Réseaux asiatiques endommagés suite aux séismes

Par
Le 28 décembre 2006
 0
0096000000409365-photo-abonnements-presse-la-lettre-de-la-bourse.jpg
L'Asie coupée du monde ? Suite aux deux tremblements de terre de magnitude 7,1 et 7.0 survenus hier soir au sud de Taïwan, six câbles sous-marins ont été endommagés, ralentissant fortement les services Internet, réseaux de téléphonie fixe et mobile ainsi que les principales plateformes de transactions financières d'Asie.

L'opérateur fixe national KT Corp a ainsi été obligé de restreindre les communications téléphoniques vers certains pays tandis que l'accès à Internet a été fortement ralenti, empêchant bon nombre d'internautes de surfer correctement sur le web ce mercredi. Au niveau financier, ce sont les marchés boursiers de Corée et de Tokyo qui ont du en partie être interrompus pour cause de problème informatique.

En Chine, le marché boursier est resté actif mais l'opérateur télécom CTG (China Telecommunications Group) a été contraint de couper ses services Internet. Pour sa part, l'opérateur mobile principal de Taïwan, Chunghwa Telecom, précise que deux câbles sous-marins majeurs ont été coupés, divisant par deux les capacités de fonctionnement de l'opérateur. Au Japon, le problème est le même, l'opérateur KDDI précisant que les appels mobiles en dehors du japon transitent d'abord vers les centres de communication de Taïwan.

Le dernier bilan officiel fait état de deux morts et au moins 42 blessés. L'accès à Internet et aux autres réseaux télécoms devrait être rétabli dans les prochains jours. Toujours est-il que si jusqu'à présent ce type de catastrophes naturelles touchait en majorité une seule région, la multiplication des réseaux télécoms sous-terrains peut provoquer également une coupure de certains services dans tout un continent.
Modifié le 18/09/2018 à 15h07

Les dernières actualités

scroll top