Un chercheur de 24 ans admet avoir piraté des données chez Microsoft et Nintendo

01 avril 2019 à 08h33
3
hacker pirate doigts clavier mac

Zammis Clark, de son pseudo Slipstream ou Raylee, a plaidé coupable d'avoir piraté les réseaux Microsoft et Nintendo.

À 24 ans, le chercheur en sécurité a évité la case prison après ses aveux devant un tribunal londonien.

De nombreuses données volées chez Microsoft

Depuis le 24 janvier 2017, le jeune homme de 24 ans avait accès à un serveur Microsoft. À l'aide d'identifiants internes et grâce à un serveur web lui donnant accès à la plateforme privée de la multinationale, Zammis Clark a pu accéder librement au réseau pendant plusieurs semaines.

Au total, il a pu voler près de 43 000 documents internes. Cela, avant de partager les accès aux serveurs avec des pirates informatiques.

nintendo.png

Le jeune homme, même démasqué, a récidivé

L'intrusion aura duré jusqu'à ce que le hackeur charge un logiciel malveillant sur le réseau de Microsoft. C'est seulement en juin 2017 que ses attaques sont stoppées et qu'il est arrêté.

En mars 2018, c'est cette fois le réseau de Nintendo qui a fait les frais de ses attaques. Clark a ainsi volé plus de 2 300 identifiants et mots de passe d'utilisateurs. Deux mois plus tard, l'entreprise japonaise découvre l'infraction et signale au tribunal que les coûts des dommages pourraient atteindre 1,4 million de livres anglaises.

Une peine avec sursis, mais une surveillance accrue

Lors du jugement, Zammis Clark a été condamné à 15 mois d'emprisonnement avec un sursis de 18 mois au total.

Une ordonnance de prévention de la criminalité a également été émise pour une durée de cinq ans. Cette ordonnance est passible d'une amende illimitée et de cinq ans d'emprisonnement.

Le juge a mis en avant qu'étant une personne autiste et atteinte de troubles de reconnaissance des visages, la prison n'était pas une solution adaptée pour le jeune homme de 24 ans. Il a également félicité les volontés de sa famille, à savoir mettre en place un accompagnement quotidien et une rééducation.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
0
nrik_1584
“une amende illimitée”<br /> Original comme concept. Ca consiste en quoi au juste ?
mcbenny
Ca veut juste dire qu’elle n’est pas plafonnee par la loi.<br /> Pour telle infraction, le code penal recommande X mois de prison, sursis, blah-blah, et Y Euros d’amende.<br /> Là, le tribunal peut mettre n’importe quel montant, donc peut s’adapter au volume de la faute.<br /> Ca veut pas dire que le mec devra payer tout l’argent du monde
Urleur
ils vont lui proposer un job de sécurité informatique et oubliez le reste, voilà comment se passe en vrai.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Oppo Reno : un leak montre son étonnante caméra popup
La Russie ordonne aux fournisseurs de VPN de bloquer les sites interdits
Sony fusionne ses divisions grand public (pour cacher ses difficultés dans le mobile ?)
SEGA : la Mega Drive Mini disponible le 19 septembre
Qui est Cédric O, le nouveau secrétaire d'État chargé du numérique ?
La réalité virtuelle s'invite à l'entraînement des secouristes de catastrophes
Une nouvelle fonctionnalité de Messenger permet de répondre à un message en particulier
Boston Dynamics Handle, le robot de logistique montre de quoi il est capable
Carbon Engineering obtient 68 millions de dollars pour nettoyer l'atmosphère
Les fake news se répandent plus vite et plus longtemps que les vraies informations
Haut de page