Spotify se fait une place sur les systèmes multi-pièces Sonos

03 septembre 2010 à 14h21
0
012C000003515704-photo-ifa-2010-spotify-sonos.jpg
En direct de l'IFA 2010. Spotify débarque sur les sytèmes de diffusion du son de Sonos. Annoncé dans le cadre de l'IFA, le nouveau partenariat entre l'éditeur et le fabricant permet aux abonnés Spotify d'utiliser leur service de musique en streaming dans toutes les pièces de leur maison.

C'est évidemment réservé aux comptes Premium de Spotify, et c'est plus utile si on a plusieurs pièces. Le système semble pour autant au point d'après les démonstrations que nous avons pu avoir sur le salon. Le système Sonos est déjà disponible, et l'options Spotify devrait débarquer fin septembre, par le biais d'une mise à jour.

Concrètement, le contrôleur Sonos est un boîtier permettant de diffuser sa musique sur plusieurs appareils. Vendu 349 euros nu, il permet de contrôler le S5, un dock avec amplificateur et enceintes intégrés (399 euros), le ZP90, qui se branche sur un amplificateur préexistant, ou le ZP120, qui n'est qu'un amplificateur auquel il faut brancher une paire d'enceintes. Le tout communique par un système WiFi propriétaire, et peut gérer la bibliothèque musicale présente sur un NAS ou un ordinateur, ainsi que les services musicaux de streaming ou les radios Internet présents dans l'application.

0190000003515706-photo-ifa-2010-spotify-sonos.jpg


Si Napster est par exemple impossible à utiliser en France, Deezer et désormais Spotify sont implémentés dans le contrôleur Sonos. Reste qu'à 349 euros, il vaudra peut-être mieux se passer du contrôleur Sonos, plutôt laid, et utiliser l'application dédiée aux smartphones et tablettes. Enfin, pour l'heure, plutôt au smartphone et à la tablette, puisque l'application gratuite de Sonos n'est disponible que sur iPhone, iPod Touch et iPad pour l'instant. Une situation qui devrait changer bientôt, avec l'arrivée non encore annoncée de versions Android et autres. « On y réfléchit, » précise Jon Reilly, responsable produit chez Sonos.

00C8000003515708-photo-ifa-2010-spotify-sonos.jpg
Situation paradoxale, donc, puisque le contrôleur n'aura plus beaucoup d'intérêt dès qu'il sera intégré dans les appareils nomades courants. « Nous savons que le contrôleur perd de son intérêt, » explique Jon Reilly. « Mais ce n'est pas un problème : pourquoi acheter notre contrôleur alors que pour quelques centaines d'euros en plus vous pouvez avoir un iPad avec toutes les fonctionnalités qu'il propose en plus. Mais ce n'est pas un souci, si nous vendons moins de contrôleurs, nous en vendons moins. L'important est de conserver nos produits phares, comme le Z5, et le contrôleur ne sera conservé dans la gamme que pour ceux qui n'ont pas d'appareil nomade compatible. »

La solution des deux partenaires est pour l'heure en version beta. Elle devrait être disponible fin septembre en France.

0190000003515710-photo-ifa-2010-spotify-sonos.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top