LeWeb'12 - Interview avec Dropbox : c'est la qualité qui nous différencie

Par
Le 05 décembre 2012
 0
Le salon LeWeb, qui se déroule actuellement à Paris, est l'occasion de rencontrer divers acteurs qui sont de passage afin de prendre à plusieurs débats sur l'évolution des technologies de l'internet. Nous avons notamment discuté avec Aditya Agarwal et Ilya Fushman, respectivement vice-président de l'ingénierie et responsable du développement commercial de Dropbox.

000000c805594114-photo-aditya-agarwal.jpg
000000c805594116-photo-ilya-fushman.jpg

Aditya Agarwal - Ilya Fushman


Dropbox bénéficie désormais d'une base de 100 millions d'utilisateurs. Cela fait-il toujours sens de reposer sur une infrastructure externe, en l'occurrence celle d'Amazon ?

Aditya Agarwal : Pour l'instant cela permet de réduire les coûts et je pense que c'est véritablement plus simple à gérer dans ce cas de figure. Et puis la société se porte bien et nous n'avons encore fait faillite!

N'y a-t-il cependant pas des inconvénients ?

Aditya Agarwal : Oui je pense qu'il y a en a. Par exemple vous n'avez pas une bonne visibilité du système. Parfois il nous faut débugger certaines choses et parfois l'on s'interroge sur la présence de certaines lenteurs. Avec un système interne il serait possible de voir directement d'où viennent ces problèmes.

Ilya Fushman : Il y a aussi des problèmes de géographie. Nous devons être sûrs que l'ensemble de nos utilisateurs bénéficient d'un service stable et rapide où qu'ils se trouvent.

Aditya Agarwal : Par ailleurs, Amazon étend ses activités dans des régions ou la société estime qu'il y a un marché mais ce ne sont pas forcément là où nous devons aller pour assurer notre croissance.

0096000005243886-photo-logo-dropbox.jpg
Comment percevez-vous l'arrivée de concurrents comme Google Drive ou SkyDrive avec des tarifs compétitifs, est-là une menace pour vous ?

Aditya Agarwal : Nous restons compétitifs en construisant un produit de meilleur qualité. Et je pense que les gens sont prêts à payer plus chers pour cela.

Ilya Fushman : Ce n'est vraiment pas le prix qui compte mais la qualité du produit.

Pendant des années, nous avons entendu parler d'un Google Drive, comment avez-vous vécu la chose ?

Aditya Agarwal : Je pense que c'est toujours intéressant de voir ce que fait la concurrence. Pour être franc, si un produit arrivait sur le marché et s'avérait meilleur que Dropbox, alors je l'utiliserais. Mais ce n'était pas le cas avec GDrive. Je ne sais pas si j'ai été déçu mais j'utilise toujours Dropbox.

L'année dernière, le PDG de Dropbox expliquait que le service serait disponible sur divers appareils connectés. Qu'en est-il aujourd'hui ?

Ilya Fushman : Nous avons publié les fonctionnalités de Dropbox auprès des développeurs au travers de notre plateforme et de nos interfaces de programmation. Aujourd'hui si vous voulez insérer Dropbox dans votre voiture ou votre télévision, vous pouvez le faire. Certaines choses seront développées par Dropbox tandis que d'autres seront proposées par des parties tierces. Par exemple Fujitsu a publié une application directement pour leur scanner en utilisant nos API.

Aditya Agarwal : Quand je regarde le nombre d'appareils que j'utilise, il y a ce problème fondamental : je veux retrouver mes données n'importe où sans devoir y penser. Et je pense que nous sommes en position de proposer cette base qui rassemble tous les usages.

Aujourd'hui Dropbox propose des outils pour la gestion des fichiers ou des photos. Quid du marché de la musique ?

Aditya Agarwal : Nous ne nous sommes pas précisément intéressés au marché de la musique. Pourtant il est vrai que je veux ma musique disponible partout. Je pense effectivement qu'il y a quelque chose à faire mais ce n'est pas l'un de nos objectifs principaux.

