Pour lutter contre les botnets, Microsoft envisage de désactiver les PC à distance

19 janvier 2016 à 15h43
0
La lutte incessante contre les botnets soulève de nouvelles questions et Microsoft s'interroge sur la prise de contrôle à distance des PC.

Ces dernières années, la division de sécurité de Microsoft renforce ses efforts pour lutter contre le spam. Outre les travaux effectués sur les filtres de ses logiciels, Microsoft s'attaque directement aux botnets en partenariat avec les forces de l'ordre, Interpol et divers spécialistes de la sécurité.

Microsoft a ainsi pris part aux enquêtes et mené à bien la fermeture de plusieurs réseaux d'ordinateurs zombis comme Waledac, Kelihos, Rustock, Nitol ou encore Simba. Ce dernier, par exemple, avait infecté 770 000 machines en six mois en téléchargeant des malwares pour la prise de contrôle à distance des PC.

Selon le magazine The Register, John Frank, vice-président des affaires gouvernementales chez Microsoft Europe, explique : « Nous pouvons détecter jusqu'à quatre fois par heure lorsque votre PC est infecté et renvoie des informations à un tiers ». L'homme affirme que la lutte pourrait être plus efficace avec une meilleure coordination entre les sociétés technologiques et les différentes autres autorités.

035C000008315104-photo-botnet-malware-ban.jpg

M. Frank soulève quelques questions qui pourraient redessiner la sécurité informatique dans sa globalité. « Dans votre voiture, vous seriez immédiatement arrêtés si quelque chose ne fonctionnait pas », affirme-t-il. Et d'ajouter que si les voitures non sécurisées n'ont pas le droit de circuler librement, pourquoi un PC infecté pourrait-il se connecter sur Internet, surtout s'il est indirectement utilisé pour commettre un crime ?

La position de Microsoft est donc assez ambiguë. D'une part, John Frank est précisément chargé de veiller à ce qu'aucun backdoor ne soit mis en place permettant aux autorités d'accéder aux données non chiffrées des utilisateurs européens sans leur consentement, mais d'autre part il suggère pouvoir accéder aux PC des internautes pour en couper leur accès à Internet lorsqu'ils sont infectés.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top