L’UE a supprimé une étude qui affirmait que le piratage ne nuit pas aux ventes

Emilia CAPITAINE
22 septembre 2017 à 09h40
0
Un rapport commandé par la Commission européenne et rendu en 2015 indiquait que le piratage était sans effet sur les ventes de films, musiques, jeux et livres protégés par des droits d'auteur.

Mais cette étude n'a jamais été rendue publique par la Commission, qui a préféré rédiger un rapport en interne sur le même sujet.

Aucune preuve statistique d'un impact négatif du piratage



La Commission européenne a payé 360.000 euros pour une étude sur l'impact du piratage sur les ventes de musiques, livres, jeux vidéo et films protégés par des droits d'auteur. Mais l'Union européenne n'a jamais rendu publiques les conclusions du rapport, probablement parce qu'il indiquait que le piratage n'est pas un problème majeur.

C'est à la firme néerlandaise Ecory qu'a été confiée la mission de mesurer l'impact des plateformes de téléchargement et de streaming illégales. Dans son rapport, long de 304 pages, rendu en mai 2015, l'entreprise conclut qu'il n'existe aucune preuve statistique d'un déplacement des ventes liée à des violations de droits d'auteur. « Cela ne veut pas dire que le piratage n'a pas d'effet, mais seulement que l'analyse statistique ne prouve pas avec une fiabilité suffisante qu'il existe un effet » notent les auteurs de l'étude.

01F4000008003138-photo-commission-europ-enne.jpg


Un rapport tombé dans l'oubli



D'après le rapport, les téléchargements illégaux et le streaming peuvent même doper les ventes légales de jeux. Le seul lien négatif trouvé par les auteurs du rapport concerne les blockbusters : « Les résultats montrent un taux de déplacement de 40 %, ce qui signifie que pour dix films récents regardés illégalement, quatre films en moins sont consommés légalement ».

Si ce rapport fait surface aujourd'hui, c'est parce que Julia Reda, une députée européenne représentant le Parti Pirate, a pu en obtenir une copie. D'après l'organisation European Digital Rights, la Commission européenne a intentionnellement supprimé l'intégralité du contenu de l'étude, qui a été remplacée par un rapport rédigé par deux fonctionnaires de la Commission en 2016. Dans cette nouvelle étude, la seule référence faite au rapport conduit par Ecory concerne le lien entre le piratage et les ventes perdues pour les blockbusters. Toutes les autres conclusions du rapport Ecory auraient été éludées....


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top