Spotify se fait une place sur les systèmes multi-pièces Sonos

03 septembre 2010 à 14h21
0
012C000003515704-photo-ifa-2010-spotify-sonos.jpg
En direct de l'IFA 2010. Spotify débarque sur les sytèmes de diffusion du son de Sonos. Annoncé dans le cadre de l'IFA, le nouveau partenariat entre l'éditeur et le fabricant permet aux abonnés Spotify d'utiliser leur service de musique en streaming dans toutes les pièces de leur maison.

C'est évidemment réservé aux comptes Premium de Spotify, et c'est plus utile si on a plusieurs pièces. Le système semble pour autant au point d'après les démonstrations que nous avons pu avoir sur le salon. Le système Sonos est déjà disponible, et l'options Spotify devrait débarquer fin septembre, par le biais d'une mise à jour.

Concrètement, le contrôleur Sonos est un boîtier permettant de diffuser sa musique sur plusieurs appareils. Vendu 349 euros nu, il permet de contrôler le S5, un dock avec amplificateur et enceintes intégrés (399 euros), le ZP90, qui se branche sur un amplificateur préexistant, ou le ZP120, qui n'est qu'un amplificateur auquel il faut brancher une paire d'enceintes. Le tout communique par un système WiFi propriétaire, et peut gérer la bibliothèque musicale présente sur un NAS ou un ordinateur, ainsi que les services musicaux de streaming ou les radios Internet présents dans l'application.

0190000003515706-photo-ifa-2010-spotify-sonos.jpg


Si Napster est par exemple impossible à utiliser en France, Deezer et désormais Spotify sont implémentés dans le contrôleur Sonos. Reste qu'à 349 euros, il vaudra peut-être mieux se passer du contrôleur Sonos, plutôt laid, et utiliser l'application dédiée aux smartphones et tablettes. Enfin, pour l'heure, plutôt au smartphone et à la tablette, puisque l'application gratuite de Sonos n'est disponible que sur iPhone, iPod Touch et iPad pour l'instant. Une situation qui devrait changer bientôt, avec l'arrivée non encore annoncée de versions Android et autres. « On y réfléchit, » précise Jon Reilly, responsable produit chez Sonos.

00C8000003515708-photo-ifa-2010-spotify-sonos.jpg
Situation paradoxale, donc, puisque le contrôleur n'aura plus beaucoup d'intérêt dès qu'il sera intégré dans les appareils nomades courants. « Nous savons que le contrôleur perd de son intérêt, » explique Jon Reilly. « Mais ce n'est pas un problème : pourquoi acheter notre contrôleur alors que pour quelques centaines d'euros en plus vous pouvez avoir un iPad avec toutes les fonctionnalités qu'il propose en plus. Mais ce n'est pas un souci, si nous vendons moins de contrôleurs, nous en vendons moins. L'important est de conserver nos produits phares, comme le Z5, et le contrôleur ne sera conservé dans la gamme que pour ceux qui n'ont pas d'appareil nomade compatible. »

La solution des deux partenaires est pour l'heure en version beta. Elle devrait être disponible fin septembre en France.

0190000003515710-photo-ifa-2010-spotify-sonos.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Bientôt une fonction de suivi renforcé de ses amis sur Facebook ?
Yahoo! invite les annonceurs à migrer vers AdCenter
Sony Amerique attaque les vendeurs du jailbreak PS3
LumiRead : l'e-reader d'Acer débarquera en Europe en octobre
Hannspree Tablet : du Full HD 1080p pour cette tablette NVIDIA Tegra 2
TV, 3D, tablettes... Clubic en direct de l'IFA
Microsoft : le HTML5 n'enterrera pas Silverlight
La Nouvelle-Zélande donne le feu vert à Street View
Ubuntu 10.10 passe par la case bêta
Insolite : jouer sur un smartphone Android avec une manette de NES
Haut de page