Cyberdéfense : les Etats-Unis ont la possibilité de mener des "opérations efficaces"

12 octobre 2012 à 18h25
0
Si en matière de cyberdéfense, les Etats expliquent régulièrement qu'ils disposent de moyens de se protéger, ils sont en général plus discrets en matière de capacité offensive. Même s'il n'utilise pas ce terme, le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta explique que les Etats-Unis peuvent mener des opérations ciblées efficaces.

00FA000001682644-photo-le-drapeau-des-etats-unis.jpg
« Si nous détectons une attaque entrante qui peut provoquer des destructions physiques importantes aux États-Unis ou tuer des citoyens américains, nous devons avoir la possibilité de prendre des mesures contre ceux qui veulent nous attaquer, de défendre cette nation lorsqu'elle est dirigée par le président », explique le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta.

Il ajoute, lors d'une conférence sur la sécurité nationale à New-York dont certains propos ont été rapportés par ComputerWorld, que « pour ces types de scénarios, le département a développé la capacité de mener des opérations efficaces pour contrer les menaces contre nos intérêts nationaux ». Le dirigeant ne précisera pas outre mesure sa position sur le sujet.

Toujours est-il que le commandement intégré en matière de cyberdéfense, le CyberCommand, est doté d'un budget annuel de 3,4 milliards de dollars. Il est en principe chargé de s'attacher à la sécurité des systèmes d'information des Etats-Unis mais pourrait donc mener des actions ponctuelles contre des objectifs ciblés, en réponse à une attaque.

En France, la position des autorités avait été évoquée par le sénateur Jean-Marie Bockel lors de la présentation de son rapport d'information sur la cyberdéfense. L'élu expliquait alors qu'il était désormais nécessaire de mettre en place une stratégie ambitieuse en matière de cyber défense tout en rappelant que : « nous avons une organisation spécifique dans le domaine offensif, pour se protéger, il faut savoir attaquer, dans ce domaine, nous ne sommes pas des manchots », précisait-il. Les Etats-Unis non plus visiblement.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Allongé et endormi
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top