Brevet : limiter automatiquement le volume d'un iPod

Alexandre Laurent
24 décembre 2007 à 17h20
0
00DC000000701300-photo-accessoire-baladeurs-mp3-iskin-etui-touch-pour-ipod-touch.jpg
Il est en théorie impossible de vendre en France un baladeur qui ne comporte pas la mention suivante : « A pleine puissance, l'écoute prolongée du baladeur peut endommager l'oreille de l'utilisateur », mais il n'en va pas de même partout, bien que de nombreuses études aient déjà entrepris de démontrer les dommages irréversibles que peut causer l'abus de décibels, particulièrement sur de jeunes oreilles... Imprégné de la douce féérie de Noël, ou soucieux des procès que ne manqueront pas de lui réserver les associations de consommateurs, semble décidé à trouver une solution à ce problème. C'est du moins ce que laisse penser le dépôt d'une demande de brevet relative à la mise au point d'un système permettant de réguler automatiquement le volume sonore d'un baladeur en fonction du temps d'écoute.

Signalé par le Telegraph, le raisonnement qui préside au dépôt de cette demande part du principe que les dommages occasionnés par un baladeur sont proportionnels à la durée de l'écoute aussi bien qu'au volume sonore restitué par l'appareil. Apple souhaiterait donc élaborer un dispositif permettant de calculer le temps d'écoute et le volume nominal, de façon à graduellement diminuer ce dernier en fonction des risques auxquels s'expose l'utilisateur. Ainsi équipé, un iPod ou un iPhone pourraient également calculer le laps de temps séparant deux périodes d'écoute pour déterminer s'il est sain de restituer à nouveau le volume sonore maximal.

En Grande Bretagne, une étude de l'Institut national de la surdité indique que plus de quatre millions de jeunes s'exposent à des lésions de l'appareil auditif du fait de l'usage intensif de baladeurs. D'après cette étude, 20% des adolescents écouteraient de la musique au casque plus de 21 heures par semaine, soit plus de trois heures par jour, à un volume parfois élevé. Un appel a d'ores et déjà été lancé aux fabricants de baladeurs pour qu'ils limitent le volume délivré par leurs produits.

En France, le Code de la santé publique précise que les « baladeurs musicaux vendus sur le marché français ne peuvent excéder une puissance sonore maximale de sortie correspondant à une pression acoustique de 100 décibels », mais de nombreux spécialistes estiment que des dommages sérieux peuvent survenir dès que l'on s'expose pendant quelques heures à un volume supérieur à 85 décibels. Outre-Atlantique, les baladeurs iPod délivrent une puissance sonore de 115 dB, soit à peu de choses près le niveau de bruit d'un marteau-piqueur pneumatique.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top