Comparatif des logiciels d'authoring DVD

0
000000C800056274-photo-logo-dvd-r-rw.jpg
La situation est désormais classique : vous rentrez de congés et à peine les valises posées au milieu de l'entrée, l'irrésistible envie vous prend de vous plongez sans plus attendre dans les vidéos tournées pendant vos trop courtes vacances, histoire d'évacuer la nostalgie qui déjà gagne du terrain. Oui mais voilà, les vidéos en question se baladent dans vos nombreux bagages et il va falloir une bonne dose de courage pour tout d'abord défaire les valises histoire d'éviter les foudres de votre bien-aimée et ensuite procéder au montage de vos vidéos estivales.

Le montage de vos œuvres achevé, la question de leur distribution se posera alors. Si le format DVD recueillera vraisemblablement tous les suffrages, tant pour sa qualité que son côté universel, il reste un obstacle de taille : la création du DVD en lui-même. Bien sûr, vous avez déjà fait le plus gros du travail en dérushant votre film et vous n'avez pas trop envie de vous cogner la tête contre les murs pour créer les menus du DVD ou procéder à la gravure de ce dernier. Nous avons donc sélectionné pour vous divers logiciels d'authoring DVD plus ou moins grand public. De MyDVD à Encore DVD, nous les avons passé en revue histoire de vous simplifier le travail, mais avant de démarrer ce comparatif il nous fau prendre quelques minutes pour décrire le format employé par les DVD vidéos.

0000017C00100623-photo-illustration-dvd.jpg


Quelques mots sur le format DVD Vidéo & le MPEG2

00043681-photo-dvd-logo.jpg
Les plus aguerris d'entre vous pourront directement passer au paragraphe suivant, mais vu l'orientation grand public de ce comparatif il nous faut faire les frais d'un rappel des caractéristiques du format DVD Vidéo. Créé dans le milieu des années 1990, le format DVD, est versatile puisqu'il peut accueillir aussi bien des données que de la vidéo, son acronyme signifiant d'ailleurs Digital Versatile Disc. La déclinaison du DVD pour la vidéo se nomme DVD-Vidéo et pas moins de cinq types de disques DVD sont en circulation (DVD-5, DVD-10, DVD-9, DVD-14 & DVD-18) avec pour principales différences des capacités de stockage plus ou moins importantes. Les DVD-Vidéos que vous pourrez graver avec votre ordinateur, muni d'un graveur de DVD donc, auront vraisemblablement une capacité de 4.7 Go soit deux heures de film en mode 'SP' ou 'Standard Play'. Les plus chanceux d'entre vous pourront aller jusqu'à quatre heures de vidéo pour peu qu'ils disposent d'un graveur double couche encore assez peu répandu il est vrai.

Avec plusieurs millions de platines vendues à travers le monde, le DVD s'est rapidement imposé comme successeur de la vieillissante cassette VHS. Il faut dire que ses atouts sont non négligeables avec une résolution vidéo maximale de 720x576 pixels pour une compression de qualité au format MPEG2 en 25 images par seconde. En pratique, un DVD-Vidéo peut contenir un flux vidéo au format 4/3 ou 16/9 (certains disques offrant les deux à la fois), ainsi que huit flux audios chacun en 5.1. Le support audio offert par les DVD-Vidéo est plutôt complet avec la prise en charge des formats MPEG2, Dolby AC3, DTS et PCM. La compression MPEG2 employée par les DVD reste l'un des meilleurs compromis entre qualité et taille de stockage, même si les dernières évolutions en date comme le MPEG4 sont techniquement plus évolées. Pour minimiser l'espace requis par une vidéo, sans pour autant détériorer sa qualité, le standard MPEG2 utilise plusieurs algorithmes qui vont arranger le flux vidéo selon trois types de données : les "intra frames", les "forward predictive frames" et les "bidirectionnal predicted frames" sous la forme d'une structure GOP (Group of Pictures). Sans rentrer dans le détail de la compression opérée par le MPEG 2, il est important de noter l'un de ses points forts qui vise à réduire l'espace occupé par une vidéo en évinçant du disque les portions identiques d'une image à l'autre. Offrant généralement un taux de compression de 40:1, le débit d'un fichier MPEG 2 peut être constant ou variable avec un débit maximal autorisé de 10.4 Mbit/s bien qu'en pratique la plupart des platines ne supportent pas un bitrate supérieur à 7 Mbit/s ; les DVD du commerce ont d'ailleurs en conséquence un bitrate compris entre 6 et 7 Mbit/s.

Le DVD-Vidéo a été conçu pour offrir un certain niveau d'interactivité grâce notamment aux menus. Ceux-ci offrent une porte d'entrée à la vidéo ainsi qu'un accès rapide aux différents chapitres de votre film (jusqu'à 99 au maximum), chose inimaginable à l'époque de la VHS. Un menu est constitué d'un maximum de 36 boutons qui sont autant de raccourcis vers vos chapitres. Les boutons peuvent prendre diverses formes, y compris celle d'une mini vidéo animée. En plus des menus, les DVD-Vidéo se distinguent par leur capacité à contenir des sous-titres (pour un maximum de 32 langues) et des fonctions de verrouillage parental. A la vue des possibilités offertes par le format DVD, un logiciel d'authoring DVD devient vite indispensable d'autant qu'il ne suffit pas de graver un fichier MPEG 2 sur un DVD pour que celui-ci soit lisible par n'importe quel lecteur DVD. Le format DVD dispose en effet de sa propre structure de fichiers et les MPEG2 devront être transcrits au format VOB. Globalement les logiciels d'authoring DVD présentés ici offrent la possibilité d'importer des vidéos, en prenant en charge le transcodage au format MPEG2, et vous permettent de créer vos propres menus et chapitres.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
L'Union européenne débloque 3 milliards pour la recherche sur les batteries électriques
ProCreate 5 est enfin disponible sur iPad ! On fait le tour des nouveautés principales

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top