Orange Onsite Coverage : vers la fin des zones sans couverture GSM au bureau !

01 juin 2018 à 15h36
0
00C8000000454930-photo-orange-logo-fibre.jpg
Alors que l'opérateur SFR Entreprises a annoncé la semaine dernière son offre de convergence fixe/mobile avec une possibilité d'acquérir en option un répéteur GSM / IP (Nano BTS), c'est au tour d'Orange de lancer sa propre solution permettant d'améliorer sa couverture GSM en entreprises.

Pour cela, Orange a dévoilé un service nommé « Onsite Coverage » dont le but est d'améliorer la couverture mobile de sites d'entreprises de petite taille en déployant à l'intérieur des bâtiments de petits équipements GSM (PicoBTS1) peu consommateurs d'énergie. Orange propose d'ailleurs déjà depuis quelque temps des répéteurs mobiles qui amplifient le signal sur des sites étendus mais ces solutions nécessitent un coûteux investissement de départ, les limitant à un marché très professionnel (grands comptes, expositions).

Et surtout, il faut veiller à respecter les clauses légales en France ! Un mobinaute ne peut pas par exemple acquérir le premier des répéteurs GSM du marché pour l'installer soi-même, celui-ci ayant d'une part de fortes chances de ne pas fonctionner correctement et surtout il pourrait ne pas respecter les clauses légales pour l'utiliser sans risque dans l'Hexagone.

Techniquement parlant, « Onsite Coverage » utilise des stations de base cellulaires miniatures peu coûteuses pour étendre la couverture mobile aux sites ruraux difficiles d'accès et aux bâtiments, tels que les bureaux en sous-sol ou les centres de conférences. Orange teste cette solution depuis quelques semaines en Suisse et compte la commercialiser en début d'année 2008 pour les TPE et PME/PMI pour un prix pour le moment inconnu.

« Le réseau Onsite Coverage est relié au réseau Orange au moyen d'une connexion haut débit et permet à n'importe quel combiné Orange de capter un signal amplifié. Compatible avec tous les services mobiles 2G ou GPRS, il assure la couverture mobile Orange dans les zones où le signal est plus faible qu'ailleurs pour des raisons géographiques, par exemple dans des zones vallonnées, ou architecturales, par exemple dans les constructions en béton ou en acier », précise l'opérateur dans un communiqué de presse.

A noter au passage que cette solution nécessite une location mensuelle des matériels cellulaires déployés en intérieur et permet d'utiliser dans des zones initialement sans couverture GSM les appels vocaux, la messagerie vocale, les SMS et les courriers électroniques.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Vers des GeForce 8800 GTS améliorées...
HTC Touch Dual : les nouveautés apportées par l'interface TouchFlo en vidéo
Kim Jong-Il s'autoproclame expert de l'Internet
L'actualité informatique de la semaine en BD
Live Japon : moisson d'innovations au Ceatec 2007
La PS3 à 399 euros confirmée
Insolite: un appareil qui peut photographier une ville
Webraska Navigation Pro : navigation GPS pour Blackberry avec geotracking
Jacques Froissant, Moovement :
Nouvelle page d'accueil Clubic : Beta lancée
Haut de page