Google détrôné par l'Open Source ?

Jerry
19 août 2003 à 14h00
0
00C6000000058780-photo-google.jpg
Derrière ce titre plus que racoleur se cache la naissance d'un projet Open-Source de création d'un moteur de recherche Web, un équivalent de Google mais dont les algorithmes seraient publiés.

Nutch, c'est son nom, a été initié dans le secret l'année dernière et se trouve soutenu, entre autres, par un responsable de la recherche et développement chez Overture (un concurrent de Google) et par Tim O'Reilly (des éditions du même nom).

Même si on ne doute pas une seule seconde de la capacité de la communauté Open Source à produire des programmes qui rivalisent en pertinence et en puissance avec ceux du n°1 des moteurs de recherche il en est tout autre de l'architecture matérielle.
Quid du financement de l'équivalent des 8000 machines nécessaires à faire tourner un moteur de la carrure de Google ? Et qui va s'occuper de leur maintenance ? Même avec des moyens distribués, il paraît difficile de répondre à ces questions.

Tim O'Reilly précise d'ailleurs qu'il ne s'agit en aucun cas (NDLR : du moins pour le moment) de concurrencer Google mais plutôt d'offrir aux internautes un moteur de recherche dont la pertinence des résultats pourrait être vérifiée (ce qui n'est pas le cas de l'algorithme puissant, mais secret, d'un moteur comme Google).

Un débat assez intéressant sur le sujet a pris part sur Linuxfr.org.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
scroll top