Microsoft remet en question l'usage des mots de passe complexes

Une nouvelle étude publiée par Microsoft Research remet en question l'usage systématique de mots de passe (très) complexes. Les chercheurs estiment que les mots de passe plus faibles ont également leur place : tout est une question de priorité.

00FA000007497415-photo-mot-de-passe.jpg
Les experts en sécurité répètent sans cesse que les mots de passe utilisés par les internautes doivent être complexes, à base de lettres, de chiffres, de majuscules et minuscules ou encore de caractères spéciaux. Pour les chercheurs de Microsoft, il est évident que ce doit être le cas, mais seulement dans certaines situations : parfois, un mot de passe à la complexité plus faible peut suffire.

Dans leur étude (PDF), Dinei Florêncio et Cormac Herley estiment que les utilisateurs doivent focaliser leurs efforts de sécurisation sur les services contentant des données vraiment sensibles, comme les messageries ou les sites bancaires. Pour eux, il vaut mieux que les internautes utilisent différents degrés de mots de passe, mais soient capables de tous les retenir d'eux-mêmes.

Les chercheurs s'inquiètent par ailleurs de la multiplication des services permettant de gérer les mots de passe, comme 1Password ou LastPass : selon eux, le risque de stocker tous les mots de passe sur ce genre de plateforme est très élevé. Malgré le chiffrage généralement mis en place, si un pirate expérimenté parvenait à mettre la main sur les données hébergées et à les déchiffrer, le résultat pourrait être catastrophique pour les utilisateurs. Il y a également la possibilité que le mot de passe qui protège le compte du gestionnaire tombe entre de mauvaises mains : « si le mot de passe principal est deviné ou récupéré via l'utilisation d'un malware, l'internaute perd totalement le contrôle ». En somme, mieux vaut perdre le contrôle d'un compte isolé que de l'ensemble, ce qui s'avère plutôt logique.

« Les stratégies pour faire face à l'impossibilité humaine d'utiliser des mots de passe uniques et très sécurisés partout passe par une connexion en une étage, l'utilisation de mécaniques de réinitialisation basée sur la messagerie électronique, et des gestionnaires de mots de passe » relèvent les chercheurs, pour qui ce genre de démarches est risqué. Pour eux, il vaut donc mieux se sentir libre d'utiliser un mot de passe simple pour le compte d'un forum, et privilégier la sécurité pour un site de e-commerce, par exemple.

Des conclusions qui vont probablement faire réagir les experts en sécurité, qui luttent depuis des années contre l'idée qu'un mot de passe léger suffit à sécuriser convenablement un compte. Début 2014, 123456 et password étaient toujours les mots de passe les plus populaires auprès des internautes.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Comment contrôler vos données personnelles sur smartphone ?
Quel est le meilleur service de SVoD pour vos films et séries du week-end ?
PlayStation : plus de 40 jeux et DLC devraient bientôt être disponibles sur Steam
Le gouvernement américain suspend (définitivement ?) le ban de Xiaomi
Voiture électrique : quelle solution de recharge choisir ?
Le nouveau Google Assistant prend des couleurs pour l'arrivée d'Android 12
Première séquence de gameplay et première cinématique pour Total War: Warhammer 3
Shadow and Bone : la nouvelle série de fantasy de Netflix serait-elle l'élue ?
Avis Coinhouse (2021) : une plateforme crypto sécurisante mais encore trop lacunaire
Les messageries décentralisées, de vraies alternatives à WhatsApp ?
Haut de page