Installer et configurer son PC de A à Z

0
00BC000000046970-photo-ordinateur.jpg

Dans quel état j’erre

Après avoir prudemment suivi tous nos conseils dans le guide complet pour monter votre PC, vous avez en face de vous une machine toute neuve avec un joli disque dur de plusieurs giga mais complètement vide et un disquette de démarrage (boot).

Réglage du Bios

Même si le réglage du Bios n’est pas forcement utile à l’installation d’un système d’exploitation, c’est un endroit sensible et il est utile de connaître quelques éléments sur lesquels on peut joueur pour booster un peu sa machine. Pour y accéder, il suffit d’appuyer sur la touche « suppr » ou « del » lors du démarrage de la machine (un message du type « press XXXX to enter setup » s’affiche généralement vous indiquant la touche à presser et le moment de le faire).

S’il n’y avait qu’une seule chose à connaître dans le bios, ce serait la séquence de boot. Celle-ci définit l’ordre des périphériques de boot suivant lequel votre machine va démarrer. Généralement, la séquence de boot est configurée pour démarrer sur le lecteur de disquette d’abord. S’il n’y a pas de disquette système dans le lecteur de disquette, le bios poursuit en démarrant sur le disque dur (IDE1). Si le disque dur n’est pas bootable, le bios tente de démarrer sur le lecteur de CD-Rom. A ce niveau là, s’il n’a pas trouvé de périphérique de boot, la machine ne démarre pas.

00C8000000046476-photo-ecran-de-d-marrage-du-bios.jpg
Il est possible de modifier cette séquence afin d’optimiser le démarrage (la méthode varie suivant les bios mais la modification de ces options se situe toujours dans le menu « advanced bios features »). Pour l’installation de la machine, choissisez comme séquence de boot « A puis C ou bien floopy puis HDD-0 afin de démarrer sur une disquette de boot lorsqu’elle est présente dans le lecteur. Lorsque l’installation sera terminée et afin d’accélérer le démarrage de votre machine en démarrant directement sur le disque dur, choisissez « C puis A ou bien HDD-0 puis floopy».
Si un jour vous avez un problème de démarrage et que vous souhaitiez démarrer sur une disquette de boot, il faudra penser à remettre ce paramètre sur « A/C » en venant de nouveau faire un tour dans le bios.

Afin de gagner un peu de temps à chaque démarrage, on peut modifier les options suivantes :
- Désactiver le « boot up floopy seek » (option : disabled)
- Activer l’option « Quick Power On Self Test »
- Désactiver si elles existent les options « Above 1 MB Memory Test », « Memory Parity Check Error » et « Memory Test Tick Sound »
- Par défaut, le bios auto détecte les nouveaux périphériques IDE (disques durs et lecteurs CD/DVD) à chaque démarrage. Etant donné que l’on ne change pas ce type de périphérique tous les deux jours, il est judicieux pour gagner quelques secondes au démarrage de supprimer cette auto détection en réglant manuellement ces paramètres. Allez dans Standard CMOS Setup et faites une auto détection une fois pour toutes de vos périphériques IDE.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Netflix va accélérer sa production de contenus originaux français en 2020

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top