CES 2012 : The House of Marley bientôt dans vos maisons

Aurélien Audy
13 janvier 2012 à 13h15
0
C'est une marque atypique que nous avons découverte sur ce CES. Et il faut bien le dire, nous avons eu un petit coup de cœur pour The House of Marley. Joint-venture fondée entre Alon Kauffman (le richissime PDG de HoMedics) et la famille de Bob Marley, The House of Marley (THM) produit des casques et docks audio selon une philosophie bien particulière que nous allons vous conter ici !

La marque a été annoncée au CES l'année dernière, mais les premiers lancements de produits dans les pays anglo-saxons n'ont vu le jour qu'à l'automne 2011. Et THM n'est pas encore distribué en France pour l'heure (des tractations sont en cours avec la Fnac, Auchan, CDiscount...). Qu'y a-t-il de si particulier chez THM ? La démarche du constructeur repose sur quatre axes pour résumer.

0096000004874318-photo-thm4.jpg
Les emballages sont recyclables
Le premier étant l'écologie. En effet, tous les produits sont faits de matériaux respectueux de l'environnement : bois FSC (écolabel Forest Stewardship Council, attestant de la gestion durable des forêts dont est issu le bois), plastiques et métaux recyclés, tissus en chanvre ou coton bio, emballages recyclables... Ce qui donne un design très particulier aux produits, le deuxième pilier de THM. Entre le urban style et le roots, avec souvent (mais pas tout le temps) des rappels aux couleurs panafricaines. Comme par exemple le casque Exodus, fait de bois FSC, de cuir et d'aluminium recyclé. Eh oui, le bois sur les casques audio, ça n'est pas courant, sauf dans la Hi-Fi très haut de gamme.

00C8000004874316-photo-thm3.jpg
00C8000004874324-photo-thm7.jpg

Le Freedom Exodus et le Jammin' Revolution, tous deux avec coques en bois


Le troisième axe, c'est la qualité des produits, tant sur le plan de la finition qu'en matière d'audio. De ce que nous avons pu voir et tester sur place, THM semble bel et bien tenir ses promesses. La sonorité de l'Exodus ou du Stir it Up par exemple est agréablement chaude, le rendu précis et propre. Et il n'est bien sûr pas nécessaire d'écouter que du Bob Marley... sur du rock ça passe très bien ! On nous précise chez THM que tous les casques sont testés et doivent être approuvés par les musiciens de Bob Marley. Une source nous a dit qu'un ingénieur de chez Klipsch aurait été débauché par THM... Cette première impression demandera à être confirmée, mais nous pouvons pour l'heure dire que ça commence bien.

01C2000004874314-photo-thm2.jpg
Au premier plan, le Freedom Stir it up


Enfin, le dernier point important, c'est l'aspect caritatif de THM. En effet, la société s'engage à reverser 5% de ses bénéfices à l'association 1love et 5 % supplémentaires à une autre association française que THM choisira quand la distribution sera en place.

Quid des produits proposés ? La gamme est découpée en trois branches : Jammin' au début, Freedom au mileu et Destiny en haut. Les premiers intra-auriculaires démarrent à 19,99 $, faits à base de plastique recyclé (les Marley Riff). Pour une trentaine de dollars, on passe sur des intra-auriculaires en bois FSC avec chambre en aluminium et attache en plastique recyclé (les Marley Smile Jamaïca). On progresse ensuite sur des casques comme le Positive Vibration à 60 $ (transducteur de 50 mm, réponse en fréquence de 17 Hz - 20 kHz, coque en aluminium) ou l'Exodus à 150 $, pour terminer sur le Destiny TTR avec réduction active du bruit à 300 $.

000000C804874320-photo-thm5.jpg
000000C804874310-photo-thm1.jpg
000000C804874322-photo-thm6.jpg

Les intra Smile Jamaïca, le Positive Vibration et le Destiny TTR


Et côté dock, THM propose des choses très sympathiques également. Comme l'enceinte/sac portable Nomad, qui fonctionne en Bluetooth sur batterie (ou secteur) et délivre 2 x 5 watts (200 $). Ou encore le Bag of Rythm, un dock iPhone/iPod avec entrée auxiliaire fonctionnant lui aussi sur batterie ou secteur, et lui aussi incrusté dans un sac pour le transporter. La machine intègre là deux woofers de 4,5'' et deux tweeters de 1'' (350 $). La crème étant incarnée par le nouveau One Foundation, une enceinte AirPlay de 210 watts tout en bois FSC et plastique recyclé, avec deux haut-parleurs de 5,25 pouces et deux tweeters de 1 pouce. Là la facture commence à être lourde en revanche : 600 $. Mais l'objet et très beau et il sonne très bien, de ce que nous avons pu tester rapidement. On a hâte de pouvoir tester tout cela !

000000C804874326-photo-thm8.jpg
000000C804874328-photo-thm9.jpg
000000C804874312-photo-thm10.jpg

L'enceinte Bluetooth Nomad, les dock Bag of Rythm et l'enceinte AirPlay One Foundation
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Ne l'appelez plus Bing, mais Microsoft Bing (et il semblerait que ce soit un changement majeur)
Intel va se séparer de sa division NAND au profit de SK Hynix pour 9 milliards de dollars
Comparatif antivirus 2020 : quel est le meilleur service du marché ?
Le volant de course Logitech G29 Driving Force de nouveau à prix cassé !
Tesla arrête sa politique de retour sous sept jours avec remboursement aux USA
Comparatif VPN 2020 : quel est le meilleur VPN du marché ?
Des chercheurs californiens utilisent l'impression 3D pour renforcer les bâtiments en béton
Suite Office : 30 ans de bureautique au service de la productivité
Amazon : il n'y a jamais eu autant de faux avis que depuis le début de la pandémie
L'UE va mettre à jour une directive anti-blanchiment visant notamment les cryptomonnaies
scroll top