Premier achat de PC ? Le guide

Paul-E Graff
15 juillet 2008 à 12h26
0

Pour regarder des films en HD?



Passer le cap de la HD


Cela fait maintenant plusieurs années que les processeurs sont capables de décompresser des flux vidéo encodés au format Divx ou MPEG 2 (DVD) sans poser le moindre problème. Malheureusement, cette règle ne s'applique pas de la même manière aux contenus haute définition. Pour pouvoir lire une vidéo Full-HD, vous devrez obligatoirement être équipés d'un processeur puissant (Athlon 64 X2, Intel Pentium Dual Core, Intel Core 2 Duo, au minimum). Dans le cas contraire, une carte graphique moderne embarquant un moteur de décompression vidéo s'avérera indispensable.

La partie optique


005A000000734952-photo-logo-blu-ray.jpg
Bien sûr, la partie optique ne devra pas être en reste. La guerre des supports HD a été remportée par Sony et le choix du format se portera donc sur le Blu-ray. Il faut savoir qu'à l'heure actuelle, il est possible de trouver des lecteurs combo (lecture des Blu-ray, gravure au format DVD uniquement) peu onéreux ainsi que des graveurs Blu-ray, plus chers. Quel que soit le cas, l'offre reste encore relativement restreinte, mais fort heureusement la chute des prix a déjà été bien amorcée.

L'écran


Sans surprises, le cinéphile devra prendre garde à ne pas négliger l'affichage. Plusieurs points sont particulièrement importants. La taille de l'écran est bien évidemment le premier choix que vous ferez en privilégiant, et c'est une évidence, la taille la plus grande possible
00FA000001455810-photo.jpg
. Prenez également garde à ce qu'il soit compatible avec la protection HDCP (voir encadré ci-dessous). Pour ce qui est de la connectique, il sera préférable d'opter pour un modèle équipé d'une prise HDMI. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas encore, il s'agit d'une connectique audio/vidéo numérique remplaçant nos vieillissantes péritels et utilisable aussi bien avec des PC qu'avec des éléments Hi-Fi de salon.

Enfin, pour y voir un peu plus clair concernant les différentes résolutions HD existantes, n'hésitez pas à consulter le tableau ci-dessous. Le dernier point concerne le choix même du type de périphérique d'affichage. Ne vous limitez pas forcément aux moniteurs. Il pourra être bon de jeter un œil du coté des téléviseurs HD ou pourquoi pas, s'équiper d'un rétroprojecteur HD !


 Télévision
(16/9e)
Moniteur
(16/10e)
0064000000771610-photo-logo-blu-ray.jpg
Diagonale des moniteurs
1366 x 7681280 x 800 À partir de 19 pouces pour LCD
1920 x 1080
1920 x 12001920 X 1080pÀ partir de 24 pouces pour un LCD

Le point sur les résolutions TV/PC : dommage que les constructeurs n'aient pas profité du passage à la HD pour homogénéiser les normes.


A propos de l'HDCP

Cette norme de protection a pour conséquence, lorsque le support l'exige via un marqueur numérique, de baisser la résolution d'une vidéo HD lorsqu'un des périphériques de la chaine multimédia n'est pas compatible avec l'HDCP. Pour le moment, peu de Blu-ray sont verrouillés par une protection de ce type, mais dans un futur proche, il n'est pas impossible que la tendance s'inverse. Pour éviter les problèmes futurs, assurez-vous que votre carte graphique et votre écran soient compatibles avec ce « verrou électronique ». Aujourd'hui la grande majorité des cartes graphiques sont compatibles HDCP.


De l'importance de la carte graphique


La carte graphique joue un rôle important dans la mesure où certains modèles intègrent un moteur matériel dédié à la décompression des flux vidéos haute définition (PureVideo HD chez NVIDIA et UVD chez ATI/AMD). Dans la pratique, l'utilisation d'une carte graphique de ce type vous permettra de délester en grande partie votre processeur lors de la lecture d'un film HD et d'assurer une lecture fluide, sans à coups. Dans un autre registre, pour prévoir l'arrivée massive des médias protégés par l'HDCP veillez à ce qui la carte graphique soit compatible avec cette protection anticopie (voir encadré ci-dessus pour plus de détails). Pour ce qui est de la connectique cette fois, comme pour l'écran, la présence d'une prise HDMI apportera un plus non négligeable. Les cartes graphiques les plus récentes (Radeon HD 2xxx/3xxx/4xxx mais aussi GeForce 9 et GeForce série 2xx) sont équipées d'une sortie DVI qui peut être convertie en prise HDMI à l'aide d'un adaptateur généralement livré. Enfin, comment parler de confort de lecture vidéo sans aborder le problème du bruit émis par le ventilateur de refroidissement de la carte graphique ? Pour être certain de ne pas être gêné par cet élément mécanique, choisissez une carte graphique équipée d'un système de refroidissement passif (dissipateur thermique).

