Le coût des cyberattaques a encore explosé en un an

Alexandre Boero Contributeur
02 avril 2019 à 21h01
0
Clavier

Les attaques informatiques sont de plus en plus fréquentes, et surtout, coûtent de plus en plus cher à ceux qui en sont victimes. Ces dernières années ont été synonymes de croissance exponentielle des montants.

Dans sa dernière étude internationale relayée par nos confrères des Échos et menée par le Ponemon Institute auprès de 2 600 experts et 355 sociétés générant plus de 20 millions de dollars de revenus annuels, la société Accenture fait état d'une véritable explosion des coûts liés aux cyberattaques. En cinq ans, ils ont grimpé de 72 % dans le monde. Sur la dernière année, on monte à 27,4 %. Ce qui interpelle davantage, c'est l'impact économique des attaques informatiques, dont le coût moyen se chiffre en millions de dollars.

Les grandes puissances sévèrement touchées, la France pas épargnée


En moyenne, une cyberattaque coûte 13 millions de dollars à sa victime (le fameux +27,4 %). Lorsqu'on fait davantage attention aux détails, on s'aperçoit que ce sont naturellement les grandes puissances économiques qui sont frappées, les États-Unis en tête. Outre-Atlantique, une attaque informatique engendre un coût de 27,4 millions de dollars en 2018 contre 21,2 millions de dollars en 2017, soit une croissance de 29 % des montants. On imagine l'impact économique sur le bilan de certaines sociétés touchées.

En 2018, au Japon, la facture s'élève à 13,6 millions de dollars (contre 10,5 millions en 2017, soit +30 %). En Allemagne, on atteint un coût moyen de 13,1 millions de dollars (contre 10,5 millions en 2017, soit +18 %), puis 11,5 millions de dollars au Royaume-Uni (contre 8,7 millions en 2017, soit +31 %). La France, elle, est aussi frappée par l'explosion des coûts liés à la cybersécurité. Alors qu'ils s'élevaient à 7,9 millions de dollars en 2017, ils sont passés à 9,7 millions de dollars en 2018 pour les grosses sociétés, un record, avec une croissance de 23 % sur un an.

Des coûts qui montent en flèche à cause de la « sophistication accrue des attaques »


Les coûts des cyberattaques englobent naturellement les dégâts causés sur les serveurs et logiciels, mais aussi l'achat de logiciels de sécurité, la sollicitation de sociétés spécialisées en cybersécurité ou les frais liés aux pannes et interruptions causées par les attaques dans les unités de production. Gilles Casteran, Directeur d'Accenture Security pour la France, explique cette envolée des coûts « par la sophistication accrue des attaques et la dépendance au numérique de plus en plus forte des entreprises ».

Tout cela pousse les sociétés à réagir de manière pro-active en mettant notamment en place, en interne, des processus de formation à la cybersécurité. Car ce sont souvent des manquements aux principales consignes de sécurité qui causent les attaques.

1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails
RGPD : un consentement « explicite et positif » bafoué à plusieurs niveaux
SFR dévoile sa nouvelle Box SFR 8 et une grille tarifaire à partir de 5€ par mois

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top