Le coût des cyberattaques a encore explosé en un an

1
Clavier

Les attaques informatiques sont de plus en plus fréquentes, et surtout, coûtent de plus en plus cher à ceux qui en sont victimes. Ces dernières années ont été synonymes de croissance exponentielle des montants.

Dans sa dernière étude internationale relayée par nos confrères des Échos et menée par le Ponemon Institute auprès de 2 600 experts et 355 sociétés générant plus de 20 millions de dollars de revenus annuels, la société Accenture fait état d'une véritable explosion des coûts liés aux cyberattaques. En cinq ans, ils ont grimpé de 72 % dans le monde. Sur la dernière année, on monte à 27,4 %. Ce qui interpelle davantage, c'est l'impact économique des attaques informatiques, dont le coût moyen se chiffre en millions de dollars.

Les grandes puissances sévèrement touchées, la France pas épargnée

En moyenne, une cyberattaque coûte 13 millions de dollars à sa victime (le fameux +27,4 %). Lorsqu'on fait davantage attention aux détails, on s'aperçoit que ce sont naturellement les grandes puissances économiques qui sont frappées, les États-Unis en tête. Outre-Atlantique, une attaque informatique engendre un coût de 27,4 millions de dollars en 2018 contre 21,2 millions de dollars en 2017, soit une croissance de 29 % des montants. On imagine l'impact économique sur le bilan de certaines sociétés touchées.

En 2018, au Japon, la facture s'élève à 13,6 millions de dollars (contre 10,5 millions en 2017, soit +30 %). En Allemagne, on atteint un coût moyen de 13,1 millions de dollars (contre 10,5 millions en 2017, soit +18 %), puis 11,5 millions de dollars au Royaume-Uni (contre 8,7 millions en 2017, soit +31 %). La France, elle, est aussi frappée par l'explosion des coûts liés à la cybersécurité. Alors qu'ils s'élevaient à 7,9 millions de dollars en 2017, ils sont passés à 9,7 millions de dollars en 2018 pour les grosses sociétés, un record, avec une croissance de 23 % sur un an.

Des coûts qui montent en flèche à cause de la « sophistication accrue des attaques »

Les coûts des cyberattaques englobent naturellement les dégâts causés sur les serveurs et logiciels, mais aussi l'achat de logiciels de sécurité, la sollicitation de sociétés spécialisées en cybersécurité ou les frais liés aux pannes et interruptions causées par les attaques dans les unités de production. Gilles Casteran, Directeur d'Accenture Security pour la France, explique cette envolée des coûts « par la sophistication accrue des attaques et la dépendance au numérique de plus en plus forte des entreprises ».

Tout cela pousse les sociétés à réagir de manière pro-active en mettant notamment en place, en interne, des processus de formation à la cybersécurité. Car ce sont souvent des manquements aux principales consignes de sécurité qui causent les attaques.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Borderlands 3 serait exclusif à l'Epic Game Store
ASUS ROG lance un nouvel écran 34'' ultra large et incurvé 120 Hz
Fibre : SFR n'obtiendra pas les 3,5 milliards d'euros qu'il réclamait à Orange
Facebook lance une consultation publique afin de créer son Conseil de surveillance
Fairphone annonce avoir vendu la totalité de ses Fairphone 2
Bientôt une page d'actualité
Valve Index : un nouveau visuel du casque VR dévoilé par erreur
Microsoft met à jour son Surface Book 2 avec les derniers processeurs Intel quad-core
La NASA teste un prototype d'antenne pour sa sonde Europa Clipper
Le SUV électrique Volvo XC40 arrivera sur les routes début 2020
Haut de page