Paul Forostowsky, Bluestreak - "les smartphones d'Orange intègreront notre lecteur Flash"

20 septembre 2018 à 15h52
0
Paul Forostowsky est le CEO de la société Bluestreak qui développe des applications Rich Media pour téléphones mobiles. La société travaille par exemple en partenariat avec Orange France pour leur application « TV Player » qui permet de visualiser des chaines de TV sans passer par le portail Orange World TV et avec un guide électronique des programmes.

Paul Forostowsky bonjour. Pouvez-vous nous présenter la société Bluestreak ?

00FA000000556927-photo-paul-forostowsky-bluestreak.jpg
Bluestreak est une société franco-canadienne créée il y a 11 ans. Nous avons aujourd'hui 100 salariés basés à Montréal et 30 à Paris. Nous avons eu un CA de 4 millions de dollars en 2006 et espérons atteindre les 7 millions de dollars de CA en 2007. Nos principaux actionnaires sont la banque de développement du Canada et le fond des travailleurs québécois (fond de retraite).

A l'origine, nous avons créé la société pour répondre à un besoin précis : celui du câblo-opérateur Vidéotron qui nous avait demandé de développer un logiciel en C++ sur leur Set Top Box. Ce programme devait fonctionner sur un périphérique avec peu de mémoire tout en disposant d'une interface graphique complexe en Flash. Nous étions d'ailleurs les seuls à pouvoir faire tourner du Flash dans leur Set Top Box.

De manière plus générale, notre suite logicielle est compatible avec 40% des noyaux des Set Top Box (Open TV, , Time Warner) du marché. Nous pouvons ainsi gérer leur page d'accueil ou les programmes TV en Flash. Les technologies concurrentes dans le secteur sont le HTML et le Java.

Nous sommes également une société connue pour son lecteur vidéo « MachBlue » développé en Flash qui est entre autre proposé par l'opérateur Orange en France à ses clients via le portail Orange World TV. Le logiciel est compatible avec les mobiles Symbian S60, Windows Mobile 5 et 6, Linux, Brew et Java. Nous sommes compatibles également avec 95% des téléphones mobiles S60 3ème édition du marché.

A la fois concepteur de programmes pour Set Top Box et pour mobiles, quel est aujourd'hui le métier de Bluestreak ?

Nous sommes là pour remplacer le WAP par du Rich Media. Notre métier est de créer un moteur logiciel capable d'opérer des applications graphiques dans du matériel embarqué. Ces programmes développés majoritairement en Flash visent différents types de périphériques, des mobiles aux Set Top Box en passant par les Appareils photo numériques.

Qui sont vos principaux clients ?

Nos clients sont répartis à part égale entre nos activités de Set Top Box et de mobiles. Pour les différentes box du marché, nous pouvons citer entre autre Time Warner USA, VidéoTron Canada, Thomson France, NDS France, OpenTV France ou encore TVCabo Portugal.

Via notre activité mobile, nous pouvons citer Orange (application Orange TV Player et offre Rewind TV), Bouygues Telecom (nous leur avons développé un client Flash qui lance une connexion RSS via un podcast), KPN Holland ou China Mobile. Nous revendiquons d'ailleurs 6 millions de clients pour notre lecteur vidéo mobile, dont 10% de clients d'Orange.

A partir de noël, tous les téléphones mobiles vendus sous signature Orange auront notre client pré installé par défaut. Ces mobiles seront au nombre de 23 et disposeront d'un système qui peut être multiplateforme : S60, Windows Mobile ou Java (ie pour Sony Ericsson).

Quelle est la particularité de votre client Flash MachBlue pour mobiles ?

Avec notre application Rich Media, vous multipliez par quatre la consommation de contenu mobile en passant du WAP au Flash ! La situation est la même pour le jeu Java. Les analystes prévoient que ce seront 7 milliards de dollars de revenus qui seront générés par le jeu mobile en 2009.

Or aucune société qui développe des jeux Java ne gagne d'argent. Le prix du portage du jeu compte d'ailleurs pour plus de la moitié dans son prix total. En effet, un développeur Java commence d'abord par développer en Flash pour optimiser ses fonctions. Il demande ensuite à un développeur Java de la redévelopper sur le mobile. En commercialisant directement son jeu en Flash par notre intermédiaire, il n'a donc plus de coût de portage.

De plus, nous sommes aujourd'hui les seuls à avoir un lecteur vidéo Flash écrit en Java. Nous sommes capables de proposer aux opérateurs quatre fois plus de téléphones compatibles avec notre technologie qu'Adobe ou Windows Mobile. C'est ce que cherche l'opérateur.

