Le système Sonos en test : du son dans toute la maison !

01 juillet 2011 à 17h00
0
Diffuser de la musique dans plusieurs pièces choisies de son appartement ou de sa maison est une chose. Pouvoir synchroniser cette diffusion musicale, avec une orchestration précise depuis une télécommande unique et le tout sans déployer le moindre câble en est une autre. Plusieurs acteurs proposent leur solution, nous testons ici celle d'un des pionniers en la matière, Sonos.

01F4000004470116-photo-sonos-syst-me.jpg

Le pari de Sonos : faciliter la sonorisation multi-pièce en utilisant le Wi-fi


Le potentiel de mise en réseau des foyers, totalement banalisé par l'essor des box, constitue un terreau idéal à la diffusion de contenu dans toute la maison. On ne pouvait pas en dire autant en 2002, date de création de Sonos, époque à laquelle le fabricant californien semblait un peu visionnaire.

Il s'agit d'une mise à jour du test du S5 publiée le 17 novembre 2010, prenant en compte la sortie de la toute nouvelle enceinte PLAY:3 et du changement d'appellation du S5 en PLAY:5.

Rapide présentation de la famille

L'idée : proposer un ensemble de produits communicant tous entre eux en Wifi, avec au cœur du système les Zone Player, capables de restituer de la musique directement (enceinte) ou indirectement (relai à connecter à un système audio déjà existant). Pour piloter ces différents points de diffusion, trois options : le Controller 200 («LA» télécommande tactile Sonos), un iQuelquechose (iPhone, iPod Touch ou encore iPad) ou un terminal Android avec l'application gratuite préalablement installée, mais aussi le logiciel Sonos Desktop Controller sur PC/MAC. Le pilotage peut se faire de façon séparée (des musiques différentes sur chaque Zone Player) ou en synchronisé (la même musique sur plusieurs Zone Player). Dernière pièce du puzzle, facultative mais tout à fait utile dans certains cas : le Zone Bridge. Le module dispose d'une fonction double : venir s'intercaler entre le routeur et l'ensemble des Zone Player, si on ne désire pas sonoriser la pièce où se trouve le routeur (un élément Sonos devant obligatoirement être connecté en Ethernet au routeur pour que tout le reste fonctionne). Ou alors étendre la portée du réseau Wi-fi Sonos, baptisé SonosNet, qui s'apparente en fait à un réseau sécurisé avec chiffrement AES. La musique sera quant à elle puisée depuis un périphérique (ordinateur ou NAS relié à la box/routeur) ou sur Internet (radios, plateforme d'écoute en ligne).

01F4000004471360-photo-sonos-visu-1.jpg

La famille de produit Sonos


Pour la phase de tests, réalisée en novembre 2010, nous avons utilisé deux Sonos PLAY:5, un Bridge, un Controller 200, le tout complété par un iPhone 4 et son Wireless dock, ainsi que des abonnements Spotify Premium et Deezer Premium+.

012C000003735222-photo-sonos-s5-player-noir.jpg
012C000003735224-photo-sonos-s5-player-blanc.jpg

Les Sonos PLAY:5, anciennement S5, en blanc et en noir


00C8000003735226-photo-sonos-bridge-avant.jpg
00C8000003735230-photo-sonos-controller.jpg
00C8000003735232-photo-sonos-dock-pour-iphone.jpg

Les Bridge, Controller 200 et Wiress dock


Pour la seconde phase, le matériel s'est limité à deux PLAY:3 utilisé dans différents environnements : un non équipé et un autre déjà équipé en enceintes Sonos.

