L'Iran nie être touché par le ver Stuxnet

27 septembre 2010 à 11h15
0
En fin de semaine dernière, des propos relayés par le général américain Keith Alexander témoignaient de son inquiétude au sujet d'un worm baptisé Stuxnet. Ce malware aurait déjà infecté un nombre inconnu de centrales électriques, d'oléoducs et d'usines. Il se serait même permis de viser une installation nucléaire iranienne.

00A0000000411405-photo-drapeau-iran.jpg
Des propos qui ont fait tâche d'huile puisque dans un premier temps, le secrétaire général des serveurs informatiques industriels d'Iran aurait confirmé ces attaques sur ses installations. Mahmoud Alyaee expliquait alors à l'agence de presse Reuters que le 25 septembre, 30 000 ordinateurs ont été infectés par le virus Stuxnet.

La thèse de l'infection généralisée était donc plausible. Jusqu'a ce qu'un démenti cinglant ne vienne contredire ces propos. Ce dimanche, des responsables iraniens ont affirmé que la centrale nucléaire de Bushehr et les systèmes gouvernementaux en Iran « n'avaient pas été affectés par le virus informatique Stuxnet ».

Précisément, le virus aurait en fait touché les ordinateurs personnels de certains employés de la centrale et environ 30.000 fournisseurs d'accès à internet. Les installations de la centrale seraient saufs...

Reste la question de l'origine du malware. Selon Symantec, 60% des ordinateurs infectés par ce virus se trouvent en Iran. Les autorités iraniennes préfèrent accuser des « ennemis étrangers » d'avoir créé le virus. Stuxnet conserve donc une part de mystère.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

WhatsApp Gate : Signal et Telegram se partagent plus de 32 millions de nouveaux utilisateurs
Somfy dévoile à son tour Door Keeper, sa nouvelle serrure connectée
Forfait mobile 4G : Free lance une série spéciale 70 Go à 10,99€ par mois
Volkswagen a écoulé 4200 ID.3 en France en 2020, et fait évoluer sa gamme
Jim Bridenstine, administrateur de la NASA, quitte son poste et appelle à l'unité dans l'exploration spatiale
Avec la crise sanitaire, l'admission numérique en établissement de santé est en plein boom
Wingcopter, start-up allemande de drones autonomes, lève des fonds et évoque une production en série
Soldes Hiver 2021 : les meilleurs bons plans high-tech avant la 2ème démarque !
Black Lightning : un trailer pour annoncer son retour (et ses adieux) en février sur The CW
Comparatif : quel hub USB-C choisir pour optimiser la connectique de votre PC ?
Haut de page