L'Iran nie être touché par le ver Stuxnet

27 septembre 2010 à 11h15
0
En fin de semaine dernière, des propos relayés par le général américain Keith Alexander témoignaient de son inquiétude au sujet d'un worm baptisé Stuxnet. Ce malware aurait déjà infecté un nombre inconnu de centrales électriques, d'oléoducs et d'usines. Il se serait même permis de viser une installation nucléaire iranienne.

00A0000000411405-photo-drapeau-iran.jpg
Des propos qui ont fait tâche d'huile puisque dans un premier temps, le secrétaire général des serveurs informatiques industriels d'Iran aurait confirmé ces attaques sur ses installations. Mahmoud Alyaee expliquait alors à l'agence de presse Reuters que le 25 septembre, 30 000 ordinateurs ont été infectés par le virus Stuxnet.

La thèse de l'infection généralisée était donc plausible. Jusqu'a ce qu'un démenti cinglant ne vienne contredire ces propos. Ce dimanche, des responsables iraniens ont affirmé que la centrale nucléaire de Bushehr et les systèmes gouvernementaux en Iran « n'avaient pas été affectés par le virus informatique Stuxnet ».

Précisément, le virus aurait en fait touché les ordinateurs personnels de certains employés de la centrale et environ 30.000 fournisseurs d'accès à internet. Les installations de la centrale seraient saufs...

Reste la question de l'origine du malware. Selon Symantec, 60% des ordinateurs infectés par ce virus se trouvent en Iran. Les autorités iraniennes préfèrent accuser des « ennemis étrangers » d'avoir créé le virus. Stuxnet conserve donc une part de mystère.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top