Développement mobile : HTML5 et Windows Phone bientôt moins snobés ?

21 novembre 2013 à 16h57
0
Le marché du smartphone devrait connaître une petite évolution avec de plus en plus de développeurs avouant s'intéresser à d'autres plateforme qu'iOS et Android.

Si iOS et Android dominent largement le marché des smartphones, les choses sont toutefois différentes au sein des pays amorçant leur transition depuis les featurephones vers les smartphones. Microsoft et Nokia se montrent particulièrement agressifs sur les prix et y positionnent les Lumia d'entrée de gamme tout en négociant avec les plus grands éditeurs d'applications. De son côté, la fondation Mozilla multiplie les partenariats avec les opérateurs et les constructeurs pour déployer Firefox OS. Ces efforts pourraient faire évoluer le marché actuel.

01F4000006855882-photo-strategy-analytics.jpg


En effet, le cabinet Strategy Analytics a publié les résultats d'une étude effectuée au mois de septembre portant sur 1656 développeurs d'applications mobiles. Alors que l'année dernière 16% d'entre eux affirmaient être intéressés par Windows Phone, ce chiffre a doublé à 32% pour 2014. Naturellement Android et iOS sont en tête avec respectivement 74% et 65% des répondants prêts à déployer un support sur ces plateformes.

C'est en fait le développement effectué via HTML5 qui ouvre de nouveaux horizons puisqu'un tiers des développeurs entendent faire usage des nouvelles API Web permettant d'accéder aux composants des smartphones dès cette année contre 43% l'année prochaine. Le HTML5 est en outre perçu comme un outil standard permettant justement de porter les fonctionnalités de ces applications sur Windows Phone détenant déjà plus de 10% de parts de marché en Europe.

De son côté BlackBerry est en quatrième position. Reste à savoir si le constructeur canadien saura véritablement exécuter les applications d'Android au sein de son runtime pour densifier son écosystème.

Notons que ce rapport dissocie les développements en HTML5 de ceux effectués sur Firefox OS. L'engouement autour de la plateforme de Mozilla ne passerait pas inaperçu. Alors que 3% des développeurs ont créé une application pour Firefox OS cette année, ce chiffre devrait passer à 10% l'année prochaine.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
scroll top