Etude : le top 25 des pires mots de passe, édition 2011

21 novembre 2011 à 12h19
0
00FA000004762970-photo-password.jpg
L'éditeur de logiciels SplashData a dressé le top 25 des pires mots de passe utilisés par les internautes et les mobinautes, en se basant sur les listes de mots de passe mises en ligne par des pirates durant l'année 2011. Classée selon le degré d'utilisation des différents termes, du plus élevé au moins élevé, cette liste met en avant que l'importance d'un mot de passe sécurisé n'est pas encore entrée dans les mœurs... loin de là !

Ce n'est pas un hasard si SplashData réalise chaque année le classement des 25 mots de passe les plus volés par les hackers, puisque l'éditeur propose SplashID, un logiciel justement destiné à aider les utilisateurs à sécuriser correctement leurs mots de passe. Une chose est certaine, à l'heure des clés USB chiffrées et autres systèmes destinés à protéger au mieux les données sensibles des technophiles et internautes, il semble qu'il y ait encore du travail pour faire des mots de passe complexes un automatisme.

Même si la liste dressée par SplashData concerne visiblement les internautes anglophones, elle reste tout de même éloquente et mêle des termes simples, faciles à déchiffrer, des suites de chiffres sans aucune complexité ou encore des prénoms populaires :

  • password
  • 123456
  • 12345678
  • qwerty
  • abc123
  • monkey
  • 1234567
  • letmein
  • trustno1
  • dragon
  • baseball
  • 111111
  • iloveyou
  • master
  • sunshine
  • ashley
  • bailey
  • passw0rd
  • shadow
  • 123123
  • 654321
  • superman
  • qazwsx
  • michael
  • football

Un top 25 qui confirme une tendance qui n'est pas nouvelle : BitDefender mettait en avant il y a un an que 73% des questionnés d'une étude avaient déclaré utiliser le même mot de passe pour chaque compte nécessitant une identification. En juin dernier, un développeur indépendant soulignait que la suite de chiffres « 1234 » constitue le mot de passe le plus utilisé par les possesseurs d'iPhone.

Selon une autre étude récemment réalisée par la Lieberman Software Corporation, le problème viendrait du nombre de mots de passe à retenir, notamment dans les entreprises. « Près de la moitié des professionnels IT interrogés ont déclaré qu'ils devaient retenir 10 mots de passe ou plus dans le cadre de leur travail, tandis que 42% ont indiqué partager des mots de passe pour accéder aux systèmes et applications » résume l'enquête.

Le nombre conséquent d'attaques et autres intrusions sur des bases de données, largement médiatisées cette année à l'image du hack du Playstation Network n'a donc visiblement pas influencé les internautes dans le renforcement de la sécurité de leurs comptes. Une tendance qui, malheureusement, se vérifie chaque année... à la grande joie des hackers, et surtout des adeptes de la méthode par force brute qui ont peu d'efforts à fournir pour accéder à des comptes peu sécurisés.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
scroll top