Android : les développeurs frustrés par le kit de développement ?

Par
Le 20 décembre 2007
 0
00c8000000651908-photo-openhandsetalliance.jpg
Cela fait près d'un mois maintenant que Google a publié le kit de développement permettant à tous de manipuler sa plateforme mobile Android cumulant système d'exploitation, interface graphique et applications mobiles. Les premiers développeurs de la planète ont donc pu s'essayer à la création de nouveaux programmes en attendant de pouvoir les utiliser sur les terminaux Android prévus pour être commercialisés à partir du second semestre 2008.

Le moins que l'on puisse dire est que les avis sont plus que partagés, une partie des développeurs réussissant sans peine à concevoir de nouvelles applications tandis que l'autre partie est plutôt frustrée par le manque d'assistance permettant d'en créer rapidement et facilement. Sont mis en cause notamment le nombre impressionnant de problèmes techniques du kit de développement ou encore le manque de documentation permettant de l'exploiter pleinement. De plus, il apparaît qu'aucune plateforme technique n'a été mise au point pour permettre aux mobinautes de remonter les problèmes détectés sur la plateforme, ces derniers devant passer par le groupe de discussion « Android Developer Google » pour s'exprimer.

Et l'accueil semble loin d'être chaleureux, Dan Morrill, l'un des développeurs de Google ayant déclaré que « malheureusement, il n'y a aucun système accessible à tous de remontée de problèmes techniques. Nous sommes actuellement en train de voir comment nous pourrions résoudre le problème mais nous n'avons pour le moment aucune réponse à apporter. » Pour tenter de pallier plus rapidement à ce problème, différents Wiki non officiels ont même récemment vu le jour.

S'ajoute donc à cela un manque de documentation de certaines API liées au kit de développement, ne permettant donc pas aisément d'utiliser certaines fonctions essentielles de la plateforme Android. « Les fonctionnalités ne sont pas là, mal documentées ou cela ne fonctionne tout simplement pas. Ce n'est clairement pas prêt pour le 'prime time' », a même ajouté Adam , CEO de la jeune pousse américaine MergeLab, au Wall Street Journal.

A l'inverse donc, les développeurs les plus expérimentés ont tout de même été pour certains agréablement surpris par la plateforme, notamment concernant la gestion des résolutions d'écran, de la facilité de développement (nombre de lignes de code limité) ou du passage automatique - ou non - d'un mode portrait à un mode paysage. Reste à savoir désormais si Google va rapidement corriger le tir en fournissant une nouvelle version de son kit de développement, pour permettre désormais à tous de créer des applications pour sa plateforme mobile.
Modifié le 18/09/2018 à 14h33

Les dernières actualités

scroll top