Insolite : des codes-barres sur les cartables des écoliers

23 septembre 2011 à 18h18
0
00AF000004608356-photo-logo-a2micile.jpg
La société de services à la personne A2micile a mis au point « A2 Kids Alert », un système qui permet aux gardes d'enfant venant chercher les bambins à la sortie de l'école de « flasher » leur cartable, équipé d'un code-barres, de manière à communiquer l'heure de prise en charge de l'enfant à leur employeur, rapporte Le Figaro. Un système qui facilite le décompte des heures effectuées et permet de s'assurer que l'enfant a bien été récupéré.

A2micile, qui propose des services à la personne, y compris de garde d'enfant, est présent en France au travers de 105 agences et commercialise son système sous la forme d'une option à souscrire. Pour que le système fonctionne, l'organisme qui embauche les gardes d'enfant doit renseigner l'emploi du temps de ceux-ci dans une base de données. Si le garde d'enfant est à l'heure, son employeur est le seul à recevoir les données liées au flashage du cartable, mais si les données ne sont pas envoyées à temps, l'employeur et les parents recevront un SMS d'avertissement. Le garde d'enfant a toutefois la possibilité de signaler un retard sans déclencher ce type d'alerte.

Ce système ressemble fort au pointage des salariés en entreprise, ce qui n'a rien de surprenant puisqu'il en est directement inspiré. « Nous avons étendu l'application à la sécurisation de la sortie d'école car il y avait une forte demande de nos clients, explique Cédric Lardeau, responsable du développement d'A2micile, au Figaro. Ainsi, ils sont certains qu'un enfant n'est pas resté sur le trottoir, cela les rassure ».

Un système que, selon les témoignages rapportés par le journal, certains parents jugent bien pratique pour ne pas payer une minute de plus que ce qu'ils doivent à leur nounou, mais que certaines associations critiquent pour le manque de confiance qu'il implique. Pour rassurer les parents, un simple mail ou SMS pourrait en effet suffire. Catherine Leroy, directrice de l'agence de gardes d'enfants Le Répertoire de Gaspard, à Paris, approuve le dispositif mais souligne que le système doit encore faire ses preuves en matière de fiabilité.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Clubic Week 2.0 : paye ta honte grâce à Facebook !
Revue de presse : AMD Switchable Graphics contre NVIDIA Optimus
Live Japon : Le meilleur et le pire des vidéos d'amateurs
On Refait le Mac - Quoi de neuf pour l'iPhone 5 ?
Revue de Web : Star Wars fait son show, mais pas en Blu-ray
Stuxnet : la Russie remet de l'huile sur le feu
HP TopShot : vers des imprimantes multifonction à scanner « 3D »
Les téléphones seront-ils utilisables durant les jeux olympiques de Londres ?
US : les règles de neutralité du net appliquées le 20 novembre ?
Les utilisateurs iPhone seraient à 89% fidèles à Apple
Haut de page