Vidéo et PC : guide pratique

Nerces Contributeur
26 avril 2001 à 16h37
0
0061000000048314-photo-multim-dia.jpg
Nos PC deviennent de plus en plus performants, c'est un fait. A mesure que cette puissance grandie il devient possible de faire de plus en plus de choses, et peu de gens se limitent encore à un usage bureautique de base. Le jeu est devenu l'un des principaux moteurs de l'industrie mais d'autres activités "multimédias" sont aussi apparues. Il s'agit bien sûr de la photo numérique ou plus récemment encore de la vidéo, numérique elle-aussi.


Le pourquoi du comment ?

Le monde de la vidéo sur PC est encore tout jeune mais on peut déjà voir que son évolution se passe d'une manière très proche de celle qu'a eu la photo numérique il y a trois-quatre ans. Et même si les ordinateurs sont utilisés depuis bien longtemps à certaines étapes de l'élaboration d'un film, il ne semblait pas possible de pouvoir se passer des techniques traditionnelles.

00C8000000048315-photo-vid-o-num-rique.jpg
La photo numérique a pendant longtemps été décriée et on pensait à tort qu'elle ne pourrait pas rivaliser avec l'argentique avant de très longues années. Il est aujourd'hui évident pour tout le monde que les deux technologies sont finalement complémentaires et qu'il n'est plus vraiment question de remplacer l'une par l'autre. Il en va à peu près de même pour l'intégration de la vidéo au monde du PC.

En effet l'utilisation d'un PC dans le domaine de la vidéo présente d'indéniables attraits. En terme de coûts tout d'abord, puisque pour peu que vous disposiez déjà d'un ordinateur, la dépense ne devrait pas excéder 2500 francs pour de l'entrée de gamme, 5000 francs pour disposer d'une solution de très bonne qualité et jusqu'à 15000 si vous envisagez carrément le Caméscope Numérique.

L'argument prix n'est toutefois pas le seul atout du PC. Depuis quelques années de gros efforts ont été fait et il est de plus en plus simple de goûter aux joies de l'acquisition, ou du montage vidéo (simple n'exagérons pas) sur son ordinateur. Les logiciels ont fait d'énormes progrès et il est maintenant possible de faire simplement des choses qui nécessitaient un équipement impressionnant il y a encore quelques années. Il est par exemple très simple et très rapide de faire toutes sortes de transitions entre deux séquences et l'intégration de textes ne pose pas non plus de problème.


Guide pratique

La pratique de la vidéo sur PC n'est toutefois pas simple quand on débute. Comme à chaque fois avec l'informatique, il y a plusieurs solutions possibles selon ce que l'on veut faire et les moyens que l'on est prêt à y mettre. Le problème c'est que comme à chaque il est bien difficile de se décider, la plupart des conseils sur tel ou tel sujet sont différents et aucun n'est fondamentalement faux ! Alors pour tenter d'éclaircir un peu les choses voici un guide pratique qui se propose de voir différents aspects de la question avec des parties bien distinctes auxquelles vous pourrez accéder directement en cliquant sur les liens ci-dessous. A moins que vous ne lisiez tout à la suite...

1- Le matériel d'acquisition et une méthode simple et pratique pour y parvenir.
2- La compression vidéo avec une analyse rapide des différents formats, l'utilisation du DivX avec FlaskMpeg, du VideoCD avec TMpeg Encode.
3- Un aperçu de l'édition et du montage vidéo à l'aide d'Adobe Premiere, d'Ulead VideoStudio et de Virtual Dub.
4- De rapides indications en vue de stocker vos vidéos.

Enfin, n'oubliez pas de jeter un oeil aux quelques liens que nous vous avons placés en fin de documents et qui de véritables trésors pour quiconque se lance dans la "vidéo assistée par ordinateur" !


Les différentes solutions

Avant de définir la configuration nécessaire, il faut savoir quel est le but recherché. La réalisation et la sauvegarde de ses souvenirs de vacances ne demandera pas le même matériel que la conversion de vidéos en provenance d'Internet. De même l'amateur désireux de faire quelques courts-métrages entre amis, ne recherchera pas la même chose que celui qui veut compiler les feuilletons de sa série préférée.

00C8000000048313-photo-configuration-compl-te.jpg
De la même manière, le PC n'aura pas besoin de la même puissance selon la carte d'acquisition choisie. Enfin les personnes qui ne veulent pas faire de l'acquisition mais seulement retoucher des vidéos qu'elles ont pu télécharger, auront encore d'autres exigences. Dans tout les cas il faut malgré tout compter sur un PC assez puissant, un bon paquet de mémoire et un disque dur de bonne taille :
- un processeur à 300 MHz minimum et évitez les K6-2 ou les Cyrix
- un minimum de 64 Mo de mémoire (128 Mo conseillés)
- un disque dur de bonne capacité (10 Go de libres vivement conseillé)

Petite remarque concernant une idée reçue qui voudrait qu'un disque dur dédié à l'acquisition vidéo se doive d'être une bête de course : tout dépend de la qualité de la vidéo que l'on souhaite ! Mais le plus souvent un simple 5400 t/mn. suffira, pourvu qu'il soit de bonne qualité et pas trop fragmenté. Enfin la pièce maîtresse est bien sûr la carte "d'acquisition". Il faudra évidemment choisir ce dont vous avez besoin en fonction de ce que vous voulez faire et vu le nombre de produits concurrents sur le marché, un tour d'horizon s'impose.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
L'Agence internationale de l'énergie met en garde contre la popularité des SUV
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top