00af000005594120-photo-dropbox-android.jpg
Il y a eu plusieurs partenariats avec différents fabricants de smartphones. Le secteur du mobile est-il très important pour Dropbox ?

Aditya Agarwal : Absolument, quand on regarde les statistiques il y a près d'un milliard de gens qui surfent depuis un mobile et de plus en plus de personnes utiliseront un smartphone. Pour Dropbox, cela signifie que nous nous concentrons sur la production d'une interface mobile de qualité. Bien entendu nous souhaitons être installés sur le plus grand nombre possible de smartphones. Qui plus est, l'intégration est vraiment bien faite, notamment sur le Samsung Galaxy SIII.

Donc vous êtes plutôt d'accords avec la stratégie de Facebook qui se concentre désormais sur le secteur du mobile ?

Aditya Agarwal : Oui tout à fait. Je crois que tout le monde devrait faire cela. J'utilise davantage Facebook sur mon smartphone plutôt que sur le web, qu'il s'agisse du Messenger ou du flux d'actualités. C'est la même chose pour Spotify ou Dropbox. Donc oui vraiment je comprends cette stratégie. Par ailleurs je pense que les contraintes liées au smartphone, comme la taille de l'écran, force les développeurs à faire quelque chose de vraiment bien fini et bien plus simple.

Pensez-vous qu'un jour Dropbox proposera aux sociétés d'utiliser leurs propres serveurs... un peu comme Owncloud ?

Aditya Agarwal : Je n'ai jamais entendu parler d'Owncloud. Par contre je pense qu'il devrait être très difficile de proposer notre service d'une manière décentralisée. Je pense qu'il serait impossible d'avoir le même niveau de qualité, de stabilité et de sécurité sur un modèle de type BOYD.

Ilya Fushman : Je pense que la meilleure chose qu'apporte Dropbox est la simplicité. Les gens n'ont pas besoin de savoir comment cela fonctionne.

Aditya Agarwal : Et même en entreprises, les serveurs de type Samba ou les espaces partagés ne fonctionnent pas vraiment très bien. Proposer une version de Dropbox pouvant être rattachée à n'importe quels serveurs ne garantirait pas un même niveau de disponibilité.

0226000005594130-photo-dropbox-banner.jpg


Avec 100 milions d'utilisateurs, est-il possible d'assurer une relation aussi étroite qu'au début avec les internautes ?

Ilya Fushman : Chez Dropbox, l'équipe dédiée au support utilisateur est la seconde plus importante au sein de la société derrière l'ingénierie. Ils passent énormément de temps au sein des forums et tentent de conserver cet esprit.

Aditya Agarwal : Nous faisons également en sorte que notre produit leur parle directement. C'est la raison pour laquelle nous avons un arc-en-ciel et un dinosaure sur notre site ! C'est aussi pour cela que nous avons des emails originaux. Nous faisons en sorte que notre produit ait une âme.

En terme de fonctionnalités, quand verrons-nous une mise à jour importante ?

Aditya Agarwal : Nous avons une ou deux choses particulièrement intéressantes en cours de développement que nous allons sortir dans deux ou trois mois. En revanche nous allons continuer à mettre à jour notre site ainsi que nos applications mobiles de manière régulière.

Si Dropbox devait faire une acquisition, de quel côté vous tourneriez-vous ?

Ilya Fushman : Nous sommes particulièrement intéressés par des solutions permettant d'agrandir la société. Cela peut être soit des produits, soit des technologies. Le secteur du mobile, de la photo ou les applications web nous intéressent.

Il y a quelques mois, les utilisateurs s'inquiétaient de la sécurité de leurs données sur Dropbox. Cela vous affecte-t-il toujours ?

Aditya Agarwal : Je ne pense pas que cela ait un impact aujourd'hui. Cependant, je comprends que les utilisateurs aient placé la barre très haute. On ne doit pas les laisser tomber mais au contraire faire en sorte que leurs données ne soient jamais perdues et toujours en sécurité.

Je vous remercie.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Applications web

scroll top