Google met à jour ses applications bureautiques pour concurrencer Microsoft Office

01 juin 2018 à 15h36
0
Google entend mieux se positionner face à Microsoft et annonce une mise à jour de ses applications bureautiques sur iOS et Android.

Google a finalement décidé de désolidariser ses trois applications bureautiques afin de les proposer de manière autonome. Dans un premier temps, la société met à disposition son éditeur de texte Docs ainsi que le gestionnaire de feuilles de calcul Sheets. L'outil de présentation Slides sera disponible un peu plus tard cette année.

0226000007336066-photo-google-docs-android.jpg


Brian Levee, chef produit chez Google, explique que Docs et Sheets peuvent en outre être utilisés en mode déconnecté. Par la suite, les mobinautes se rendant au sein de Google Drive pour créer un document seront invités à télécharger ces applications. L'objectif est donc de changer les usages et de s'aligner sur la concurrence.

En effet, à la fin du mois de mars, Microsoft levait le voile sur Office pour iPad, permettant de consulter ou - via une souscription - d'éditer un document. Les applications Word, Excel, PowerPoint et Onenote ont rapidement gagné en popularité et enregistré au total 12 millions de téléchargements en une semaine.

Retrouvez davantage d'informations sur cette page.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Do Not Track et vie privée : Yahoo! jette l'éponge
Monopole de la recherche mobile : Google ciblé par une action collective aux USA
Orange attaque l'accord de mutualisation passé entre Bouygues et SFR
LinkedIn reste solide mais cherche toujours plus de croissance
Canonical stoppe le développement du projet Ubuntu pour Android
Microsoft corrige en urgence la faille IE... même sous Windows XP
Sur Android Google Now propose de retrouver sa voiture garée
Infos US de la nuit : ATT discute avec Direct TV, Foursquare va se diviser en deux apps
Étendre le stockage d’un smartphone ou d’une tablette dépourvus de carte SD.
Sony A77 II : autofocus à 79 collimateurs pour ce vrai-faux reflex modernisé
Haut de page