Enfin, vu que notre client vidéo est écrit pour des Set Top Box dotées de petits Processeurs, nous sommes capables de le faire tourner au dessus d'un vrai lecteur vidéo mobile comme celui proposé par PacketVideo.

012C000000556925-photo-paul-forostowsky-bluestreak.jpg
012C000000556926-photo-paul-forostowsky-bluestreak.jpg

« Lecteur Flash MachBlue »


Finalement, quelle est la différence entre MachBlue associé à PacketVideo et le lecteur vidéo Mobiclip d'Actimagine ?

Mobiclip est un logiciel qui intègre 20% des fonctions proposées par Adobe. Nous sommes pour notre part à 150% des fonctions d'Adobe. Nous gérons d'ailleurs par exemple la 3G, le DVB-H ou le HSDPA en même temps. Nous avons 32 fonctionnalités complémentaires en plus d'Adobe. Nous sommes au passage compatible avec les technologies Flash 7 et 8.

Et par rapport à des widgets mobiles comme le proposent Nokia, Widsets ou Webwag ?

Ils utilisent également du Flash. Pour notre part, nous pouvons faire également des widgets. Seulement, nous fournissons l'outil à nos différents partenaires mais pas le contenu.

Quel est la stratégie de développement de Bluestreak à moyen terme ?

Nous doublons notre CA chaque année et nous pensons que nous sommes dans un marché en croissance. Le marché des Set Top Box est en pleine croissance, surtout au niveau de l'IPTV. L'usager voudra accéder à la télévision sur son mobile et sur son PC de la même façon. Il faut que l'interface soit donc la même ou très proche. Il veut pouvoir également continuer son expérience TV d'une application à une autre, voire de remontrer dans le temps. Nous sommes d'ailleurs le partenaire technique d'Orange dans leur offre baptisée Rewind TV et dédiée à cet usage.

Aujourd'hui, tous les constructeurs de téléphones mobiles comme , Nokia ou Sony Ericsson - en plus des opérateurs mobiles - travaillent avec nous pour pouvoir amener des solutions spécifiques entre les Set Top Box et les mobiles.

Comment voyez-vous évoluer la technologie Flash pour les terminaux mobiles ? Sera-t-elle concurrencée à terme par la solution Silverlight de Microsoft ?

Nous préparons notre propre format qui sera public. Tous les environnements de développement graphiques comme Adobe, MS ou Java pourront alors être exportés sur notre format lu par nos lecteurs multimédia internes. Nous sommes de plus en train de concevoir un format standard exportable basé entre autre sur Silverlight. L'objectif est donc que le maximum de fabricants de terminaux puissant intégrer leurs formats de fichiers voulu. Le nouveau format sur lequel nous travaillons sera multi environnement : Adode, JavaFX, Silverlight. Nous allons le lancer en septembre 2008.

Votre lecteur MachBlue est utilisé pour des programmes de TV sur mobile via le Edge ou la 3G/3G+. Est-il prêt pour l'arrivée de la TV mobile par DVB-H ?

Nous sommes déjà un acteur d'un grand nombre de lancement commerciaux de la TV mobile par DVB-H. Or selon nous, cette technologie est parfaite... pour certaines villes ou certaines chaines seulement. Les opérateurs veulent en effet un seul service de TV Mobile avec une seule interface pour l'usager. Ils ne veulent pas d'un service de TV Mobile en HSDPA, un 3G ou un autre en WiFi.

Avec MachBlue, nous proposons donc une seule interface capable de gérer les connexions en temps réel en fonction du signal reçu. Il sera alors possible de passer d'une chaine à l'autre en fonction des réseaux disponibles, et ce automatiquement. Nous allons un tel service en partenariat avec Orange France et Orange Espagne.

Vous parlez beaucoup de vidéo, mais qu'en est-il de la musique sur mobile ?

Des opérateurs comme Orange nous demandent régulièrement de créer une version spécifique de notre lecteur Flash pour fonctionner au dessus de leur offre de musique mobile via les services de Musiwave. Nous allons donc développer un programme en Flash pour une meilleure ergonomie et entre autre pour faire tourner de la publicité en flash pour payer la musique numérique.

Paul Forostowsky, je vous remercie.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Ogg Vorbis & Xvid pour la platine DivX de Kiss
Mobinaute lance un comparateur de prix ainsi qu'une boutique en ligne
Comparateur de prix Clubic : du nouveau
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Haut de page