0118000000299491-photo-msi-hdcp-eeprom.jpg
014A000000525256-photo-amd-radeon-hd-2000-hdmi-2.jpg

Carte graphique équipée d'une puce HDCP / Adaptateur DVI- HDMI


Ne pas négliger le rendu sonore


Il sera également préférable de ne pas négliger la partie son. Aujourd'hui, les ordinateurs sont tous équipés d'une carte son capable de gérer le 5.1 (comprenez, cinq enceintes complétées par un caisson de basses). Pour profiter au mieux de vos « instants cinéma », munissez-vous d'une bonne paire d'enceintes. Gardez à l'esprit que le rendu visuel et la qualité sonore vont de paire.

00C8000000697724-photo-kit-d-enceintes-home-cinema-triangle-pack-odyssey-5-1.jpg
00FA000000610956-photo-kit-d-enceintes-home-cinema-epos-els-5-1.jpg


Les logiciels de lecture HD


Pour l'heure, aucun système d'exploitation n'est capable de prendre nativement en charge la décompression d'un Blu-ray ce qui implique le recours à une application tierce. Les deux principales applications de lecture HD sont PowerDVD et WinDVD. Vous les trouverez toutes deux dans notre logithèque. Attention, seules les versions Ultra de PowerDVD et Plus Blu-ray d'Intervideo WinDVD, les plus chères donc, sont effectivement dotées du nécessaire pour décoder les flux HD. Et si d'aventure votre carte graphique est livrée avec une version compatible Blu-ray de l'un des deux logiciels en question il nous faut vous prévenir que la prise en charge des formats audio multi-canaux, type Dolby Digital, etc, ne sera pas au rendez-vous. Il faudra à nouveau passer à la caisser pour acquérir un module additionnel.

Autre avantage non négligeable : ces deux lecteurs vidéo sont capables de tirer profit des moteurs de décompression intégrés aux cartes graphiques dotées de la technologie PureVideo HD (NVIDIA) ou UVD (ATI/AMD).

Quid du PC portable :


00AA000001290624-photo.jpg
L'utilisation d'un PC portable ne posera aucun problème aux cinéphiles de tous bords, bien au contraire. Quoi de mieux que de pouvoir promener son petit cinéma mobile dans n'importe quelle pièce de sa maison (qui a parlé de chambre à coucher ?), ou de l'emporter partout avec soi en déplacement ? Pour pouvoir profiter pleinement de cette fonctionnalité, il faudra simplement veiller à être équipé de tous les prérequis nécessaires. Nous vous recommandons d'opter pour une machine véloce, cette condition étant indispensable pour décompresser les flux HD (Intel Core 2 Duo ou AMD Turion X2 au minimum). La présence d'une prise HDMI pourra également s'avérer judicieuse si vous souhaitez visionner vos films sur un téléviseur compatible. Naturellement, et c'est peut être là où le bas blesse, il faudra que votre portable intègre un lecteur Blu-ray (le surcoût est encore non négligeable) alors qu'une carte graphique mobile de type GeForce ou Radeon est vivement conseillée, faute de quoi la lecture pourra manquer de fluidité alors que les circuits graphiques intégrés Intel ne seront d'aucun secours dans ce cas de figure. Pour ce qui est de la partie sonore, il pourra être bon de rappeler que contrairement aux machines « desktop », peu de portables sont équipés nativement d'une carte son compatible 5.1. En cas de besoin, vérifiez la prise en charge de cette norme avant de concrétiser votre achat.

01F4000001291300-photo.jpg


Pour plus d'informations, consultez ces ressources




Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies
Ecosia : le moteur de recherche plante désormais un arbre toutes les 0,8 s

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top