écrans simultanément maximum, pas de téléchargement en local
  • Standard : 9,99 euros par mois pour : qualité vidéo en FHD sans publicités, sur 2 écrans simultanément maximum, téléchargement en local (30 maximum)
  • Premium : 13,99 euros par mois pour : qualité vidéo jusqu'en 4K/HDR et son Dolby Atmos sans publicités, sur 4 écrans simultanément maximum, téléchargement en local (100 maximum)

Une option Sport à 5 euros par mois est également proposée et s'avère compatible avec n'importe lequel des trois abonnements. Celle-ci ajoute la couverture des événements sportifs via les chaînes Eurosport 1 et 2. Par ailleurs, les offres Standard et Premium donnent accès à 10 chaînes en live : Boomerang, Cartoon Network, Cartoonito, CNN International, Discovery Channel, ID, TCM Cinéma, TLC, Warner TV et Warner TV Next.

Le service aura aussi ses séries françaises exclusives - Max

Comme Netflix, Disney+ ou encore Paramount+, Max est également disponible sans surcoût dans les meilleures offres de myCanal, que sont Canal+ Ciné Séries, Friends & Family, Intégrale et Rat+ Ciné-Séries. De quoi profiter d'énormément de contenu à un coût beaucoup plus faible qu'en souscrivant à toutes les offres individuellement. Notez que le contenu de Max, y compris celui en 4K, est intégré directement à l'appli myCanal. Pas besoin de lancer l'appli Max si vous être abonné à son catalogue via Canal+. Cependant, comme pour Apple TV+ récemment, il est possible de lier ses comptes chez les deux streamers pour pouvoir regarder ses contenus Max dans l'appli Max grâce à son abonnement Canal+.

Là où Max aurait pu faire un vrai effort cependant, c'est du côté de l'offre d'essai. Ni un mois, ni une semaine d'accès gratuit ne sont de la partie. Pour essayer Max, il faudra forcément payer directement. À moins d'être chez Free, puisque le FAI propose un accès gratuit de trois mois à Max Basic aux abonnés Freebox Ultra et Freebox Pop jusqu'au 11 août 2024.

Le cas du Pass Warner

Avec le lancement de Max, s'en est terminé du Pass Warner. Pour mémoire, il s'agissait d'un abonnement supplémentaire proposé depuis 2023 sur Prime Video pour accéder notamment aux séries HBO en France après la fin du partenariat avec OCS.

Le Pass Warner a tout simplement été remplacé directement par Max dans le service vidéo d'Amazon, avec deux formules au choix : Max Ad lite à 5,99 euros par mois avec publicités, et Max Ad-free à 9,99 euros par mois sans publicités. Une partie du catalogue, qui mêle donc HBO, Max Originals, DC, Adult Swim, Discovery Channel ou encore Cartoon Network, y est d'ailleurs proposée en 4K sans frais supplémentaire. Un "cadeau" qui démarque l'offre d'Amazon de Max Standard, proposé au même prix mais uniquement en FHD. De plus, l'option Eurosport (5 euros par mois) est temporairement offerte jusqu'au 11 décembre 2024. Sur le papier, pour les prochains mois il semble donc plus intéressant de passer par Amazon plutôt que par Max directement pour essayer le service.

Si vous avez beaucoup de séries HBO ou de grandes licences Warner Bros. en retard ou à revoir, le rapport qualité prix de Max est excellent. En standard comme en Premium, le tarif demandé pour le contenu proposé est très honnête, notamment comparé à la concurrence. Les bourses les plus modestes pourront également faire baisser la facture, à condition de supporter de la publicité. Reste à espérer que ce prix de lancement ne connaitra pas prochainement une hausse, comme cela a été le cas récemment outre Atlantique.

L'avis de Clubic

Warner Bros. Discovery aura pris quatre ans pour faire débarquer Max en France. Mais cela a permis à la firme de proposer une expérience aboutie et assez complète d'entrée de jeu (contrairement à Paramount+ sans 4K au lancement par exemple). La décision de se lancer à la veille des Jeux Olympiques, qui seront diffusés sans surcoût sur Max, est également très malin pour attirer de nombreux abonnés dans ses filets. Et ce sans offre d'essai au préalable, ce qui est moins joli.

Même en étant allergique aux excellentes séries HBO (ou d'avoir déjà tout vu), il y a de nombreuses raisons de rester abonné à Max une fois l'été passé. L'abonnement sport supplémentaire pourrait plaire aux amateurs de tennis et de cyclisme (notamment), tandis que bien des séries, films, dessins animés et documentaires de qualité venus des différents bouquets de la firme sont désormais accessibles à un seul endroit, en SVoD ou via des chaînes live.

Max aurait pu profiter de ce délai de lancement pour "emprunter" certaines des meilleures fonctionnalités et idées d'interface de la concurrence (Netflix en tête) et se montrer un peu plus généreux du côté des options. Heureusement, le minimum syndical est plus qu'assuré et le cœur de la plateforme, à savoir l'accueil, la recherche et le streaming en lui-même, fonctionnent comme on est en droit de l'attendre en 2024. Nos quelques griefs relèvent principalement de l'ordre du détail, peuvent être améliorées par la suite, et ne concerneront probablement pas ou peu le commun des utilisateurs.

Conclusion
Note générale
8 / 10

Pour ce lancement (tardif) chez nous, Max est une solide expérience de streaming. Peu originale sur la forme et difficile à différencier de la concurrence en dehors de sa partie dédiée au sport et de son catalogue doté de nombreuses séries premium HBO, la plateforme de Warner Bros. Discovery reste convaincante et se concentre sur le plus important. Et c'est le principal.

Il est encore trop tôt pour savoir si Max arrivera à grimper sur le podium en France pour aller titiller Netflix. Mais la plateforme de SVoD dispose d'une base technique parfaitement fonctionnelle et d'un fond de catalogue déjà solide. Avec quelques options en plus, des nouvelles séries marquantes et, on l'espère, un prix qui restera dans ses niveaux actuels, ce lancement augure en tout cas du bon.

Les plus
  • Certaines des meilleures séries du marché
  • Prix raisonnable (surtout via Canal+)
  • Interface et technique efficaces
  • Du sport en option
Les moins
  • Meilleure qualité derrière l'abonnement le plus onéreux
  • Pas d'offre d'essai
  • Peu d'options (notamment sur les langues)
  • Une interface plus riche est possible
Par Antoine Roche

Journaliste spé culture pop (séries/ciné/JV), technologie (SVoD, OS, apps…) et jeux de mots douteux. Pas forcément dans cet ordre.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Nos experts recommandent des produits et services technologiques en toute indépendance. Si vous achetez via un lien d’affiliation, nous pouvons gagner une commission. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. En savoir plus
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (4)
arsworld

Des séries cultes en effet. Mais trop peu que je n’ai pas vu pour investir.

sylvebarbe78

Ne fonctionne pas sur ma révolution, ça plante systématiquement durant les pubs. Aussitôt essayé aussitôt résilié

Laurent_SFN

Salut. J’ai une question. Le son multicanal fonctionne bien avec les box Android TV ? L’obligation de passer par Chromecast pour Disney avec ma mibox pour avoir du 5.1 me reste encore au travers de la gorge.

En ce qui concerne le catalogue, la même chose que l’avis au dessus. J’ai été abonné OCS pour les séries HBO que j’ai retourné pour la plupart. Donc pour moi ça sera des souscriptions occasionnelles selon les nouveautés.

aGa

Hello. Testé à l’instant, j’ai bien du son dans les satellites de mon installation surround en passant par l’appli Android TV sur la Nvidia Shield :slight_smile: