Opera Max sur Android : une bêta accessible pour la compression des données

01 juin 2018 à 15h36
0
Après l'ouverture d'une bêta privée aux États-Unis au mois de décembre, Opera ouvre davantage son outil de compression de données sur Android baptisé Max.

00B9000007175596-photo-opera-max.jpg
Depuis plusieurs années déjà, le navigateur Opera embarque le mode Turbo. Ce dernier propose de compresser les pages Web visitées au travers du navigateur. Pour ce faire, celles-ci transitent via les serveurs d'Opera Software avant d'être retournées vers le mobinaute. La société souhaite désormais étendre sa technologie à l'intégralité du système d'exploitation.

Disponible sur Android, l'application Opera Max embarque la technologie de Turbo mais également celle de SkyFire pour la compression des vidéos. Pour mémoire le navigateur SkyFire avait été racheté par Opera en février 2013. Une fois installée et activé, Max proposer de rediriger l'intégralité du trafic du téléphone via un VPN.

Qu'il s'agisse de Chrome, YouTube, Instagram, Vine ou Flipboard, le trafic généré par la majorité des applications faisant appel au réseau sera donc compressé avec jusqu'à 50% de bande passante économisée. L'interface propose un affichage chronologique avec le temps d'utilisation pour chaque application ainsi que des informations sur quantité de trafic réellement consommé.

Opera Max vise donc les mobinautes dotés d'un petit forfait data. Notons que certaines applications, comme Facebook, chiffrent cette connexion et ne seront pas prises en charge par ce nouvel utilitaire.

A l'occasion du Mobile World Congress, Opera Software a étendu la disponibilité de Max à l'Europe de l'Ouest. Après l'installation de l'application, l'utilisateur devra s'inscrire sur une liste d'attente. Rendez-vous sur cette page afin d'en savoir plus.

01F4000007175598-photo-opera-max.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Ski et 4G : après Orange et Bouygues Telecom, SFR couvre 3 stations
Google mise sur les outils d’éducation et investit dans Renaissance Learning
PediaPress : la version anglaise de Wikipedia en 1000 ouvrages
Star Wars Identités : une expo interactive dans l'univers des Jedi
Axellience : 500 000 euros pour son outil de modélisation UML
Trois produits hi-tech performants.
AOC lance des moniteurs tactiles IPS avec webcam pour Windows 8
Pourquoi le Web français affiche-t-il un message sur l'usage des cookies ?
Yandex ouvre son fork d'Android aux OEM, sans les services de Google
Haut de page