EA : une faille de la plateforme Origin expose les joueurs aux pirates

le 17 avril 2019 à 19h44
0
origin EA.png

Des chercheurs ont découvert une faille permettant à un hacker d'ouvrir à distance n'importe quel programme sur l'ordinateur d'un utilisateur.

Ce n'est pas la première fois qu'une faille est décelée au sein de la plateforme Origin. En novembre dernier, un chercheur avait identifié un défaut intervenant lors de la modification d'un compte sur le site EA.com, permettant à des pirates d'accéder aux informations personnelles des joueurs. Deux autres chercheurs ont cette fois découvert une faille permettant à des hackers de prendre le contrôle du PC d'un utilisateur d'Origin.

Une faille utilisée pour diffuser des malwares et installer des ransomwares


Daley Bee et Dominik Penner, deux spécialistes en cybersécurité de la société Underdog Security, révèlent avoir pu inciter un joueur assez peu méfiant à exécuter à distance un code malveillant sur son ordinateur. Attesté par TechCrunch, le code permettait - jusqu'à la correction d'EA - d'ouvrir et d'utiliser absolument n'importe quel programme, logiciel ou outil, comme la calculatrice Windows, avec le même niveau (administrateur par exemple) de privilèges que l'utilisateur devant le PC.

Le pirate informatique aurait même pu envoyer des commandes PowerShell (l'invite de commandes nouvelle génération de Windows) malveillantes de façon à télécharger des malwares et à installer des ransomwares sur l'ordinateur. Les chercheurs précisent qu'un lien malveillant personnalisé pouvait être adressé via un courrier électronique ou bien être répertorié sur une page Web, sans qu'il soit nécessaire de cliquer dessus pour qu'Origine s'exécute. Le hacker pouvait aussi dérober le jeton d'accès au compte d'un utilisateur en se servant d'une petite ligne de code, lui ouvrant l'accès sans aucune nécessité de mot de passe.

Un correctif rapidement déployé par EA


Plusieurs dizaines de millions de joueurs utilisent l'application Origin. Le service de distribution numérique d'Electronic Arts, qui a rapidement mesuré l'ampleur de la menace, a ainsi appliqué un correctif et le code ne fonctionne plus depuis la dernière mise à jour.

Nous vous conseillons ainsi de bien vérifier que vous utilisez la version la plus récente du logiciel.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

William Shatner (Star Trek) nous raconte en vidéo comment la NASA va retourner sur la Lune
Une app mobile pour diagnostiquer les otites en
Désenchantée : la saison 2 pour tous sur Netflix dès le 20 septembre
Edge Chromium, la version de développement continue son évolution
Les bactéries océaniques qui produisent de l’oxygène altérées par la pollution plastique
Hyundai et Kia investissent dans Rimac pour développer deux sportives électriques
Fondation / e / : des smartphones Android remis à neuf... les services Google en moins
La dernière maj Xbox One vous permet de voir si vos amis jouent sur PC ou console
Formule E : notre reportage dans l’antichambre des voitures électriques
Des chercheurs conçoivent un réseau de neurones artificiels
Fête des mères, nos 15 idées cadeaux pour gâter votre maman
Mercedes : le constructeur veut des voitures neutres en CO2 d'ici 2039
Être propriétaire de sa voiture, un modèle bientôt dépassé d'après le CEO de Volvo
Guacamelee! Super Turbo Championship Edition est gratuit sur le Humble Store
VivaTech 2019 - AMY (RATP), l'appli qui utilise les ultrasons pour alerter les piétons d'un danger
scroll top