Dossier AMD 760 (Abit, Asus, Epox, Fic, Gigabyte)

Par
Le 21 août 2001
 0
00043791-photo-cebit-mini-logo-amd.jpg
Après de longs mois d'attente voici enfin venir le chipset AMD 760 ! Heureusement pour la firme de Sunnyvale, que le taiwanais VIA est plus prompt à sortir ses modèles. Il semble toutefois que l'AMD 760 soit plus abouti que la série des KT, c'est en tout cas ce qu'on en dit. La plupart des construteurs ont bien sûr intégré ce "nouveau" à leurs gammes et pour ce dossier nous avons retenu 4 modèles : ceux d'Asus (A7M266), d'Epox (8KAT+), de FIC (AD11) et de Gigabyte (GA-7DXR).

AMD 760


00fa000000048627-photo-amd-760-sch-ma.jpg
Depuis l'AMD750, et son chipset SDRAM destiné à gérer l'Athlon dans son format cartouche Slot A, AMD s'était quelque peu éclipsé de la scène du chipset laissant ainsi le champ libre aux fabricants taiwanais comme ALI, SIS ou VIA, le plus connu, et ses célèbres séries KX et KT.

Aujourd'hui AMD signe son grand retour dans ce domaine avec un jeu de composants logiquement baptisé AMD 760 et qui annonce le passage aux Processeurs de type Socket A (Thunderbird et Duron) et à la nouvelle mémoire DDR, censée offrir une bande passante deux fois plus élevée que la traditionnelle mémoire SDR jusqu'ici utilisée.

Le Northbridge : AMD 761


0096000000048628-photo-amd-761.jpg
Comme nous l'avions signalé auparavant, l'AMD 760 a été mis au point pour être associé à un processeur Socket A qu'il soit Athlon ou Duron. Il faut toutefois remarquer qu'il se destine en priorité aux Athlons et en particulier à la dernière génération de ceux-ci. Celle capable de gérer la nouvelle fréquence de l'architecture EV6, le 266 MHz (2x133 MHz), destinée à accroître les échanges avec la mémoire.

En effet ce nouveau bus est pris en charge par le Northbridge de l'AMD 760 (AMD 761) et tombe à pique pour exploiter la récente mémoire système de type DDR (pour Double Data Rate). Le chipset AMD est d'ailleurs l'un des seuls jeu de composants destiné aux Socket A à savoir en tirer parti (avec le VIA KT266 et l'AliMagik1).

En revanche si lui aussi est capable de gérer indiféremment la DDR PC1600 et PC2100, il le fait de manière synchrone. Ce qui signifie qu'au contraire du VIA, le processeur et la mémoire sont ici obligés de fonctionner à la même fréquence et qu'il est théoriquement (sans overclocking) impossible de faire fonctionner un processeur 100 MHz et de la mémoire à 133 MHz.

A noter que pour ce qui est de l'AGP, il est géré en mode 4x alors qu'il était géré en mode 2x sur l'AMD 750.

Un Southbridge au choix : AMD 766 ou VIA 686B


0078000000045101-photo-amd-766.jpg
En dehors de cette prometteuse association Bus à 266 MHz et DDR, l'AMD 760 est très classique. Son Southbridge attitré, l'AMD 766, ne diffère finalement que très peu de ce que l'on peut trouver chez la concurrence et il n'est de ce fait pas surprenant de voir de nombreux constructeurs préférer le VIA 686B, qui malgré ces nombreux problèmes de fiabilité (problème de gestion de l'USB, incompatibilité SoundBlaster Live + IDE 2 ...), doit certainement coûter beaucoup moins cher.

L'AMD 766 gère ainsi deux ports UDMA100 et l'USB 1.1 (2 canaux pour 4 ports). Il n'y a donc rien de bien exaltant d'autant que le VIA 686B sait en plus gérer les codecs sonores à la norme AC'97.

On comprend dès lors pourquoi la plupart des constructeurs ont choisi le couple AMD 761 / VIA 686B. Moins onéreux qu'une solution tout AMD, il permet en plus de mettre au point des produits plus complets grâce à la solution audio offerte.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Processeurs AMD

scroll top