0190000004469810-photo-sonos-play-3.jpg

Les Sonos PLAY:3 nouvellement sortis


Récapitulatif des caractéristiques des PLAY:5 et PLAY:3



 Sonos PLAY:5Sonos PLAY:3
Caractéristiques physiques
Nombre de voies :5 (un ampli numérique par voie)3 (un ampli numérique par voie)
Détails structure :2 tweeters
2 medium de 3 pouces
1 caisson de basses de 3,5 pouces
2 medium de 3 pouces
1 tweeter
+ radiateur de basses
Dimensions
(LxHxP) :
365 x 217 x 123 mm268 x 132 x 160 mm
Poids :4,15 Kg2,6 Kg
Connectique audio :Sortie casque 3,5 mm,
entrée numérique 3,5 mm,
Non
Compatibilité
Formats audio lus :iTunes Plus, MP3, WMA, AAC, Ogg Vorbis, Audible, Apple Lossless, Flac, WAV et AIFFiTunes Plus, MP3, WMA, AAC, Ogg Vorbis, Audible, Apple Lossless, Flac, WAV et AIFF
Formats audio non lus :Apple « Fairplay », AAC Enhanced et WMA LosslessApple "Fairplay", AAC Enhanced et WMA Lossless
Services de musique :Audible.fr, Classical.com, Deezer, eMusic, iTunes, LiveDownloads.com, Spotify, Wolfgang's Vault Anubis.fm, Aupeo!, Deezer, iheartradio, Last.fm, MOG, Napster, Pandora, Rdio, Rhapsody, SiriusXM Internet Radio, Spotify, Stitcher SmartRadio, Tuneln, Wolfgang's Vault
OS (pour fichiers stockés) :Windows XP SP2 et +
Mac OS X v10.4 et +
NAS compatibles CIFS
Windows XP SP2 et +
Mac OS X v10.4 et +
NAS compatibles CIFS
Formats de radios :MP3 et WMAMP3 et WMA
Formats de pochettes :JPEG, PNG, BMP et GIFJPEG, PNG, BMP et GIF
Formats de liste de lecture :iTunes, Rhapsody, Winamp, Windows Media Player et MusicMatch (.m3u, .pls, .wpl)iTunes, Rhapsody, Winamp, Windows Media Player et MusicMatch (.m3u, .pls, .wpl)
Mode de lecture :Fondu, aléatoire, répétitionFondu, aléatoire, répétition
Réseau
Connectique :2 Ethernet 10/100 Mbit/s1 Ethernet 10/100 Mbit/s
Sans fil :SonosNet 2.0, équivalent réseau sécurisé avec chiffrement AESSonosNet 2.0, équivalent réseau sécurisé avec chiffrement AES



Conclusion

Après avoir passé plusieurs jours avec cet ensemble Sonos, force est de reconnaître que nous avons été comblé. Le système honore parfaitement son ambition : tout s'installe on ne peut plus facilement, Controller 200 comme iPhone permettent un pilotage efficace et agréable des opérations. Et les enceintes PLAY:5 et PLAY:3 délivrent un son puissant et tout à fait qualitatif pour l'encombrement modeste qu'elles génèrent. Dans le domaine de l'audio multi-pièces, les services de M.O.D. apportent une valeur ajoutée non négligeable : non seulement ils garnissent votre bibliothèque musicale de quelques millions de titres supplémentaires, mais en plus ils permettent le fonctionnement du dispositif Sonos PC éteint. Spotify ou Deezer ? C'est une question d'habitudes et de goûts. En résumé, pour qui cherche à diffuser facilement de la musique dans toute sa maison avec un son de qualité, la technologie Sonos, avec Bridge, PLAY:5 et/ou PLAY:3 et Controller 200 s'avère être une solution tout à fait séduisante !

0190000003735220-photo-sonos-s5-player-noir-et-blanc.jpg
Des enceintes monobloc sacrément qualitatives


Il y a cependant comme un petit problème... à savoir le prix des équipements ! Voici la facture pantagruélique qu'il vous faudrait régler pour acquérir une configuration similaire à celle testée : 399 € + 399 € (les deux PLAY:5) + 49 € (le Bridge) + 349 € (le Controller 200) + 119 € (le Wireless Dock) = 1 315 € !!! Une broutille qui ne comptabilise ni l'iPhone utilisé, ni l'abonnement de 9,99 € par mois pour Spotify Premium ou Deezer Premium+... Si vous remplacez les PLAY:5 par des PLAY:3, et que vous vous passez du Controller 200 et du Wireless Dock, la facture chute alors à 647 €. Mieux... mais encore considérable ! Nous déplorions à l'époque du S5 que Sonos ne propose pas de produit intermédiaire, "qui soit une sorte de S5 mais en plus petit et moins coûteux", et bien c'est désormais chose faite avec l'enceinte PLAY:3. Encore un peu trop chère à notre goût mais un effort à été accompli. Maintenant, il n'y a pas foule de concurrents en face. Et la qualité est au rendez-vous, heureusement nous direz-vous ! Il faudrait désormais que Sonos songe à baisser les tarifs de ses Zone Player 90 et 120 (respectivement 349 € et 499 €) pour réduire l'écart de prix considérable avec l'alternative de Logitech (le Squeezebox Duet ou Receiver, à 349 € et 129 €).

00C8000003745324-photo-sonos-zp90.jpg
00C8000003745326-photo-sonos-zp120.jpg

Les Zone Player 90 et 120
Modifié le 19/05/2021 à 13h09
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Hadopi : une
Google Chrome atteint les 20% de part de marché
Une filiale de Groupon laisse filer des données sur 300 000 utilisateurs
Olympus Pen E-P3, E-PL3 et E-PM1 : l'électronique au cœur des améliorations
Clubic Week 2.0 : Google+ = Facebook- ?
Pour le Green500, le meilleur supercalculateur est américain
Razer lance les
Twitter serait visé par une enquête préliminaire de la FTC
Selon Cisco, le spam paie moins bien
RIM : la direction (encore) attaquée publiquement
Haut de page