Les plates-formes payantes de musique en ligne

Frédéric Cuvelier
18 février 2008 à 19h08
0

iTunes

Fort du soutien de... son propre baladeur, le désormais incontournable iPod, cette plateforme est l'une des plus utilisées au monde. Visite.

00808252-photo-itunes.jpg


Quelques mots sur l'interface

Si cela peut paraître assez déconcertant de naviguer sur un site via un logiciel avant tout tourné vers la gestion de sa base musicale, on s'habitue vite à la chose. Tellement bien d'ailleurs que la proximité entre la base de données d'Apple et sa propre audiothèque tend à donner la (très) fausse impression qu'elles ne font qu'une. La recherche sur ce magasin affiche des propositions selon les lettres que vous inscrivez dans la zone dédiée, ce qui permet d'accélérer de façon significative le processus. Cependant, cette fonction reste perfectible, puisque toutes les propositions ne s'affichent pas. Une fois votre demande effectuée, un classement par popularité s'affiche. Notez également la présence d'indications concernant les paroles explicites de certains morceaux.

La présence de nombreux liens vers les albums ou la possibilité d'installer des « widgets » contribuent à rendre l'utilisation d'iTunes très agréable.

Quels services ?

Un des points forts d'iTunes est la qualité de la préécoute : si elle ne dure que 30 secondes comme partout ailleurs, le son est de très bonne facture. Les nombreux avis ainsi que le lien vers les albums ou les artistes qui ont séduit les personnes ayant acheté l'album en question constituent des éléments intéressants pour établir votre choix. Les fiches des titres sont assez complètes, une biographie de l'auteur venant parfois s'ajouter à sa discographie. Un regret cependant : cette biographie n'est disponible qu'en anglais, même pour les artistes français.

Les morceaux se téléchargement 3 par 3 à une vitesse plus que confortable et vous pouvez arrêter et reprendre le processus très facilement et à tout moment (via le bouton interruption / reprise bouton en bas de la fenêtre). Deux types de fichiers sont présents sur l'Apple Store : les fichiers classiques, en 128 Kbps, et les fichiers iTunes Plus, proposés en 256 Kbps. Dans les deux cas, les balises sont correctes, spécifiant le titre, l'auteur et incluant la pochette de l'album. Un clic-droit sur le morceau téléchargé permet également d'afficher le taux d'échantillonnage du morceau.

Autre fonction de ce site, la création d'iMix. Ces listes de lecture que vous pouvez créer et proposer sont aujourd'hui plus de 1 300 000. La possibilité d'être prévenu par mail des nouveautés pour un artiste (ou plusieurs) que vous aurez sélectionné est également très appréciable. Notez enfin qu'Apple envoie un mail de confirmation après un achat mais celui-ci n'arrive que plusieurs jours après l'achat. En outre, le service après-vente assure une réponse sous 72h en cas de téléchargement erroné, de morceau déjà en votre possession ou pour tout autre grief.

Catalogue, DRM, tarifs

Pour commander sur l'Apple Store, vous devez être en possession d'un compte Apple ou AOL. Cette formalité passée, vous aurez accès à un catalogue fourni, sans égaler toutefois ceux de la Fnac ou de VirginMega au niveau français. De nombreux genres, les nouveautés (classées par genre et même par date de sortie si vous cliquez sur « Tout afficher »), les listes de lectures commentées de 120 artistes... Le catalogue agréablement répartie dans ces diverses rubriques, auxquelles nous pouvons encore ajouter l'iTunes Originals, sorte de compilations des meilleurs titres, des interviews et des titres live d'un artiste. Vous pouvez par ailleurs retrouver ces derniers dans la section « Live in London ». D'autres cadres à contenu variables sont présents : « Inspiration de sportif » en partenariat avec Nike, regroupe des listes de lecture dédiées aux sportifs et réalisées par certains grands noms, et « Sur un air de ... », qui compile les meilleures reprises de chansons célèbres.

Les prix pratiqués sur l'Apple Store sont similaires à ceux de ses concurrents, à savoir 0,99 euro par titre ou 9,99 euros par album. Les fichiers iTunes Plus ne connaissent aucune limitation. En revanche, les fichiers « normaux » peuvent être joués sur 5 ordinateurs différents (vous pouvez éditer et corriger la liste des ordinateurs autorisés via iTunes) et gravés 7 fois, sans limitation concernant le transfert vers un baladeur. Une fois téléchargés, vous ne pouvez pas renouveler la manœuvre : prenez donc garde à sauvegarder vos morceaux. Notez enfin qu'il est possible d'offrir des titres via ce site (sous forme de bons-cadeaux) et que vos coordonnées bancaires sont automatiquement sauvegardées.

iTunes

8

Les plus

  • Les DRM, légers
  • L'interface
  • Le service après-vente

Les moins

  • Les biographies, en anglais
  • Les morceaux en 128 Kbps

0

Interface8

Catalogue7

Prix7

Modifié le 18/09/2018 à 14h33
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Comment le français Qobuz, fleuron du streaming audio HD, a fait face à la crise ?
Comparatif : quels sont les meilleurs SSD pour optimiser le stockage de vos données ?
Forfait mobile : notre sélection des 10 meilleurs forfaits sans engagement du moment
Test du Google Pixel 4a 5G : il cachait (très) bien son jeu
Comment un antivirus détecte-t-il un virus ?
The Americans : l'espionnage en pleine guerre froide n'a jamais été aussi passionnant (et accessible)
Raspberry Pi : notre top 10 des projets les plus insolites
C'est officiel, le film Willow (de 1988) aura droit à une suite, sur Disney+
Road trip électrique : tout ce que vous devez savoir pour voyager sereinement
eToro (Avis 2020) : notre test de cette plateforme crypto alléchante mais risquée pour les débutants
scroll top