Vendre son matériel informatique sur le Web

Frédéric Cuvelier
17 octobre 2007 à 16h39
0

Les marketplaces : Alapage et Amazon

00C8000000099553-photo-achetezfacile-alapage-yeux.jpg
Loin de l'univers d'eBay, Alapage et Amazon sont deux exemples de marketplaces, c'est-à-dire de sites de vente en ligne proposant un module de vente de produits d'occasion.

Fonctionnement

Disons-le tout de suite, vous ne pourrez pas tout vendre sur ce genre de site. En effet, que ce soit dans les pages de vente d'occasion d'Amazon ou d'Alapage, votre vente est conditionnée par le fait que votre produit rentre ou non dans les différentes catégories proposées : livres, DVD (et VHS pour Amazon), CD, jeux vidéos ou logiciels. Pas de carte mère, de processeur ou de barrettes de mémoire vive donc sur ces sites. Notez que depuis mai 2005, la Camif propose également une page de vente d'occasion en ligne, en partenariat avec PriceMinister.

Statut

Sur le principe, ces deux sites sont tout à fait similaires : ils sont tous deux tiers de confiance et proposent de mettre en vente des articles déjà référencés par leurs soins. Vous pouvez donc vendre le vôtre via une interface prévue à cet effet, en entrant l'EAN (European Article Numbering, ou code-barres en Europe), l'ASIN (Amazon Standard Identification Number pour Amazon évidemment) ou l'ISBN (International Standard Book Number). Autre moyen de vendre rapidement un produit sans passer par ces interfaces : trouver votre objet directement dans le catalogue d'Alapage ou celui d'Amazon, et cliquer sur le lien « Vendez le vôtre » disponible dans la fiche du produit.

Notez que Amazon ou Alapage ne font que mettre en relation les vendeurs et les clients, même si certains garde-fous sont mis en place comme le système de notation des vendeurs ou la possibilité d'arbitrage.

012C000000625708-photo-vendre-sur-alapage.jpg
Vendre son produit sur Amazon, c'est vraiment facile ?

L'annonce

Contrairement à eBay, qui laisse une grande liberté quant à la rédaction de l'annonce, les marketplaces ne laissent que très peu de marge de manœuvre aux vendeurs. Le titre est celui de l'article présent sur les sites en question, et vous n'avez en fait qu'un bloc « Commentaires » mis à votre disposition pour personnaliser quelque peu votre mise en vente (vous aurez le droit à 1 000 caractères chez Amazon et 500 sur Alapage).

Sur Amazon, il faut préciser l'état de votre objet (neuf, comme neuf, très bon état, bon état, état correct - Amazon propose à ce sujet un guide de l'état des articles), puis entrer le prix que vous souhaitez en tirer. Le prix du neuf sur Amazon et le premier prix d'occasion de ce produit sont précisés à titre indicatif. Vous devez ensuite saisir la quantité à vendre, ainsi que les lieux de livraison possibles. C'est seulement à la fin de cette procédure qu'Amazon vous demande de vous enregistrer, réclamant par là même votre numéro de carte de crédit, un numéro de téléphone, une adresse de facturation et vos coordonnées bancaires.

Sur Alapage, l'inscription est la première chose qui vous est demandée. Après avoir procédé à cette formalité, vous devrez préciser l'état, le nombre et le prix (une indication « prix conseillé » remplissant la case jusqu'à ce que vous saisissiez votre propre offre). Deux questions vous sont également posées en fin de page : souhaitez-vous répondre aux questions des acheteurs (à laquelle nous vous conseillons de répondre oui) et souhaitez-vous être prévenu en cas d'offre moins chère mise en ligne sur le site, ce qui peut être utile si vous basez votre vente uniquement sur le prix. Enfin, vous aurez à effectuer le choix de l'expédition, des lieux de livraison, l'adresse de facturation et le mode de rétribution (virement bancaire, chèque ou bons d'achat).

012C000000625710-photo-vendre-sur-amazon.jpg
Le fonctionnement par catégories est commun à Alapage et Amazon


Dans les deux cas, vous avez la possibilité de gérer vos annonces via une petite interface simple et claire, qui permet notamment de supprimer une annonce sans qu'aucun frais ne vous soit demandé.

Le coût

Disons le d'emblée, les coûts sont plus importants que sur eBay. Pour vendre un CD à 15 euros, sachez par exemple qu'il vous en coûtera 1,8 euro avec Alapage, et 1,4 euro avec eBay. Amazon n'est pas moins cher, bien au contraire. En réalité, il est même assez compliqué de se faire une idée de ce qu'il revient au vendeur, car les explications ne nous semblent pas des plus limpides. Le site conserve en fait 12% du prix de la vente et prélève 1,14 euro de frais fixes. Alapage se contente de ces mêmes 12% pour les virements bancaires ou les paiements par chèque, mais propose également de ne retenir aucune commission si vous décidez d'être rétribué par bons d'achat.

0078000000068727-photo-euros-monnaie.jpg
Dernière chose : ces sites ont prévu une rémunération supplémentaire (et forfaitaire selon le type d'envoi : voir ici pour Amazon et ici pour Alapage) pour les frais de ports. Vous n'avez donc pas à ajouter ces frais au prix de votre objet. Enfin tout comme eBay avec PayPal, Amazon propose Amazon Payments, un site qui permet les transferts vers vos comptes Bancaires sans que cela soit payant (contrairement à PayPal).

Avantages

Sur les marketplaces comme Amazon ou Alapage, point de complication. La simplicité de la mise en place d'une annonce sera appréciée par les novices, puisque la différence ne se fera pas sur la qualité de l'annonce, mais bien sur le prix. Contrairement à eBay, ces sites offrent également une certaine liberté, un détachement par rapport à la vente dans la mesure où poster puis retirer son annonce est complètement gratuit. Enfin, ici pas de classement par catégorie à effectuer, alors que le système de notation des vendeurs (qui permet d'apporter un certain climat de confiance) et un suivi des ventes particulièrement simple à utiliser sont aussi de la partie.

Inconvénients

Ce qui est simple via les liens « Vendez le vôtre » dans les pages produit de ces sites devient rapidement complexe via les interfaces dédiées à la vente d'occasion. En effet, entrer le code-barres suppose d'avoir encore la boîte sur laquelle il est parfois écrit. De plus, ces sites ne permettent pas de jouer sur la concurrence des acheteurs entre eux comme sur eBay, de par leur principe. Enfin, encore une fois, la vente d'un processeur ou d'une carte mère est exclue sur ces sites (à moins d'en faire la demande expresse auprès d'Amazon).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Soldes Amazon et Cdiscount : le TOP des promos high-tech ce soir !
La France va dédier 1,8 milliard d'euros sur cinq ans aux technologies quantiques
Soldes AliExpress : notre sélection des promos high-tech à ne pas manquer
Soldes : l'excellent casque à réduction de bruit Bose Headphones 700 est à prix cassé chez Amazon
G-Sync Ultimate : NVIDIA réduit ses exigences pour les écrans de demain... bonne ou mauvaise nouvelle ?
L'excellent Huawei P30 Pro est proposé à prix cassé chez Rue du Commerce
Test Realme Watch S : une première montre connectée sympathique et abordable
Solde Fnac : pack gamer avec PC Asus Strix G15 (i7 10870H, RTX 2060) à prix cassé
Ce pack Philips Hue + Echo Dot est à près de -50 % sur Amazon
Haut de page