La Chine compte désormais 162 millions d'internautes

00550914-photo-drapeau-chine.jpg
Fin juin 2007, la Chine comptait 162 millions d'internautes d'après les chiffres publiés cette semaine par le China Internet Network Information Center (CNNIC), le terme « internaute » étant défini comme une personne s'étant connecté au moins une fois à Internet sur les six derniers mois. Cette population de 162 millions d'individus représente une croissance de 31,7% par rapport au mois de juin 2006. Toutefois, l'internaute était alors défini comme une personne passant au moins une heure par jour en ligne.

Près d'un internaute chinois sur quatre (44,3 millions) utiliserait son téléphone pour acéder à Internet, une proportion nettement supérieure à celle que l'on observe par exemple en Europe, mais l'essentiel des connexions seraient de type haut débit. Environ 67,1 millions d'ordinateurs chinois seraient connectés à Internet.

La Chine estime désormais que sa population d'internautes dépassera celle des Etats-Unis, estimée à environ 211 millions de personnes, d'ici la fin 2008. Pour autant, le taux de pénétration reste relativement faible pour ce pays qui compte aujourd'hui plus de 1,3 milliard d'habitants, à 12,3%.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test Oddworld Soulstorm : une relecture sympathique, mais imparfaite de L'Exode d'Abe
15 classiques du cinéma à (re)voir en streaming sur Netflix, OCS et Amazon prime video
Vandenberg, de la brume et des fusées
Ce chargeur à induction sans fil Samsung est gratuit grâce à une double réduction 🔥
RED by SFR explose les volumes de data sur ses forfaits mobiles BIG RED
Chute de prix pour les écouteurs Apple AirPods 2 (2ème génération)
Brave, Minds, Filecoin... Les blockchains et les crypto-monnaies comme alternatives aux GAFA ?
Test Intel Rocket Lake-S :  le Core i5-11600K s'en sort très bien, le i9-11900K un peu moins
Les tweets de Trump en vente sous forme de NFT pour des bonnes causes (qu'il détestait)
Les meilleures applications Twitter pour Android
Haut de page